Fusion, replongez dans l'univers du dôme

26/12/2013

pure,-tome-2---fusion-4125863 

Titre : Pure – Tome 2 : Fusion

Auteur : Julianna Baggott

Editeur : J’ai lu

Parution : 7 Juin 2013

Prix : 14,90€

Nombre de pages : 669

Genre : Dystopie, Young Adult, Post-apocalyptique

Résumé :  Depuis qu’ils connaissent la vérité sur les Détonations, Pressia, Bradwell, Partridge et El Capitan sont prêts à tout pour renverser Willux. Petit à petit, ils organisent la résistance. Mais le Dôme n’a pas dit son dernier mot, et il dispose d’un précieux atout qui pourrait faire toute la différence…

 

 

 

 

Fusion est la suite de Pure. On y retrouve avec plaisir les aventures de Pressia, Partridge et Bradwell, qui ont percé une partie du mystère entourant le Dôme et veulent à présent le détruire.

 

Si j’ai déploré des longueurs dans le premier tome, ce n’était rien comparé à celui-ci, qui a un rythme tout aussi lent. Malgré cela, les aventures des cinq compagnons que l’on a quitté à la fin du livre précédent sont toutes aussi trépidantes et on sent que la rébellion se prépare.

L’auteure a gardé l’alternance des points de vue dans Fusion, un point que j’aime beaucoup car ça apporte toujours quelque chose au récit, même si là pour le coup ça le complexifie aussi avec l’arrivée de nouveaux personnages. Petite déception pour ces derniers, car je trouve que certains n’ont pas un rôle qui fait avancer l’intrigue, ce qui est plutôt embêtant pour un roman de ce genre, mais c’est facilement pardonnable.

 

On retrouve la même ambiance, pesante, noire, le danger rôde et l’auteure le retranscrit parfaitement. On ne peut s’empêcher de comparer le père de Partridge avec certains dictateurs de notre histoire, tant le personnage est cruel et ivre de pouvoir, cela le rend d’autant plus réel. La comparaison avec l’Histoire a été permanente pour moi, je n’ai pas pu m’empêcher de me demander ce que je ferais si j’étais dans la situation de l’un ou l’autre personnage, confrontée à des choix presque inhumains et des révélations qui déstabilisent toute une vie.

 

Une noirceur qui persiste donc mais cependant dans ce second ouvrage, l’espoir est paradoxalement plus présent. Grâce à de nouveaux éléments, Pressia et ses amis peuvent peut-être trouver un moyen de contrer les plans de Willux (le père de Partridge, donc), même si pour cela, ils devront foncer tête baissée dans la gueule du loup.

En résumé, j’ai aimé ce deuxième tome, même si je déplore le fait que certaines questions ne trouvent pas assez vite leurs réponses. Il est assez difficile de parler de cet ouvrage sans en dire trop, je ne saurais que conseiller de le lire afin de se faire une idée plus précise par soi-même, car Fusion comme Pure est je pense un roman qui ne fait pas dans la demi-mesure : on l’aime ou on ne l’aime pas, mais une chose est sûre, il ne laisse personne indifférent.

 

Malgré tout, les quelques longueurs, les questions sans réponses et certains nouveaux personnages manquant de charisme font baisser ma note, mais cela ne m’empêchera pas de lire le troisième tome car la fin est particulièrement atroce niveau suspense ! 🙂

Jeune bordelaise expatriée en région parisienne de 25 ans, maman de deux chats, passionnée de graphisme, littérature, cinéma, séries et de toutes activités qui permet de s’évader du quotidien.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *