Elysium, $100 000 000 pour un scénario un peu fade

03/01/2014

affiche.Elysium.53505

Titre : Elysium

Réalisateur : Neill Blomkamp

Avec : Matt Damon, Jodie Foster, William Fichtner, …

Genre : Science-Fiction

Durée : 1h50

Nationalité : Américain

Sortie : 14 août 2013

Synopsis : En 2154, la population humaine riche vit désormais dans une station spatiale baptisée Elysium, loin des pauvres, restés sur une Terre surpeuplée, même si certains d’entre eux tentent de rejoindre la station spatiale.

Max (Matt Damon), simple ouvrier ayant été gravement irradié, apprend qu’il ne lui reste plus que cinq jours à vivre.

Il va mettre à profit ce court laps de temps pour tenter de se rendre sur Elysium, car des Med-Box (« Cabines médicales ») y ont été installées, permettant la régénération rapide et totale des cellules corporelles et la suppression des maladies.

Pour cela, il est incité par un ami à tenter d’enlever le milliardaire gérant la société qui l’employait afin de lui voler des informations cruciales que l’homme a dans son cerveau. Ces informations étant relatives à un coup d’État que tente d’effectuer la responsable de la sécurité (Jodie Foster) de la station spatiale, Max va être poursuivi par les sbires sans scrupules de cette femme…

 

 

Elysium est l’un des quelques films de science-fiction sortis en 2013. A l’affiche, Matt Damon et Jodie Foster, sous la direction de Neill Blomkamp (réalisateur de District 9), s’affrontent en 2154, pour le salut de l’humanité. Le budget faramineux de $100 000 000 a piqué à vif ma curiosité.

 

Vous l’avez vu, je n’ai donné que deux étoiles à Elysium. J’ai quelques petites choses à reprocher au scénario. Mais je vais d’abord commencer par les points positifs, parce qu’il n’y a pas que du mauvais. 

 

 

L’ambiance du film est très particulière. On reconnait bien là la patte de Neill Bomkamp. Cette ambiance me fait un peu penser à celle de Babylone A.D., ou même à celle de Matrix parfois. Je dirai que c’est le point le plus fort du film, sa capacité à nous plonger dans un univers de science-fiction plutôt dépaysant, même si déjà connu. Les décors, les costumes du film sont plutôt bien faits, de même que tout ce qui se rapporte à la nouvelle technologie. On se laisse assez facilement prendre par l’univers.

 

Pour ce qui est de l’histoire, on est en pleine dystopie, avec une élite écrasant la majeure partie du peuple pour son propre profit et confort avec son lot de misère et d’atrocité. Malheureusement, le film ne nous laisse pas vraiment le temps de l’explorer puisqu’il se concentre sur son héros. Max se retrouve dans une situation assez inconfortable suite à un accident. Il est obligé de renouer avec son passé de voyou pour s’en sortir. Mais tout ne se passe pas comme prévu et certaines personnes de son entourage se retrouvent impliquées à toute cette histoire malgré elles. Ne pouvant pas faire machine arrière, Max est obligé de composer avec de nouvelles contraintes pour sauver sa vie et celles de ses proches.

 

Le scénario et les personnages s’arrêtent là. Les gentils sont gentils, les méchants sont méchants, il n’y a aucune subtilité d’un côté ou de l’autre, ce qui rend les événements plus que prévisibles. Le scénario s’étire autour de l’intrigue, enchaînant les difficultés, mais sans vraie mise en péril de l’équilibre entre les personnages. J’ai été plutôt déçu par ce manque de nuances et du coup, je n’ai pas été absorbée par l’histoire.

 

 

Le film se place dans l’action et mise également beaucoup sur l’émotion, ce qui permet au spectateur de souffler un peu. Notre héros doit faire des choix et ne plus penser que pour lui-même. Comme je vous le disais, ses proches sont impliqués et il va devoir faire de gros sacrifices pour le bien de tous. Tout cela nous mène à une fin certes prévisible, mais plutôt à contrepieds par rapport à ce qui se fait actuellement en science-fiction. Au contraire d’Oblivion (dont je vous parlais ici), la happy end n’est pas si happy que ça et beaucoup plus émouvante. J’ai aimé le fait que le réalisateur ne tombe pas dans la guimauve, enfin pas totalement. C’est ce que j’ai le plus apprécié.

 

Je pense que j’avais un peu trop d’exigences concernant Elysium, dont la bande-annonce et le budget promettaient beaucoup. Au-delà de tout ça, le film est quand même divertissant et saura certainement satisfaire les adeptes du genre. Si vous aimez la science-fiction, la dystopie et l’action, Elysium est fait pour vous !

 

Avez-vous vu ce film ? Vous l’avez aimé ?

Dévoreuse de livres, TV Show addict, cinéphile, geekette, …
Magie, créatures bizarres et compagnie : mon truc, c’est le fantastique ! Si je pouvais, j’irai vivre au pays des elfes et je vous emmènerai tous avec moi ! 😛
0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. J'aurais peut-être mis une étoile de plus. C'est un film de SF cru et brutal et là, on voit vraiment (avec les effets spéciaux) la cruauté du monde etc. Ceci dit, je m'attendais aussi à plus de développement sur certaines relations.

    Attention spoilers !!!!
    Comme Frey et Max, plus d'amour sans tomber dans la "guimauve", comme tu l'as cité. Plus d'attachement peut-être.

    Et parfois, les acteurs n'articulaient pas assez x)
    Surtout celui du chasseur ^^
    Enfin ça...

    Bel article et bon jugement ;)

    • C'est vrai que c'est un film assez dur. On est vraiment dans la dystopie. Dommage que ce soit pas un peu plus développé ...
      Pour les acteurs, je n'ai vu que la VF, donc je peux pas te dire par rapport à leur diction. ^^
      Merci pour les compliments ! :D

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *