L'enfer de Kathy - Au pays des Magdalene Sisters

18/01/2014

71YFFXDWIeL

Titre : L’enfer de Kathy

Auteur : Kathy O’Beirne

Editeur : Pocket

Parution : 5 juillet 2012

Prix : 7,40€

Nombre de pages : 288

Genre : Biographie, Témoignage

Résumé :  Dublin, début des années 1970. Violentée par un père colérique, Kathy est placée à huit ans dans un foyer ou elle subit abus et maltraitance. Puis, après un séjour traumatisant en hôpital psychiatrique, elle est internée dans un des couvents tenus par les soeurs de Marie-Madeleine.
Dans cette institution accueillant les jeunes filles dites « perdues », elle prie et trime toute la journée pour expier ses fautes. Mais est-ce un péché que d’être bafouée par des adultes censés vous protéger ?
Kathy O’Beirne se bat aujourd’hui pour que justice soit rendue aux victimes des soeurs de Marie-Madeleine. A travers son récit autobiographique, c’est à ces oubliées d’Irlande-dont l’existence fut révélée au public par le film de Peter Mullan, The Magdalene Sisters-qu’elle donne la parole.
Un témoignage bouleversant, celui d’une enfant martyre. Pour que jamais plus ne se reproduisent pareils faits.

 

Force est de constater que les témoignages de victimes face à l’horreur qu’ils ont vécu (attentat, enlèvement, sévices…) sont toujours les récits les plus poignantsL’enfer de Kathy narrant l’enfance puis l’adolescence de Kathy O’Beirne, l’auteure, roman donc autobiographique, s’inscrit dans cette lignée de lectures/coup de massue.

 

Comment ne pas s’émouvoir et s’indigner du sort qu’a vécu cette gamine ?

 

Rejetée et battue par son père avant ses 5 ans, violée une première fois à 7 ans, offerte en esclave aux nonnes à 8 ans, attouchée par des prêtres à 9 ans, internée en asile psychiatrique à 11 ans pour avoir dénoncé les agissements du « saint-homme », enceinte à 13 ans suite à un autre viol…

 

Ce livre n’est pas une partie de plaisir, vous l’aurez compris. Les grandes lignes sont là et comme moi, vous pensez certainement « oulala tout ça sur une gamine !! », sachez que les détails et l’enchaînement de ces situations donnent la nausée et font verser plusieurs larmes. Pour ma part, c’est surtout la toute petite enfance de Kathy qui m’a retourné le coeur. La suite aussi, cela va de soi, mais disons que comme pour tout, on s’habitue et bien que ces révélations donnent une furieuse envie d’aller brûler les roupettes d’un prêtre, les premières violences qu’elle subit (de surcroît par son propre père) sont les plus difficiles à digérer.

 

Ce roman est destiné à un public averti et intéressé par ce qu’il se passait dans les couvents des Magdalene Sisters. Le fond prend une tournure politique vers la fin du roman et on ne peut que s’interroger et remettre en question nos institutions religieuses et les membres qui la constituent. Je laisse à chacun se faire sa propre opinion, n’étant pas là pour émettre un jugement de valeur sur les croyances des uns et des autres.

 

Bref, c’est une lecture qui m’a choquée mais pas bouleversée. J’ai eu du mal à partir d’un certain moment à comprendre certaines réactions de Kathy et à croire à une telle succession de malheurs et de sévices. Je ne remets rien en cause mais ça paraît too much à la fin, comme une volonté de surenchère de l’auteure.

 

Néanmoins, ce témoignage était nécessaire pour dénoncer certaines pratiques dans les couvents d’Irlande, reconnaître le traumatisme d’une génération d’enfants et permettre peut-être à d’autres victimes de faire entendre leurs voix. À ne pas mettre entre toutes les mains et pas à n’importe quel moment non plus, au risque d’être franchement déprimé.

 

Girly-geek parisienne, j’emplis ma vie de joies éphémères, de magies, de rêves et de métaphores. Accro au thé et aux lectures oubliées, j’aime diversifier mes lectures et alterner tous les genres de romans. Mes autres passions sont l’écriture, les voyages, découvrir de nouvelles activités et lieux, regarder des films et séries en serrant mon petit carlin dans les bras, jouer à des jeux-vidéos et prendre des photos lifestyle et de mes lectures que je poste régulièrement sur mon instagram lilymarolls.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *