Nos Etoiles Contraires - Un roman bouleversant.

09/01/2014

 71WWEf-Vh1L

Titre : Nos étoiles contraires

Auteur : John Green

Editeur : Nathan

Parution : 21 février 2013

Prix : 16,90€

Nombre de pages : 336

Genre : Romance, Drame, Adolescence

Résumé : Entre rire et larmes, le destin bouleversant de deux amoureux de la vie.

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. 

C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. 

Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie. 

 

 

Les romans dramatiques m’ont toujours fascinée, je fais partie de ceux qui aiment pleurer en lisant un livre, et qui ont tendance à apprécier quand la fin d’un roman est triste et bouleversante, ça peut paraître glauque et morbide, mais c’est comme ça, je pense qu’au fond de moi, lire quelque chose de très triste m’aide à prendre conscience que ma vie l’est beaucoup moins, qu’en pensez-vous ? C’est comme ça que je me suis retrouvée avec Nos Étoiles Contraires entre les mains, ce livre a eu un succès international et a su bouleverser beaucoup de monde, alors je me suis dit, pourquoi pas moi ?

 

La vie est absolument trop courte, c’est un fait qu’aucun humain ne peut dénier, qu’est-ce que 100 ans sur l’existence entière de la vie sur terre ? C’est comme un grain de sable dans le désert… Mais alors que penser de la vie de jeunes adolescents qui n’ont même pas 18 ans et qui savent d’avance que leurs vies seront bien plus courtes que celle de la majorité des humains ? La maladie… Un fardeau horrible dont il est impossible de comprendre la difficulté si nous ne l’avons pas vécu… Et pourtant, John Green s’en sort à merveille. 

 

Dans Nos Étoiles Contraires, on découvre la vie simple, mais difficile de deux adolescents atteints d’un cancer. Dès les premières pages, on se doute bien de l’évolution du roman, ils vont s’attacher l’un à l’autre, ils vont tomber amoureux, et la fin sera inévitablement tragique, et pourtant on s’accroche au récit avec frénésie et on espère de tout notre coeur que l’inévitable sera évitable, car on est dans un livre et au fond de nous on espère que l’atrocité de la réalité n’atteindra pas nos personnages, car malgré tout on s’attache à eux, énormément, on découvre deux adolescents qui malgré le mal qui les ronge ont su garder le sourire et ne se privent pas de rire, de se tourner en autodérision, et d’accepter leurs maladies.

 

Dans ce livre, on découvre les peurs, les angoisses, les joies, le bonheur des protagonistes. Augustus ne craint pas la mort telle qu’elle, il craint l’oubli, que personne ne se souvienne de lui. Hazel, elle, a un problème pour s’attacher aux gens, elle sait qu’elle va mourir et considère que plus il y aura de gens qui tiendront à elle, plus elle fera de mal quand elle mourra, elle reste donc cloîtrée chez elle, seule. On dit que les opposés s’attirent, et bien c’est dans leurs différences, et dans leurs débats sur les choses de la vie qu’ils vont apprendre à s’aimer. La relation d’Hazel et Augustus est très poétique, elle est non seulement belle, mais elle est également triste et dure de par la réalité qui les attend. Cette histoire est une vraie leçon de vie, ce n’est pas juste une histoire triste comme les autres, on y retrouve du positif, de l’espoir, de l’amour. 

 

J’ai pleuré, énormément pleuré, les larmes ont coulé à flot, et j’ai eu le coeur déchiré en mille morceaux en lisant ce livre. Tout l’espoir du monde ne peut malheureusement pas empêcher l’inévitable, la vie est injuste, dure et difficile, et on s’efforce de penser le contraire pendant plus de la moitié du livre, mais la réalité nous revient vite en pleine figure.

 

J’ai adoré ma lecture, j’aurais cependant espéré quelque chose d’un poil différent pour la fin, il m’a manqué un petit truc, quelque chose d’insignifiant, mais qui pour moi aurait rendu ce livre absolument parfait. Évidemment, je ne vous dirai pas quoi, sinon je vous gâcherais tout le plaisir de votre lecture en vous dévoilant la finalité du livre, et ce n’est absolument pas mon intention. 

 

J’ai lu ce livre en une seule fois. Quand j’ai démarré ma lecture, je n’ai pas réussi à reposer le livre, au fil des pages on en apprend plus sur nos personnages, et on reste avide de curiosité du début à la fin. C’est un livre très beau et très dur à la fois. L’écriture de John Green est très poétique, il arrive à rendre n’importe quelle situation belle de sens à travers la fragilité et la force des personnages. J’ai eu beaucoup d’affection pour Hazel Grace et Augustus. Nos Étoiles Contraires est un roman incroyablement bouleversant que je vous  recommande absolument de lire.

 

Ce roman est actuellement en train d’être adapté pour le cinéma et sortira dans les salles obscures le 6 juin 2014, avec en casting principal Shailene Woodley et Ansel Elgort.

 

 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

8 Comments

  1. merci pour ta chronique. Elle me donne envie de me lancer. Je vais prévoir la boîte de mouchoir ^^

  2. Ce livre a été un réelle coup de cœur pour moi c'est impressionnant. Je suis contente qu'elle t'ai plus.

  3. J'ai également lu ce livre et comme toi j'ai pleuré, je suis absolument d'accord avec tout ce que tu dis appart le fait que pour moi il était vraiment parfait. Je ne m'attendais pas à plus ni à moins autant dire que c'est vrai coup de cœur pour moi :)
    A bientôt Nine ^^

  4. Moi aussi, ça me donne envie de le lire ^^... Shailene Woodley va aussi jouer Tris dans Divergente le film et je sens que cette actrice est douée ^^.
    Pour revenir au livre, il est souvent dur de trouver des livres comme celui que tu nous dis : émouvant.

  5. J'ai trouvé tes mots très beaux et biens choisis, c'est vrai que la vie est injuste, et la maladie chez les enfants est tellement quelque chose d'inadmissible qu'on ne peut pas rester insensible face à ce sujet. Après, concernant le contenu du livre, il ne m'a pas ému autant que je l'aurais pensé, même si j'ai eu les larmes aux yeux de nombreuses fois! Ce fut une belle lecture, et j'ai hâte de voir le film. Gros bisous Nine ! <3

  6. Ton article est magnifique ... Je tiens à te féliciter pour ça , vraiment ... Je partage le même avis que toi , ce livre m'a bouleversé , et m'a appris à voir la vie différemment : )

    Merci :)

  7. Un livre qu'il me tarde donc d'acheter ! Très bel article , bisous !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *