NOTTING HILL WITH LOVE … ACTUALLY

30/01/2014

Titre : Notting Hill With Love… Actually

Auteur : Ali Mc Namara

Editeur : Milady

Parution : 21 Juin 2013

Prix : 8,70€

Nombre de pages : 528

Genre : Romance, Chick Lit

Résumé :  Devenir héroïne de comédie romantique… Vous en rêviez ? Elle l’a fait. Scarlett rêve de faire de sa vie un de ces films légers et romantiques qu’elle consomme sans modération. Déçue par son existence monotone, elle se demande si elle devrait vraiment épouser son fiancé. C’est alors qu’on lui propose un gardiennage en plein coeur de Notting Hill. Une retraite aux frais de la princesse dans le décor d’un de ses films préférés ? Voilà une offre qui ne se refuse pas. Tournant le dos à ses amis, à sa famille et à son futur ex, Scarlett se rend à Londres, bien décidée à devenir l’héroïne de son propre film. Sean, son voisin aussi séduisant qu’exaspérant, va venir pimenter son intrigue. Voilà peut-être l’occasion de faire de cette comédie romantique une belle histoire d’amour…

 

Comme beaucoup de monde je suis friande de comédies romantiques. Ces histoires simples qui finissent toujours bien et qui nous mettent du baume au cœur, j’en raffole ! Alors évidemment je me devais de lire Notting Hill with Love… Actually publié chez Milady Romance dans leur collection Central Park. Malheureusement je n’ai pas aimé ce livre autant que je l’aurais voulu…

 

J’ai passé un bon moment en lisant ce livre, malheureusement rien de transcendant. Je n’ai pas vraiment accroché au personnage de Scarlett. Je l’ai trouvé beaucoup trop capricieuse et immature la plupart du temps… Les trois quarts du temps j’avais envie de rentrer dans le bouquin, la secouer et lui dire de prendre une décision au lieu de se lamenter sur son sort. Vous l’aurez compris, nous avons droit à l’éternel triangle amoureux. Qui entre David (le fiancé) et Sean (le voisin) saura gagner le cœur de la belle ?

 

Heureusement, l’histoire ne tourne pas uniquement autour des tribulations amoureuses de Scarlett. La demoiselle se met également en tête de retrouver sa mère, qui a quitté son père lorsqu’elle était bébé. Certes, c’est l’enquête la plus tirée par les cheveux que j’ai jamais lue, mais c’était bien sympa.

 

L’auteur jour également beaucoup (trop) sur les clichés des comédies romantiques. Vous me direz « Ma chère Mathilde, c’est le principe même du bouquin ». Oui mais non, trop de clichés tuent le cliché ! Je n’ai pas su apprécier à leur juste valeur tous ces moments cinéma qui me font habituellement tant rêver. Le gros souci ici, c’est que tout devient prévisible. Absolument rien ne m’a surprise. Dès le troisième chapitre je savais déjà comment l’histoire allait se terminer ! Scarlett n’arrange pas les choses puisqu’elle compare constamment tout ce qui lui arrive à des scènes de films, à la fin du bouquin je n’en pouvais plus. Cette comparaison poussée à l’excès en était presque venue à me dégoûter du genre.

 

Le thème du livre annonçait vraiment quelque chose de bien, malheureusement l’auteur a trop voulu s’en tenir au schéma classique des comédies romantiques. Elle a vraiment trop forgé son personnage principal dans cet univers. Évidemment ce livre n’a pas que de mauvais côtés, rassurez-vous.

 

Ce qui m’a le plus touché, ce sont les lieux. Nous passons de Londres à Disneyland Paris en un claquement de doigts. J’ai vraiment adoré suivre Scarlett dans ces lieux qui ont énormément d’importance pour moi. J’adore Londres, je rêverais d’y vivre. J’adore Disney, je rêve de travailler pour Mickey. L’auteur a vraiment réussi ce travail d’immersion puisque je m’y croyais vraiment.

 

Finalement, je conseille cette lecture à toutes les demoiselles amoureuses d’Hugh Grant et autres Colin Firth. Malgré cet excès de clichés, j’ai tout de même apprécié ma lecture. Je suis certainement trop exigeante en matière de Chick lit et beaucoup plus sensible au format visuel de ce type d’histoire. Je ne vous en dis pas plus car je risquerais de vous gâcher votre lecture si jamais un jour, l’envie vous prend de suivre Scarlett à Notting Hill…

Parisienne d’adoption, geek dans l’âme, grande lectrice de fantasy et danseuse à mes heures perdues je speak english like a native. J’ai fait mes armes sur le tas, aux côtés d’April O’Neil, à défaut d’avoir reçu ma lettre d’admission à Poudlard. Je navigue entre les pages et les univers virtuels, à la recherche de réponses, convaincue que la vérité est ailleurs. Plus sérieusement, j’attends toujours de voir une certaine cabine téléphonique bleue atterrir en bas de mon immeuble.
0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. Nothing Hill ne m'a jamais fait rêver, hélas... Mais je prends note de ta critique ! Ce livre a l'air cool quand même. J'aime bien la chick lit' (mais moins que la fantasy) et il est vrai que beaucoup de livres de ce genre finissent par lasser. Trop prévisibles, certes. Mais la fin heureuse, moi, ça me donne foi en l'humanité. LoL
    Bise !

    • Oui, c'est une lecture sympa mais c'est pas mirobolant. Si jamais tu le lis n'hésite pas à me donner ton avis, je suis curieuse ^^
      Des bisous !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *