Doctor Who - Le must see so British

14/03/2014

 

Titre : Doctor Who

Créée par : Sydney Newman, Russell T.Davies, Steven Moffat

Avec : David Tennant, Billie Piper, Matt Smith, Jenna-Louise Coleman, Peter Capaldi…

Format : 42 minutes

Diffusion : BBC One, France 4

Genre : Science-fiction, Aventure

 

Synopsis :  Extraterrestre de 900 ans qui a le pouvoir de se régénérer. le Docteur est un aventurier qui voyage à travers le temps et l’espace à l’aide de son vaisseau, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), qui, pour mieux s’adapter à l’environnement, a l’apparence d’une cabine téléphonique. Le Docteur voyage en compagnie d’une assistante. Ensemble, ils font de nombreuses rencontres sur les diverses planètes et époques qu’ils explorent…

 

J’ai découvert Doctor Who assez tardivement puisque mon addiction à cette série ne date que d’Octobre 2013. J’en avais pourtant entendu parler à maintes reprises… Je ne remercierai jamais assez Manon, une amie whovian (nom donné aux fans de Doctor Who) qui m’a initiée à cet univers. Je me suis donc enfilé les 7 saisons les plus récentes en l’espace de 5 mois ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut un réel coup de foudre entre le Docteur, le Tardis, les Daleks et moi.

 

Doctor Who est une série de science-fiction britannique qui, à la base, était une réponse à Twilight Zone. La première partie de la série sera diffusée de 1963 à 1989 (oui c’est vieux) fera un semblant de come-back en 1996, mais il faudra attendre 2005 pour qu’elle reprenne vraiment. Doctor Who, c’est une série dans laquelle on s’investit à 100%, si vous saviez la quantité de larmes que j’ai pu verser à la fin de certaines saisons… Cette série à un potentiel lacrymal particulièrement important ! On s’attache très rapidement aux personnages tout comme il y en a que l’on adore détester. Je ne compte même plus le nombre de « River je te hais, de toute mon âme » que j’ai pu prononcer devant mon écran.

 

L’une des particularités de cette série, c’est le pouvoir de régénération de son protagoniste principal. Le rôle du docteur a donc été attribué à différents acteurs qui ont tous su donner un nouveau ton à la série lors du changement. Christopher Eccelson, le 9ème docteur ou le-gars-qui-a-loupé-sa-vie n’ayant pas vu le potentiel de la série, n’est resté que le temps d’une saison. Il nous proposait un docteur à l’attitude assez stricte mais qui une fois la glace brisée se révèle plutôt sympa. David Tennant, le fameux 10ème docteur, est à l’inverse une véritable pile électrique qui a apporté énormément de dynamisme à la série. Je vous avoue que le monsieur est également agréable à regarder et que son accent écossais est loin d’être déplaisant. Matt Smith, le 11ème docteur au faciès particulier, nous a offert une prestation extrêmement loufoque du docteur. Ses mimiques et son jeu d’acteur ont apporté beaucoup de comique à la série. La 12ème incarnation du docteur sera tenue par Peter Capaldi.

 

 

Mais que serait notre docteur sans sa fidèle assistante ? De façon générale, les personnages féminins sont assez peu développés dans Doctor Who. Le schéma classique étant donc une assistante assez jeune, et follement amoureuse du docteur au point de tout laisser derrière elle pour partir avec lui. Heureusement, nous avons eu droit à une petite exception avec Donna. Les faits et gestes de ces demoiselles semblent déprendre du docteur, rendant ainsi la série extrêmement sexiste. C’est à mon sens le seul défaut de la série, j’espère donc qu’un jour le show-runner de la série nous proposera une assistante aussi bad-ass que Martha et indépendante que Donna (Steven Moffat si tu m’entends…). Dans l’ordre d’apparition, nous avons donc Rose Tyler, Martha Jones, Donna Noble, Amelia Pond et Clara Oswin. Nous avons également d’autres personnages féminins dans Doctor Who qui reviennent assez régulièrement comme River, Madame Vastra et Jenny.

 

Chaque épisode de Doctor Who nous raconte une de ses aventures, durant laquelle le seigneur du temps va rencontrer diverses créatures. Le Docteur a pour ennemi juré les Daleks, des êtres sans émotions dont l’unique but est d’exterminer avec qui le docteur a un passé assez important.Nous avons aussi les cybermen, qui veulent constamment nous mettre à jour. Il faut savoir que Doctor Who est une série qui a débuté avec très peu de moyens, les effets spéciaux sont donc loin de vendre du rêve. C’est d’ailleurs ce petit côté extrêmement kitch qui fait le charme de cette série. Nous nous retrouvons donc à flipper devant des aliens en papier mâché. Dans le genre flippant, nous avons d’ailleurs les Weeping Angels (les anges pleureurs) qui sont, à mon avis, les créatures les plus angoissantes de la série. 

 

 

 

Au cours de ces 7 saisons de Doctor Who, des épisodes j’en ai vu et j’ai eu le temps de me rendre compte que mes épisodes favoris sont de façon générale les épisodes historiques. Lorsque le docteur débarque à l’époque de Shakespeare et nous fait des références à Harry Potter c’est tout simplement ultime ! Mais le dramaturge n’est pas la seule célébrité à bénéficier d’une visite du seigneur du temps, Agatha Christie, Churchill, Van Gogh ou encore Dickens y ont droit. Un autre épisode qui m’a également énormément marquée est l’épisode 1 de la saison 7 qui a lieu sur la planète qui sert d’asile aux Daleks. Le scénario de cet épisode était un vrai régal !

 TwelveClaraGoodbye

 

En novembre dernier, la série a fêté ses 50 ans, pour cette occasion nous avons eu droit à un épisode spécial. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la production a mis les moyens dans cet épisode puisqu’il est sorti au cinéma et en 3D dans plusieurs pays ! Doctor Who est une de ces séries qui dispose d’une fandom très développée, de nombreux goodies sont donc en vente, tous aussi inutiles les uns que les autres mais ce n’est pas ça qui nous empêche de les collectionner. Finalement, si vous ne devez retenir qu’une chose, c’est que Doctor Who est une série qui a la chance de pouvoir se renouveler. Le spectateur n’a pas le temps de s’ennuyer puisque la série ne s’essouffle pas comme beaucoup le font après quelques années. La saison 8 qui sortira courant 2014 promet d’envoyer puisqu’elle marquera le début de l’interprétation de Peter Capaldi dans le rôle du Docteur. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire…

 

Parisienne d’adoption, geek dans l’âme, grande lectrice de fantasy et danseuse à mes heures perdues je speak english like a native. J’ai fait mes armes sur le tas, aux côtés d’April O’Neil, à défaut d’avoir reçu ma lettre d’admission à Poudlard. Je navigue entre les pages et les univers virtuels, à la recherche de réponses, convaincue que la vérité est ailleurs. Plus sérieusement, j’attends toujours de voir une certaine cabine téléphonique bleue atterrir en bas de mon immeuble.
0 I like it
0 I don't like it

4 Comments

  1. ahhhh j'adore cette série !!

  2. article sympa mais au vue de ce que tu écris je ne pense pas que tu connaisses les classics de DW . si ça te tente voici un lien vers un blog ou une équipe de fou traduit petit à petit tous les épisodes des 8 premiers doctor , un vrai travail de titan qui est déjà tres tres bien avancé ( intégralité du premier , cinquieme , sixieme , septieme et huitiéme ; le quatrième est tres bien avancé et ils bossent sur le 2 et 3 )

    http://doctorwho-classic.blog4ever.com/

    • Non, en effet je n'ai pas encore regardé les premières saisons de DW, merci beaucoup pour le lien :D

  3. J'ai beaucoup entendu parlé de cette série et j'ai hâte de la commencer, du moins les saisons les plus récentes. Coralie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *