Looking - La nouvelle série HBO à ne pas manquer

07/03/2014

 

Titre : Looking

Créée par :  Michael Lannan

Avec : Jonathan Groff, Frankie J. Álvarez, Murray Bartlett, …

Format : Environ 30 minutes

Diffusion : HBO

Synopsis : Les histoires d’amours, d’amitié et de travail, les joies, les peines et les expériences de trois amis gays à San Francisco. Entre regrets, valses hésitations et autres impulsions du moment, Patrick, Agustin et Dom partagent leurs déceptions, leurs rêves, leurs désirs, la vie en somme.

  

 

 

 

 

 

Le 19 janvier commençait, sur HBO, la série Looking. Cette chaîne étant réputée pour ses shows assez osés (rien qu’en sachant que c’est elle qui diffuse Game of Thrones et True Blood, tout est dit), cette nouvelle série annonçait à son tour de belles choses. La première moitié de la saison à peine diffusée, je peux vous dire que cette série a déjà tenu toutes ses promesses.

 

 

Looking est un petit bijou qui joue sur plusieurs tableaux. La série articule aussi bien le côté osé que le côté sentimental. Elle nous fait vivre un éventail d’émotions très large. On rit, on est ému, on ressent tout ce que les personnages ressentent, et c’est juste parfait. L’ambiance de la série, qui se déroule à San Francisco, est vraiment particulière. De plus, le jour sous lequel la série montre les homosexuels est vraiment agréable et amusant, ça donne carrément envie de faire partie de leur communauté !

 

Ensuite, le casting a été magnifiquement choisi. On retrouve avec beaucoup de plaisir Jonathan Groff, qu’on avait déjà pu apercevoir dans Glee. Mais ici, dans le rôle de Patrick, il campe un personnage diamétralement opposé à celui de Jesse St. James, et on adore ! Ses deux meilleurs amis, Agustin et Dom, sont respectivement joués par Frankie J. Alvarez (qui est encore quelque peu inconnu dans le monde du cinéma, mais ce rôle pourrait changer la donne) et Murray Bartlett (qui est un peu plus connu, il a déjà fait des apparitions dans pas mal de séries). Concernant les acteurs récurrents, on fait également d’agréables (re)découvertes ; on redécouvre Russell Tovey (aperçu dans un épisode de la saison 2 de Sherlock, mais principalement connu pour son rôle de loup-garou dans la série britannique Being Human) et on découvre Raúl Castillo (qui en fera succomber plus d’une avec sa gueule d’ange), dont on ne pourrait absolument pas se douter qu’il soit hétéro dans la vraie vie, tellement son jeu d’acteur est bon. Et puis, pour résumer, il faut avouer que toute cette testostérone, c’est diablement hot.

 

 

Le seul petit point négatif, en ce qui me concerne, est la durée des épisodes, qui sont bien trop courts à mon goût (comptez entre 25 et 30 minutes par épisode). Mais c’est une stratégie comme une autre : moins on en voit, plus on est impatients de voir la suite !

 

Au final, on se régale vraiment devant cette série, qui pour moi est une réussite totale. Peu de séries traitent entièrement de ce sujet comme elle le fait, c’est une révolution depuis Queer as folk. Bien évidemment, je la déconseille à ceux qui ne supportent pas les scènes homosexuelles car on y a droit dans la série, et c’est tant mieux (même si ces scènes, de ce qu’on a pu en voir jusqu’à maintenant, sont loin d’être aussi explicites de celles qu’on aperçoit dans Game of Thrones). Pour les autres, je n’ai qu’une seule chose à vous dire : lancez-vous ! 

 

Petite universitaire belge âgée de 24 ans, je passe plus de temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries qu’à bosser mes cours. Egalement fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’ado. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *