La fille de la nuit - Mythe remâché

07/04/2014

Titre : La fille de la nuit

Auteur : Laura Gallego Garcia

Editeur : J’ai Lu

Parution : 2013

Prix : 11,40€

Nombre de pages : 191 pages

Genre : Fantastique, Jeunesse 

Résumé : Pour quelle raison Isabelle, cette orpheline qui avait fui des années auparavant, est-elle de retour au village de Beaufort ? Et qu’est-ce qui a pu la pousser à acheter la maison Grisard, une vieille bâtisse isolée et à l’abandon, que certains jureraient hantée ? Autant de questions qui, ajoutées à la pâleur maladive de la jeune femme, ne cessent d’alimenter les commérages. Lorsqu’un troupeau de vaches est retrouvé exsangue, le doute n’est plus permis, il se trame quelque chose d’étrange…

 

 

 

Isabelle, une jeune lavandière, revient dans son village d’origine après plusieurs années passées à Paris. La jeune femme avait tout quitté pour suivre un marquis dont elle était éprise. Son retour ne passe pas inaperçu auprès des villageois et les font s’interroger sur son sort. Ils vont se demander pourquoi Isabelle est revenue au village, qu’est devenu le marquis, comment cela se fait-il qu’Isabelle soit désormais assez riche pour s’acheter un manoir et quel est ce curieux géant aux cheveux blancs qui l’accompagne… Autant de questions qui vont peu à peu s’ajouter à d’autres suite à la découverte d’une vache vidée de son sang. La paix du village est désormais menacée. Mais par quelle créature exactement ? Quel terrible secret Isabelle renferme-elle chez elle ?

 

Bon, j’aime bien faire durer le suspens mais je pense que même un enfant de 7 ans peut facilement déduire grâce au titre, au résumé et à la couverture qu’il s’agit là de… vampires ! Incroyable n’est-ce pas ? 

 

Il y a une certaine frénésie autour des vampires dans toutes les formes d’art depuis quelques années déjà, avec une réadaptation de la mythologie vampirique sans cesse renouvelée. Ici, le mythe revient à ses origines, au vampire décrit par Bram Stoker. Poser les bases de l’histoire sur des éléments connus, c’est bien mais si cela n’est pas du tout innovant, cela fait un flop. C’est malheureusement le cas avec La fille de la nuit

 

Il y a beaucoup de clichés et l‘histoire tourne en rond. Tous les villageois s’interrogent, enquêtent et se méfient d’Isabelle mais durant un long moment, aucun ne songe à aller voir chez elleL’histoire s’accélère réellement les 30 dernières pages. C’est à mon sens très insuffisant et relativement frustrant.

 

Pour les points positifs (parce qu’il y en a dans chaque oeuvre malgré tout), c’est un roman très court et limpide à la lecture. Le pseudo suspens (même si l’on se doute de quelle créature il s’agit) est maintenu jusqu’aux dernières pages et les révélations ne sont pas exactement ce à quoi le lecteur peut s’attendre.

 

Ce n’est pas totalement une déception car je n’attendais rien de particulier de ce roman. Néanmoins, je pensais que La fille de la nuit renfermerait un plus gros mystère que cela, vu que la quatrième de couverture présente l’auteure comme « le chef de file des auteurs fantastiques en Espagne« . Laura Gallego Garcia a sûrement écrit de meilleurs livres que celui-ci donc mon conseil : commencez par un autre livre de cette auteure !

 

Girly-geek parisienne, j’emplis ma vie de joies éphémères, de magies, de rêves et de métaphores. Accro au thé et aux lectures oubliées, j’aime diversifier mes lectures et alterner tous les genres de romans. Mes autres passions sont l’écriture, les voyages, découvrir de nouvelles activités et lieux, regarder des films et séries en serrant mon petit carlin dans les bras, jouer à des jeux-vidéos et prendre des photos lifestyle et de mes lectures que je poste régulièrement sur mon instagram lilymarolls.
0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. Bon, je n'irais certainement pas me procurer ce livre, mais je souhaitais vraiment vous féliciter pour le travail accompli sur ce blog, très distrayant et intéressant !

  2. Lol c'est noté, je lirais un autre lire de l'auteur

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *