Le loup de Fairview - Une lecture dont je me serais bien passée

16/04/2014

Titre : Le loup de Fairview

Auteur : Chloé Boffy

Editeur : Lune Ecarlate Editions

Prix : 1,49€

Parution : 19 juin 2013

Nombre de pages : 27

Genre : Thriller

Résumé : « Qui est cet homme mystérieux arrivé un jour à la résidence « Fairview » et dont tout le monde semble se méfier? Quel terrible secret cache-t-il?
C’est ce que la jeune Scarlett va découvrir… à ses risques et périls. Avec « Le loup de Fairview », l’auteur revisite de façon moderne le conte du Petit Chaperon Rouge. »

 

 

 

 

 

Je ne suis pas contre les réécritures de contes de fées de temps à autres, surtout quand l’histoire est retranscrite dans un univers plus moderne. Le loup de Fairview semblait correspondre à ces critères, cependant je n’ai pas su apprécier cette nouvelle.

 

Le premier reproche que j’ai à faire à cette nouvelle, c’est l’effort colossal que fait l’auteure pour instaurer une atmosphère de conte de fées. Nous avons droit à une référence à d’autres histoires bien connues presque à chaque page, ce qui est extrêmement fatiguant. Nul besoin de nous forcer la main avec tant de lourdeur. Il s’agit d’une réécriture du petit chaperon rouge, nous l’avons compris. J’avoue être extrêmement exigeante quand il faut rentrer dans l’univers d’un livre, mais j’estime que si le travail est bien fait ces maladresses peuvent être évitées. Le voyage entre la réalité et la fiction est un travail qui nécessite beaucoup de subtilité, chose dont cette nouvelle manquait cruellement.

 

Le second reproche que je ferai à cette nouvelle, c’est son rapport qualité/quantité. Dans un format aussi court, si la qualité de l’écriture n’est pas au rendez-vous c’est un fiasco ! Ce qui est ici, extrêmement dommage. J’ai beaucoup aimé l’idée de base, le petit chaperon rouge est ici une lycéenne qui travaille comme livreuse de repas pour des personnages âgées. Le loup est un homme mature, manifestement attiré par les jeunes filles et au passé douteux. Le développement de l’histoire se fait beaucoup trop rapidement. Des scènes qui étaient censées instaurer une certaine tension entre les personnages se sont écroulées à cause de leur rapidité.

 

Cette lecture fut extrêmement frustrante car je sentais que cette histoire avait du potentiel. Le concept et le déroulement de l’intrigue m’ont beaucoup plu, malheureusement il m’a été impossible de passer outre la forme pour apprécier le fond. Il me semble nécessaire de retravailler cette réécriture pour qu’elle ait le succès qu’elle mérite. Je ne blâme pas uniquement l’auteure mais également son éditeur/éditrice, qui n’a, à mon goût, pas su faire son travail correctement. Un roman est très rarement parfait dès son premier jet, il n’y a rien de honteux à le retravailler.

 

Vous l’aurez compris je ne vous encourage pas à lire cette nouvelle pour le moment. Si toute fois l’auteure décide de retravailler son texte je serais plus qu’heureuse de lire cette nouvelle version. Cette lecture m’a permis de réaliser que le travail de l’éditeur n’est pas négligeable et ce, qu’importe le volume du contenu. 

Parisienne d’adoption, geek dans l’âme, grande lectrice de fantasy et danseuse à mes heures perdues je speak english like a native. J’ai fait mes armes sur le tas, aux côtés d’April O’Neil, à défaut d’avoir reçu ma lettre d’admission à Poudlard. Je navigue entre les pages et les univers virtuels, à la recherche de réponses, convaincue que la vérité est ailleurs. Plus sérieusement, j’attends toujours de voir une certaine cabine téléphonique bleue atterrir en bas de mon immeuble.
1 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. Dommage, bon nombre d'e-books sont de piètre qualité hélas... J'en ai expérimenté quelques-uns et je n'ai jamais vraiment beaucoup accroché.
    Merci de ton honnêteté sur celui-ci, l'auteure en prendra note j’espère !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *