Ne m'échappe pas de Tahereh Mafi, un tome 2 époustoufflant.

14/04/2014

Titre :  Ne m’échappe pas 

Auteur : Tahereh Mafi

Editeur : Michel Lafon

Prix : 16,95€

Parution : 11 Avril 2013

Nombre de pages : 464

Genre : Dystopie, Science Fiction, Young Adult

Résumé : Juliette se réfugie au Point Omega, le quartier général de la résistance. Cette forteresse souterraine et ultra-moderne cache les gens dotés de pouvoirs extraordinaires. Pourtant, son toucher mortel fait toujours d’elle un paria.

De son côté, Warner, le fils du commandant suprême, réprime toute rébellion dans le secteur qu’il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut la retrouver, quoi qu’il lui en coûte. Il n’a pas oublié non plus ceux qui ont permis son évasion, Adam et Kenj, à qui il compte bien faire payer leur trahison. 

L’affrontement est inévitable… Juliette, tiraillée entre son amour pour Adam et la soudaine attirance qu’elle ressent pour Warner, devra choisir son camp. Car elle est l’arme absolue, la seule qui puisse raviver l’espoir d’un monde dévasté.

 

 

La première chose que j’ai été ravie de retrouver dans « Ne m’échappe pas » de Tahereh Mafi est l’écriture de l’auteure qui ne cesse jamais de m’impressionner. Il y a clairement une identité forte à travers les mots et les formulations qu’utilise Tahereh Mafi, et je suis vraiment très satisfaite de la traduction française qui a parfaitement su retranscrire la magie des mots de l’auteure. 

 

La deuxième chose que j’ai été ravie de retrouver, ce sont les personnages qui sont encore mieux développés que dans le premier tome, on voit clairement l’émergence du personnage de Kenji qui vient prendre une place très importante dans le récit et qui apporte un peu de légèreté à la dureté de certaines situations à travers son humour toujours parfaitement bien choisi. Ce personnage est mythique, et vous ne pourrez que l’apprécier, il n’apporte pas seulement de la légèreté, il permet également à Juliette d’aller plus loin dans ses retranchements, de prendre davantage conscience de certaines situations. J’ai vraiment adoré le duo qu’ils ont commencé à former dans ce tome, et Kenji est vraiment un personnage incroyable qui a plus d’une fois su me faire sourire, rire, mais qui m’a également émue, touchée, brisée. 

 

En revanche, on découvre un Adam un peu plus effacé qui va être beaucoup moins présent, on ressent donc beaucoup moins la magie qui se dégage de la romance entre lui & Juliette. Cette situation fait émerger davantage le triangle amoureux avec Warner, chose qui m’a particulièrement plu, habituellement je suis loin d’apprécier ce détail dans un roman jeunesse, je trouve qu’il n’est pas nécessaire de créer un conflit d’intérêts entre deux garçons pour une seule fille afin de créer une romance intense et palpitante, mais Tahereh Mafi a vraiment su créer un triangle amoureux bien rodé, et bien dosé.

 

Juliette a évolué dans ce roman, on le ressent clairement, non seulement on en prend conscience entre le tome 1 et le tome 2, mais également au fil des pages. J’ai d’ailleurs trouvé que le roman prenait un peu de temps à démarrer à cause des états d’âme de Juliette, qui la pétrifient et l’empêchent d’aller de l’avant, mais très rapidement la situation tourne, et les choses évoluent, changent et là c’est un feu d’artifice. Ne lisez pas ce roman sans avoir lu la nouvelle « Ne me résiste pas », car ce tome 1.5 permet véritablement d’apprécier, de se délecter du deuxième tome. 

 

Ce tome est clairement plus abouti que le premier, il se veut plus vif et plus poignant, non seulement à travers les situations, les événements et les épreuves que Juliette doit endurer, mais également vis-à-vis des dialogues qui sont encore plus prenants ! Certains chapitres regorgent de citations que je prends plaisir à lire & relire tant elles se veulent poignantes, des passages m’ont complètement dévastée de l’intérieur tellement les émotions de Juliette étaient vives et puissantes. Les mots de Tahereh Mafi deviennent comme une drogue délicate dont on refuse de se passer. J’ai besoin de partager avec vous une citation, une merveilleuse citation, qui me hérisse encore le poil quand je la relis, qui m’amène à retenir ma respiration. Je ne considère pas cette citation comme un spoiler. 

 

« J’ai envie d’être l’ami dont tu tombes éperdument amoureuse. Celui que tu prends dans tes bras et dans ton lit, et dans ce monde bien à toi que tu gardes prisonnier dans ta tête. Je veux être ce genre d’ami. Celui qui mémorisera tes paroles autant que la forme de tes lèvres quand tu les prononceras. Je veux connaitre chaque courbe, chaque grain de beauté, chaque frisson de ton corps.

Je veux savoir à quel endroit te toucher. Je veux savoir comment te toucher. Je veux savoir comment te persuader d’esquisser un sourire uniquement pour moi. Oui, j’ai vraiment envie de devenir ton ami. Je veux être ton meilleur ami sur cette terre. »

 

Tahereh Mafi est très douée pour décrire des émotions, des sentiments, des sensations, elle arrive à me faire retenir ma respiration durant des pages entières, en revanche elle est un peu moins douée pour décrire l’action, les scènes de combats, j’ai trouvé que les situations de bataille n’étaient pas assez détaillées, et il en ressortait souvent une impression de facilité dans ce genre de situation. Mais ce défaut ne gêne en aucune façon, car l’impression générale que j’ai ressentie une fois le livre refermé c’est : Waouh, il me faut la suite, et vite, je suis en manque, tellement en manque des mots de Tahereh Mafi. 

 

 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. Je ne connais pas encore mais l'auteur a l'air d'avoir vraiment une plume unique et sensible, tu me donnes envie de découvrir les mots de Tahereh Mafi :) .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *