Speak - Une Révélation

03/04/2014

Speak

Titre : Speak

Auteur : Laurie Halse Anderson

Editeur : Puffin Books

Langue : Anglais

Nombre de pages : 208

Parution : 22 Octobre 1999

Genre : Young Adult, Drame

Résumé: Melinda Sordino a ruiné une soirée de fin d’été en appelant les flics. A présent ses anciennes amies refusent de lui parler, et des personnes qu’elle ne connait même pas la haïssent à distance. Elle n’est en sécurité que seule dans ses pensées. Car il y a quelque chose auquel elle évite de penser à propos de cette nuit, si elle se laisse aller, sa façade soigneusement construite éclaterait en morceau. Elle devrait alors dire la vérité.

Traduction par mes soins

 

 

J’ai lu Speak pour la première fois lors de vacances en Angleterre l’été de mes 16 ans. Ce fut pour moi une véritable révélation et depuis, je le relis pour me remotiver, me redonner espoir. Ce roman a eu un succès fou aux Etats Unis. Pourtant, nous n’avons à ce jour aucune traduction française et je ne comprends vraiment pas pourquoi ! Editeurs français, si vous m’entendez… Il s’agit d’une fiction extrêmement proche de la réalité. Une réalité dont beaucoup trop sont victimes. Ce roman n’est peut-être pas un coup de cœur mais c’est un essentiel de bibliothèque !

 

UPDATE du 13/05/2014: SPEAK sera publié en France en octobre 2014 chez les EDITIONS MONSIEUR TOUSAINT LOUVERTURE !

 

Speak raconte l’histoire de Mélinda Sordino à partir de sa rentrée scolaire, après qu’elle ait ruiné sa vie sociale en gâchant cette fameuse soirée d’été. Elle est seule, a énormément de mal à s’intégrer et elle est constamment malmenée par les autres élèves de son lycée. Elle fait tout pour refouler ce qu’il s’est passé cette nuit-là, elle parle très peu. Sa relation avec ses parents n’arrange rien puisqu’ils sont complètement aveugles face à son désarroi.

 

Nous suivons donc l’évolution de Mélinda, sa façon de gérer « l’après » puisque le roman est écrit de son point de vue. Elle s’exprime très peu auprès du monde qui l’entoure mais elle pense beaucoup. Ses réflexions sont cinglantes, son récit poignant. Avec Speak, je me suis vraiment pris une claque dans la figure. Ce livre m’a réellement bouleversée. Laurie Halse Anderson a su donner un ton juste à son roman. Elle n’est pas trop dramatique et elle a su doser à merveille le sarcasme de son héroïne. 

 

SPOILER. Je ne peux malheureusement pas continuer à vous donner mon avis sur Speak sans vous spoiler. Fuyez si vous voulez garder le suspense et revenez quand vous aurez lu le livre.

 

Durant cette fameuse soirée, Mélinda a pas mal sympathisé avec un jeune homme, celui-ci a profité de la situation, Mélinda avait bu et elle était influençable, jeune et naïve. Il l’a violée. Elle a ensuite appelé les flics mais n’a rien dit, ils ont donc tracé l’appel et ont mis fin à la soirée. Personne ne sait ce qu’il lui est arrivé, personne. Elle vit l’enfer au lycée alors qu’elle est tout sauf fautive, c’est une victime. 

 

Tout au long du bouquin, nous assistons à la reconstruction de Mélinda qui est mise en forme par une très belle métaphore, celle d’un arbre. Elle a des cours d’art et durant ces cours, le thème de l’arbre lui est imposé, elle va donc façonner différents arbres en fonction de son ressenti. Cet arbre qui grandit et qui s’embellit symbolise (d’après moi) également son évolution et l’opinion qu’elle a d’elle-même. Car on ne guérit pas d’un viol, on apprend à vivre avec. 

 

Je vous passe ma rage sur la façon dont sont traitées les victimes de viol (j’ai assez de matière pour vous en écrire un roman…), ce qui est important de retenir dans ce livre c’est l’espoir qu’il dégage. Mélinda commence très très mal son année, mais ce n’est pas pour autant qu’elle lâche les armes. Elle est dépressive, souvent faible mais je l’ai trouvée particulièrement bad ass quand elle a commencé à parler. Quand elle dénonce et admet ce qui lui est arrivé elle fait preuve d’extrêmement de courage ! 

 

Je ne peux décemment pas classer ce roman comme « coup de cœur » pour la simple raison qu’il aborde un thème qui m’affecte beaucoup trop. Ce livre a eu un impact majeur dans ma vie (si si, vraiment) je lui dois tellement que je serais presque prête à vous le traduire pour qu’il soit accessible aux non-anglophones. Je vous encourage vivement à le lire si votre niveau d’anglais vous le permet. C’est loin d’être une lecture compliquée et croyez-moi, même si vous buttez sur quelques mots, il vaut réellement le coup. 

 

 

Parisienne d’adoption, geek dans l’âme, grande lectrice de fantasy et danseuse à mes heures perdues je speak english like a native. J’ai fait mes armes sur le tas, aux côtés d’April O’Neil, à défaut d’avoir reçu ma lettre d’admission à Poudlard. Je navigue entre les pages et les univers virtuels, à la recherche de réponses, convaincue que la vérité est ailleurs. Plus sérieusement, j’attends toujours de voir une certaine cabine téléphonique bleue atterrir en bas de mon immeuble.
0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. Je sais pas si tu le sais déjà mais ce livre a été adapté à l'écran en 2004. Le titre du film est le même que celui du livre, et c'est Kristen Stewart l'actrice principale :)

  2. J'ai envie de lire le livre depuis que j'ai vu le film (qui est mon film préféré !) mais j'avais un peu peur à cause de l'anglais.. Mais je l'ai commencé aujourd'hui et c'est un anglais super simple ! Merci pour cet article qui m'a convaincu de commencer même si c'était en anglais :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *