De Sable et de Sang - Un second tome captivant

18/05/2014

Titre : De Sable et de Sang (Éternité #2)

Auteur : Magali Ségura

Éditeur : Bragelonne

Prix : 22€

Parution : 21 juin 2013

Nombre de pages : 360

Genre : Fantasy

Résumé : Naslie et Yshem ont vu leur fils, Jelis, leur être enlevé par un sorcier dont la puissance n’a d’égale que la cruauté. Tout porte à croire qu’il s’agit de l’Ancien, le terrible Majeur que Naslie n’a cessé de fuir durant ces huit dernières années. Malgré leur relation explosive et les hordes de guerriers de l’Acier à leurs trousses, Yshem et la sorcière se lancent dans le désert à la recherche de leur fils. De son côté, Jelis tente désespérément de fausser compagnie à ses ravisseurs, mais les Fidèles du mystérieux Majeur ne connaissent pas la compassion et se montrent prêts à tout pour mener à bien leur mission. Entre les mains de ce sorcier maléfique, l’union de la Magie et de l’Acier qui prend corps en Jelis pourrait bien sonner le glas de Terre de Sel.

 

 

Ayant adoré le premier tome d’Éternité, c’est tout naturellement que je me suis jetée sur le second livre. J’étais particulièrement inquiète à propos du destin de nos héros à la fin du premier livre. Je m’attendais donc à beaucoup de révélations dans ce tome. Elles furent au rendez-vous mais pas là où je les attendais ! L’évolution et les découvertes furent tellement captivantes que j’ai dévoré ce second tome en moins de 3 jours !

 

Nous quittions Terre de Sel en laissant des parents affolés et un Jelis apeuré puisqu’il venait de se faire enlever par un de sbires de l’Ancien. Nous aurons donc droit à deux récits différents, celui de Jelis qui va tenter de s’enfuir par tous les moyens et celui de ses parents qui vont malgré eux devoir s’allier s’ils veulent retrouver leur fils. 

 

Nous suivons donc l’avancée de Jelis, un petit garçon courageux et très attachant. Il est accompagné de Babache, son lumini qui est maintenant aveugle. J’étais constamment inquiète pour eux, ils sont adorables et ne méritent pas tout ce qui leur tombe dessus. Je tiens à souligner l’écriture de Magali qui a réussi à retranscrire la candeur de l’enfant à merveille ! Le ton était tout simplement parfait.  Jelis en voit vraiment de toutes les couleurs, surtout à la fin du livre où il est contraint de faire des choses absolument horribles afin de survivre ! J’étais tout simplement horrifiée par ce qui arrive à cet enfant en détresse et je vous avoue avoir extrêmement peur pour la suite.  

 

Yshem et Naslie, quant à eux, se dirigent vers Lumina afin de voir la mère des luminis. Là, ils vont tomber sur Nel et Arick, qui vont faire un petit bout de route avec eux. Naslie est toujours aussi cinglante, voire acerbe dans ses propos. J’ai beaucoup aimé le rythme et les dialogues entre Arick, le novice, et la mineure. Il réussit à la mette en confiance et ne la condamne pas immédiatement. Il est prêt à croire à une cohabitation différente que celle qui existe déjà entre la Magie et l’Acier.

 

Lorsqu’Yshem s’entretient avec la mère des lumières, ce sont tous ses défauts qui ressortent. On réalise que le grand guerrier est loin d’être parfait et comme tous les autres personnages, son développement est beaucoup plus complexe qu’on ne le croit. C’est d’ailleurs ce qui m’a le plus marquée dans ce livre, la construction et l’évolution des personnages. Ils ne sont ni profondément bons ni profondément mauvais, tout n’est que conséquence des choix et des erreurs qu’ils ont fait.  

 

Un peu plus tard dans l’histoire, Naslie et Yshem se retrouvent chez Lazmo, un ami (et amant) de la sorcière. Nous avons donc droit à un pseudo triangle amoureux (je ne suis pas dupe) qui est là essentiellement pour mettre en avant le temps qui a séparé nos deux parents, puisqu’ils ne s’étaient pas vu depuis presque 9 ans. La relation entre Yshmen et Naslie est déjà bien assez compliquée à la base mais le sale caractère de nos héros en rajoute une couche. Je ne sais absolument pas s’ils finiront ensemble à la fin de la trilogie, même si j’espère une happy ending – ou que l’un des deux meure. 

 

Ce tome est principalement centré sur les déplacements de nos personnages, il effectue d’après moi une très bonne transition avec le tome 1. Les révélations faites durant les 3 derniers chapitres m’ont tout simplement scotchée ! Je vous avoue avoir perdu tous mes repères et j’ai particulièrement hâte de connaitre la conclusion de cette aventure ! Je me suis également posé beaucoup de questions durant cette lecture, notamment sur le don que je ferais aux dieux si je devais obligatoirement être une sorcière (J’avoue, c’est la question que Magali m’a posée dans la dédicace, je n’ai pas trouvé ça toute seule), l’air de rien cette simple question est une source de réflexion infinie ! 

 

J’ai donc énormément aimé ma lecture, ce n’est pas un coup de cœur car je me sentais un peu moins immergée dans l’univers de Terre de Sel. Ce tome comporte moins de description (je n’ai pas senti le vent et le sable me fouetter le visage quand je lisais) mais cela réjouira probablement certains lecteurs. Je le conseille à tous ceux qui ont lu le premier tome, évidemment. Pour ma part, je vais immédiatement me jeter sur Des Dunes Sous Le Vent, le troisième et dernier tome d’Éternité. 

Parisienne d’adoption, geek dans l’âme, grande lectrice de fantasy et danseuse à mes heures perdues je speak english like a native. J’ai fait mes armes sur le tas, aux côtés d’April O’Neil, à défaut d’avoir reçu ma lettre d’admission à Poudlard. Je navigue entre les pages et les univers virtuels, à la recherche de réponses, convaincue que la vérité est ailleurs. Plus sérieusement, j’attends toujours de voir une certaine cabine téléphonique bleue atterrir en bas de mon immeuble.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *