Enclave : Horde - Un tome final convaincant

12/05/2014

enclave,-tome-3---horde-352714 

Titre : Enclave – Horde

Auteur : Ann Aguirre

Editeur : Black Moon

Parution : Janvier 2014

Prix : 16€

Nombre de pages : 383 pages

Genre : Dystopie, Zombies, Horreur

Résumé :  Salvation est entouré, les monstres sont aux portes, et cette fois, ils ne partiront pas.  Quand Trèfle, Del, Bandit et Tegan sont partis, les chances étaient contre eux. Mais les chances ont déserté Trèfles depuis sa naissance. Elle ne devrait plus être Chasseuse désormais, mais elle n’y arrive pas.  Avec ses couteaux en mains et ses compagnons à ses côtés, elle ne faiblira pas, que ce soit pour se battre pour sa vie ou pour l’amour de Del. Devant, la bataille pour la vie attend.  Les Montres sont partout, ils attaquent les colonies, la mise en place des éclaireurs, les périmètres et les patrouilles. Il n’a pas eu de guerres comme celle-ci depuis des siècles, et les humains ont oublié comment se tenir debout et comment se battre.  Seule Trèfle peut les y conduire. Cette fois, cependant, ce n’est plus le sort d’une seule Enclave qui est en jeu.  Cette fois, Trèfle porte sur ces épaules la survie de l’humanité tout entière.

 

 

J’ai découvert Enclave de Ann Aguirre il y a exactement un an. Je me souviens que les éditions Hachette m’avaient envoyé l’épreuve non corrigée de ce premier tome et j’avais été complètement conquise par ma lecture. J’ai donc naturellement continué la saga en prenant grand plaisir à lire le deuxième tome, et aujourd’hui, je viens vous parler du tome final qui clôt cette génialissime trilogie. 

 

Enclave, c’est une histoire plutôt originale blindée d’action et qui ravira les fans d’aventures. Nous retrouvons dans ce livre nos protagonistes exactement là où nous les avons laissés, Salvation est assiégée par les Monstres, et Trèfle, Del, Bandit & Tegan sont en chemin vers un village voisin afin de réclamer de l’aide. Depuis que les montres sont devenus intelligents, le danger est encore plus omniprésent et les batailles encore plus difficiles. 

 

Ce troisième tome se lit relativement vite, tout comme les deux précédents, l’auteure arrive à nous accrocher à son récit et il est difficile de le lâcher, une fois commencé. Le personnage de Trèfle continue d’évoluer dans ce tome, elle devient encore plus courageuse et déterminée, et surtout elle fait preuve d’une grande patience, notamment avec Del. J’ai d’ailleurs apprécié que la romance entre ces deux personnages soit un peu plus développée dans ce tome, même si ça reste encore énormément en arrière-plan et que, clairement, l’auteure a davantage mis l’accent sur l’action que sur les sentiments amoureux des personnages. J’aurais néanmoins espéré davantage pour cette romance, bien qu’habituellement je déplore les romans où la romance prend trop le pas sur l’histoire et sur l’action. Ici, l’auteure aurait pu approfondir un peu la romance sans pour autant peser sur le récit. Le personnage de Trèfle n’est pas le seul à évoluer ; Bandit, qu’on prenait plaisir à détester dans le tome 1, devient encore plus humain dans ce dernier livre, et on s’étonne à éprouver de l’affection à son égard. Del, quant à lui, doit faire face à ses démons après les événements qui se sont déroulés dans le tome 2, et on le voit refaire surface petit à petit durant tout ce dernier livre. Tegan, quant à elle, fait preuve d’un immense courage, j’aurais tendance à dire que son évolution est la plus flagrante, on ne reconnait plus la jeune fille fragile et blessée du premier livre, elle est devenue une véritable guerrière. 

 

Durant ces trois livres, on a pris le temps de s’attacher aux personnages, au point qu’on en vient à avoir peur pour eux durant toute notre lecture, on craint le pire et on souhaite le meilleur tout en sachant au fond de nous qu’on n’est pas en train de lire un livre où les montres ont des airs de bisounours ! L’auteure n’hésite pas à sacrifier ses personnages, rien n’est facile dans le monde où vit Trèfle, et Ann Aguirre n’oublie pas de nous le rappeler. La guerre entre les Monstres et les Humains va provoquer de nombreux dégâts et de nombreux morts. Le suspens ne cesse d’être présent, on n’est jamais sûr de rien pendant notre lecture, on est perpétuellement tenu en haleine, ce qui nous oblige à toujours lire un chapitre supplémentaire encore et encore jusqu’à ce qu’on ait terminé notre lecture. 

 

Ce tome apporte son lot de nouveaux personnages qui m’ont vraiment convaincue, ils permettent d’offrir un peu de nouveauté au récit et rendent les batailles encore plus riches. Ce livre nous dévoile également davantage d’informations sur les Monstres et ce qui a causé la mutation. J’ai en revanche constaté une certaine redondance dans ce tome, les événements étaient un peu trop répétitifs à mon goût, rendant pendant un temps la lecture un peu longue et monotone malgré que l’action était omniprésente. En revanche, l’auteure arrive à nous surprendre avec des revirements de situations complètement inattendus ! 

 

J’ai trouvé la fin plutôt bien choisie, bien que j’aurais espéré quelque chose de plus poignant pour terminer cette trilogie, mais Ann Aguirre nous offre une vraie fin, qui clôture réellement l’histoire de Trèfle, il n’y a pas d’ouverture pour une potentielle suite, et ça fait du bien d’avoir une fin avec un véritable point final. J’ai apprécié les notes de l’auteure à la fin du roman, qui nous dévoile rapidement les recherches qu’elle a entreprises pour l’écriture de ses livres, et je trouve que c’est vraiment intéressant et j’aimerais beaucoup que tous les auteurs prennent la peine de nous en apprendre davantage sur l’élaboration de leurs histoires. 

 

Pour conclure, Enclave est une excellente histoire, bien construite et avec une belle évolution. Les personnages sont attachants et on est plutôt triste de les laisser une fois le livre refermé. Même si l’auteure précise que les créatures de son roman sont des « Monstres » et pas véritablement des « Zombies », je catégorise néanmoins ce roman dans les livres de Zombies, car tout s’y apparente énormément, et je dois dire que ce livre est une très bonne histoire pour débuter le genre si on craint de se lancer dans des romans plus durs et plus gores, comme par exemple « L’homme des Morts » ou « Zombie Island ». 

 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. Une trilogie que j'ai adoré du début à la fin :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *