Le trône de Fer L'intégrale 4 - Un tome légèrement décevant

11/05/2014

Titre : Le trôle de fer, L’intégral 4 (A Feast For Crows)

Auteur : George R. R. Martin

Editeur : J’ai Lu/Pygmalion

Parution : 5 juillet 2011

Nombre de pages : 894

Genre : Fantasy

 

Résumé : Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors s’en sortiront indemnes…

 

 

 

 

Ce n’est un secret pour personne, je suis une grande fan de Fantasy, c’est donc tout naturellement que je me suis lancée dans la lecture du Trône de Fer en anglais il y a quelques années. J’ai lu les deux premiers tomes il y a 4 ans et j’ai récemment repris avec le Tome 3 que j’ai vraiment adoré. (Oui, malgré ses nombreux morts). Sur ma lancée, j’ai donc enchaîné avec le tome 4. G.R.R. Martin est toujours aussi doué pour retourner le cerveau de son lecteur et j’ai beaucoup aimé ma lecture même si, malheureusement, ce tome m’a un peu déçue

 

Les spoilers étant inévitables dans cette chronique, je vous conseille de fuir si vous voulez garder le suspense. Il me sera également impossible de revenir sur tous les événements (pas taper), le bouquin faisant presque 1 000 pages je me contenterai de vous parler des choses qui m’ont le plus marqué. 

 

Pour ce quatrième opus, nous avons droit à une petite innovation: le point de vue de Cersei – ou mon pire cauchemar. J’ai d’abord apprécié ce petit changement mais j’ai très vite déchanté. Nous sommes beaucoup, beaucoup trop souvent dans sa tête. Cersei est loin d’être un personnage que je porte dans mon cœur et ce quatrième tome m’a semblé lui être dédié ! Elle a une vision biaisée du monde qui l’entoure et elle s’enfonce dans sa propre logique qui n’a aucun sens. Elle est complètement tarée ! Sa relation avec sa femme de chambre est également extrêmement déstabilisante. Son obsession du contrôle, et sa haine pour Margaery est hallucinante. Certains éclaircissements sur son passé ont été apportés mais je n’arrive toujours pas à ressentir la moindre compassion pour elle. George, tu peux l’éliminer quand tu veux, tu as mon feu vert !

 

Continuons avec nos lions. J’apprécie de plus en plus Jaime Lannister. C’est un personnage qui mérite un peu plus de crédit que ce qu’on lui donne. J’ai vraiment adoré la décision qu’il prend à la fin du livre. 

 

J’ai également trouvé que Brienne était beaucoup présente dans ce tome, cette fois ce n’était pas pour me déplaire. Je ne comprends pas trop ce que G.R.R. Martin a cherché à faire en nous faisant croire qu’elle était morte pour ensuite la tuer. J’avoue avoir été un peu perdue. Je ne comprends pas non plus pourquoi une certaine personne censée être morte ne revient qu’à la fin du bouquin comme dans le tome précédent. J’ai l’impression que l’auteur a eu du mal à exploiter cette piste, ce qui est extrêmement frustrant ! Concernant Brienne, c’est un personnage que j’aimais bien (dommage) même si je la trouvais un tantinet trop bornée. 

 

Dans ce quatrième tome, nous avons l’occasion d’observer l’évolution de pas mal de personnages, notamment Samwell. J’espère qu’il restera parmi les vivants pendant encore un moment. Dans cet opus, nous découvrons également un nouveau personnage, Arianne of Dorne. J’ai beaucoup aimé sa fougue et son ambition.

 

Ce qui m’a le plus ravie dans ce livre, ce sont tous les chapitres écrits du point de vue de Sansa/Alaynne. C’est réellement mon personnage favori de la série (par pitié George, ne la tue pas). Elle ne fait que grandir en présence de Littlefinger. Le détachement que Petyr Baelish réussit à avoir face à la situation qu’il crée est époustouflant ! C’est le personnage le plus effrayant de la saga et c’est probablement un de mes préférés, son ambition n’a aucune limite. Ses méthodes sont exécrables, il réussit toujours à ne pas se salir les mains directement et je suis une grande admiratrice de son talent de manipulateur. Sa relation avec Sansa est également très intéressante (et super malsaine mais je les aime quand même). Je souffre de n’avoir eu que très peu de chapitres consacrés à Sansa et je sais déjà que le T5 ne me consolera pas à ce sujet, vivement le tome 6… 

 

Finalement, ce qui m’a déçue dans le livre, c’est le choix fait au niveau de la narration. Diviser l’histoire en deux en fonction des personnages ne m’a pas du tout convaincue car finalement il ne se passe pas grand chose dans ce tome. Je reste toujours autant fan de l’histoire et de l’écriture de G.R.R Martin mais je n’ai pas retrouvé ce qui m’avait totalement transporté dans le troisième tome (je fais ici référence à la construction d’un château dans la neige, cette scène était parfaite). J’ai également trouvé l’atmosphère lourde. G.R.R. Martin a le don pour écrire des personnages féminins extrêmement forts et convaincants mais ici, entre Cersei la folle et Brienne qui se fait constamment menacer de viol, c’était pesant ! J’ai eu besoin de faire des pauses de plusieurs jours durant la lecture de ce tome rien qu’à cause de ça. Je ne vais pas m’attaquer au tome 5 immédiatement, je pense me le réserver pour cet été. 

 

 

Parisienne d’adoption, geek dans l’âme, grande lectrice de fantasy et danseuse à mes heures perdues je speak english like a native. J’ai fait mes armes sur le tas, aux côtés d’April O’Neil, à défaut d’avoir reçu ma lettre d’admission à Poudlard. Je navigue entre les pages et les univers virtuels, à la recherche de réponses, convaincue que la vérité est ailleurs. Plus sérieusement, j’attends toujours de voir une certaine cabine téléphonique bleue atterrir en bas de mon immeuble.
0 I like it
0 I don't like it

4 Comments

  1. Moi aussi j'ai un peu moins adoré cette intégrale que les autres, à cause du choix que l'auteur a fait de diviser les personnages pour se concentrer sur certains et ne pas parler d'autres (du coup j'étais frustrée de ne pas suivre les aventures de certains de mes personnages préférés) ! Et c'est vrai que les passages vus par Cercei sont un peu fatigants, à la longue. Mais j'ai quand même beaucoup aimé, et puis heureusement l'intégrale 5 est aussi géniale que les trois premières, enfin j'ai trouvé ^^.

    • Je pense que nous ne sommes pas les seules à avoir été frustrées par les choix de l'auteur. Tu me rassures trop pour le T5 je risque de le lire avant juillet du coup :p

  2. J'ai eu un peu de mal aussi avec le tome 4. Non pas à cause des faits qui s'y déroulent, mais surtout pour sa lenteur. J'avais l'impression que ma lecture s'éternisait et que rien ne se passait au fil des pages, en comparaison au tome 3, où l'action s'enchaine nerveusement pour beaucoup de personnages.

    Cependant, j'ai bien aimé ce côté plus posé, où l'on prend le temps d'analyser la mentalité des personnages et les décisions qu'ils vont prendre.

    Attention spoiler :
    Contrairement à toi, je ne pense pas que Brienne soit morte (contrairement à Pod et Hyle, mais rien de sûr non plus). J'ai supposé que ses derniers mots signifiaient qu'elle acceptait de faire ce que lui demande Catelyn.

    Idem pour Davos, je refuse à croire qu'il soit réellement mort. Sûrement à cause de ce que dit G.R.R Martin dans son prologue.

    En tout cas, même si je n'apprécie par Cersei, c'était intéressant de comprendre pourquoi elle en est arrivée là, bien que ça ne la pardonne en rien.

    J'ai beaucoup aimé aussi tout ce qui se passe du côté de Dorne, ainsi que du côté des Fer-nés. Pourtant avec la série, les Greyjoy n'avaient pas ma sympathie, mais avec Victarion, mon coeur balance :)

    Par contre, je ne sais pas pour toi, mais du coup, en ayant lu les livres, j'ai beaucoup de mal avec cette nouvelle saison. Trop de changements qui ne riment à rien selon moi.

    • Je suis totalement d'accord avec toi, ce tome était particulièrement lent en comparaison avec le T3.

      Je n'avais pas du tout pensé à ça pour Brienne... nous verrons bien :)

      Tout comme toi j'ai beaucoup aimé ce qui se passait à Dorne ! J'ai eu un peu plus de mal pour les Fer-nés par contre, je ne sais pas trop si je les apprécie ou pas.

      Et oui, je ne comprend pas trop où ils vont avec cette nouvelle saison... La chronologie des bouquins est complètement ébranlée c'est assez déstabilisant. Du coup j'ai presque l'impression d'avoir deux histoires différentes !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *