Maléfique – Un Disney réussi, une « méchante » incomprise

03/06/2014

affiche.Malefique.55209 

Titre : Maléfique

Réalisateur : Robert Stromberg

Avec : Angelina Jolie, Elle Fanning, Sam Riley, …

Genre : Fantastique

Durée : Environ 1h40

Date de sortie : 28 mai 2014

Synopsis : Maléfique est une belle jeune femme au cœur pur qui mène une vie idyllique au sein d’une paisible forêt dans un royaume où règnent le bonheur et l’harmonie. Un jour, une armée d’envahisseurs menace les frontières du pays et Maléfique, n’écoutant que son courage, s’élève en féroce protectrice de cette terre. Dans cette lutte acharnée, une personne en qui elle avait foi va la trahir, déclenchant en elle une souffrance à nulle autre pareille qui va petit à petit transformer son cœur pur en un cœur de pierre. Bien décidée à se venger, elle s’engage dans une bataille épique avec le successeur du roi, jetant une terrible malédiction sur sa fille qui vient de naître, Aurore. Mais lorsque l’enfant grandit, Maléfique se rend compte que la petite princesse détient la clé de la paix du royaume, et peut-être aussi celle de sa propre rédemption…

 

 

Aujourd’hui, je suis là pour vous parler du dernier-né des studios Disney, à savoir Maléfique. Le film suit un « double » fil conducteur, je m’explique : il raconte à la fois l’histoire de Maléfique, ainsi que l’histoire d’Aurore mais du point de vue de Maléfique. Au vu des différent(e)s bandes-annonces et extraits, j’attendais beaucoup de ce film, et je dois avouer, dans l’ensemble, ne pas avoir été déçue, bien au contraire.

 

photo.Malefique.151416

 

Le plus gros atout du film est incontestablement, selon moi, le jeu d’actrice d’Angelina Jolie. Je n’étais pas vraiment fan d’elle avant de voir le film, mais en voyant ce dernier je me suis rendu compte à quel point le choix de l’actrice principale a été judicieux, et je dois avouer que mon avis sur elle a quelque peu changé. Il fallait vraiment du courage et du talent pour revisiter un personnage dont le caractère est si bien connu, et y apporter une toute nouvelle dimension. En dehors du titre de l’article, je n’ose vous en dire plus de peur de vous spoiler, il faudra donc vous faire votre propre avis en regardant le film !

 

photo.Malefique.151365

 

En ce qui concerne les autres acteurs, ils sont assez « lisses » en comparaison de celle qui incarne Maléfique. Elle Fanning (la petite sœur de Dakota Fanning) campe une Aurore toujours souriante et pleine de vie, mais elle me paraissait parfois un peu trop niaise, même si au final ça ne m’a pas dérangée plus que cela. Parlons à présent du Roi Stéphane. Je n’ai pas vraiment aimé l’acteur qui incarne ce dernier (Sharlto Copley), mais je mets en grande partie cela sur le compte du caractère qu’a le roi dans cette adaptation, autrement dit à l’opposé du caractère qui est le sien dans le dessin animé. En ce qui concerne le prince Philippe (Brenton Thwaites), on ne le voit que très peu et je pense que l’acteur n’a pas dû fournir énormément d’efforts pour son rôle, et on constate aisément qu’il n’a pas beaucoup d’expérience à son actif, pour faire court : il est là pour sa belle bouille, mais bon, on ne s’en plaint pas, un joli garçon ça fait toujours plaisir ! En revanche, un personnage que j’ai énormément apprécié est Diaval (joué par Sam Riley, il n’est pas connu sous ce nom dans le dessin animé original, d’ailleurs il n’a pas vraiment de nom à la base, je vous laisse découvrir de qui il s’agit…). J’ai également regretté de ne pas voir le personnage du Roi Hubert, mais c’est tout à fait normal qu’il n’apparaisse pas dans le film, étant donné la tournure donnée à l’histoire.

 

photo.Malefique.151347

 

En revanche, principal point négatif, je n’ai pas du tout apprécié le choix des actrices qui incarnent les fées (Imelda Staunton, Juno Temple et Lesley Manville), et surtout d’une en particulier : non mais au secours, choisir l’actrice qui incarnait Ombrage dans Harry Potter pour jouer une FÉE ? De qui vient cette idée horrible ? Ça m’a vraiment dérangée tout au long du film. Les passages mettant en scène les trois fées sont ceux qui m’ont le moins plu, je trouve que les actrices ne rendent pas du tout hommage aux personnages originaux. Ça m’a vraiment déçue, car dans le dessin animé original, je trouve que ce sont elles qui sont les grands points forts, ce sont limite mes personnages préférés. De plus, pourquoi avoir modifié les noms originaux des fées ? En effet, Flora devient Hortense, Pâquerette devient Capucine et Pimprenelle devient Florette. Je n’ai pas vraiment compris cette « manœuvre », étant donné que tous les autres personnages qui proviennent du Disney original ont conservé leur nom.

 

photo.Malefique.151386

 

Ensuite, la richesse du scénario, l’originalité de l’histoire sont vraiment incroyables. En effet, le réalisateur, Robert Stromberg, a parfaitement su jongler sur les deux tableaux, à savoir : créer une toute nouvelle histoire propre à Maléfique tout en gardant la trame du dessin animé original. Ce fut pour moi à la fois une magnifique découverte et un tendre retour en enfance, une association parfaite ! Je ne vous en dis pas plus en ce qui concerne le scénario, les surprises que renferme ce film sont bien trop belles pour être gâchées. Le film contient également une touche d’humour tout à fait équilibrée, il n’est ni trop présent, ni trop peu.

 

photo.Malefique.151348

 

Un autre point fort du film concerne évidemment l’aspect visuel. Tout d’abord, bravo aux maquilleurs qui se sont occupés de transformer Angelina Jolie en Maléfique : quand on la voit dans le film, c’est vraiment la copie conforme de la Maléfique du dessin animé, ce qui ne devait pas être une chose aisée à faire, selon moi ! Ensuite, les effets spéciaux sont vraiment magnifiques : on assiste à la rencontre entre une explosion de couleurs et des créatures inconnues et féeriques, cette ambiance est juste parfaite ! En dehors de tout ça, je n’ai pas vu le film en 3D, et j’en suis fort contente car je l’ai trouvé très bien ainsi.

 

photo.Malefique.151397

 

Dans l’ensemble, vous pouvez constater que j’ai beaucoup aimé ce Disney, une fois n’est pas coutume je dirais ! En revanche, juste un mot sur le public cible du film : même s’il n’y a aucune limite d’âge, je trouve personnellement que ce film n’est pas autant destiné aux jeunes enfants que les dessins animés Disney dits « classiques », même si on n’y voit aucune goutte de sang (à une exception près… 🙂 ). Je conseille vraiment ce film à tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant, même si celle-ci est très bien enfouie sous une carapace d’adulte.

 

photo.Malefique.151421

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *