Terre Brûlée, un tome 2 avare en révélations !

26/06/2014

Titre : Terre Brulée ( L’épreuve tome 2 )

Auteur : James Dashner

Editeur : Pocket Jeunesse

Parution : Août 2013

Prix : 18,50€

Nombre de pages : 414 pages

Genre : Dystopie, Suspens, Young Adult

Résumé : Thomas et les autres survivants regretteraient presque la vie dans le Labyrinthe. Ils avaient de la nourriture, un abri et une certaine sécurité… Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur a été ravagé par l’apocalypse. La terre est dépeuplée, brûlée par les éruptions solaires et par un nouveau climat ardent. Plus de gouvernement, plus d’ordre… et des hordes de gens infectés en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Au lieu de liberté, Thomas et les autres se trouvent confrontés à une nouvelle épreuve imaginée par le WICKED. Ils doivent traverser la Terre Brûlée, la zone la plus dévastée, pour atteindre un refuge sans doute paradisiaque. Mais l’atteindront-ils à temps malgré tous les obstacles qui se dressent sur leur route?

 

 

C’était avec beaucoup de curiosité que je me suis lancée dans Terre Brulée, le tome 2 de la trilogie l’Épreuve de James Dashner. L’auteur avait su nous frustrer avec brio dans le premier livre et avait entretenu un suspens insoutenable durant tout son roman, j’en attendais donc beaucoup du deuxième tome, aussi bien au niveau des révélations qu’au niveau de l’avancement de l’intrigue, malheureusement ça n’a pas fonctionné partout.

 

On retrouve nos personnages là où nous les avons quittés, Thomas et les autres blocards sont sortis du Labyrinthe et pensent qu’ils sont enfin tranquilles et que le pire est derrière eux… Mais c’est sans compter sur les plans du Wicked qui n’en a pas fini avec les garçons. Le Labyrinthe n’était que la première étape, et le Wicked compte bien continuer leurs tests et imposer aux garçons des nouvelles épreuves. La nouveauté dans ce livre, c’est qu’on apprend qu’il n’y avait pas qu’un seul Labyrinthe, mais deux. L’un était composé de garçons et d’une fille (celui que l’on connait) et l’autre était composé du schéma inverse, avec des filles et un garçon. Avant d’être lâchés pour la deuxième épreuve, les blocards constatent la disparition de Teresa, et ils retrouvent à la place Aris, le garçon appartenant au groupe B. Les garçons vont devoir se confronter aux filles dans cette épreuve et tenter d’arriver à un point donné malgré les contraintes et les obstacles qu’ils trouveront sur leur chemin.

 

La lecture se veut fluide, et l’aspect page turner du roman est toujours présent, mais voilà, on avance, encore et encore, sans jamais vraiment comprendre l’intérêt des événements, on remarque clairement que l’auteur cherche à nous embrouiller autant que le WICKED embrouille les blocards, et alors que cet aspect me plaisait plutôt bien dans le premier tome, ici je commence à ressentir une lassitude, et surtout un besoin d’avoir des réponses. En effet, James Dashner reste très avare en révélations et on doit encore se contenter de miettes qui ne suffisent plus.

 

Ce deuxième tome réitère le même schéma que le premier avec un nouveau lieu et de nouvelles épreuves, je peux concevoir que c’est l’histoire qui veut ça, mais j’aurais espéré un peu plus de ce second livre. Une fois le livre refermé, on ne comprend toujours pas le but de l’histoire et j’en suis venue à douter de l’utilité de ce tome 2, même si je garde de grands espoirs pour le dernier tome, qui je l’espère lèvera le voile sur des éléments dont je n’aurais pas prêté attention dans ce tome, mais également dans le premier.

 

J’étais en revanche très contente de retrouver les personnages, qui sont le point fort du récit, et je pense que ma lecture fut principalement agréable grâce à eux, l’humour de Minho, les réflexions de Thomas, l’amitié très forte entre tous les blocards, tout ça m’avait énormément manqué. L’auteur instaure d’ailleurs des nouveaux personnages qui amèneront leurs lots d’événements, il s’agit de Jorge & Brenda que j’ai pour ma part plutôt appréciés. Ce sont deux fondus, pas encore vraiment attaqués par la maladie. Ils acceptent d’aider les blocards à traverser la ville pour se rendre à la destination imposée par le Wicked en échange du remède contre la Braise qui attend Thomas et ses amis au point de rendez-vous donné.

  

Le roman est riche en rebondissements, on ne sait jamais à quoi s’attendre, et on perd confiance en tout durant notre lecture, on en vient à douter du moindre détail, tout comme les personnages. La force de cette histoire c’est qu’on vit pleinement les aventures des blocards, on a l’impression d’être avec eux, et je pense que c’est ce qui fait la force du roman, et qui malgré le fait qu’on ressent une certaine lassitude vis-à-vis d’un schéma trop similaire au premier tome, on passe un bon moment de lecture et on apprécie ce livre.

 

 

 

 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. j'ai hate de commencer cette saga car elle m'a l'air riche en emotion et en rigolade:)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *