La Symphonie des Abysses, une déception inattendue

14/07/2014

Titre : La Symphonie des Abysses

Auteur : Carina Rozenfeld

Éditeur : Robert Laffont

Parution : 13 Février 2014

Prix : 17,90€

Nombre de pages : 468

Genre : Dystopie, Young Adult

Résumé : L’Anneau, cet immense atoll avec en son centre le Cercle – une étendue d’eau de mer parfaitement circulaire – est cerné par le Mur, une haute barrière d’une trentaine de mètres, électrifiée, infranchissable. Sous son ombre, des hommes et des femmes vivent là, répartis dans des villes et villages si éloignés les uns des autres qu’ils ont oublié leurs existences respectives. Un point commun relie pourtant ces différentes communautés : le Règlement Intérieur et son code ultra restrictif. Trois personnages principaux : Abrielle, Sa et Ca. Trois destins différents qui vont finir par se croiser pour composer la mystérieuse Symphonie des Abysses. Abrielle est une réminiscente. Elle porte en elle des mélodies et des chants dans un village où la musique est strictement prohibée, où la pratiquer est devenu un crime. Jusqu’au jour où elle entend un chant qui vient des profondeurs de la mer : la Symphonie des Abysses. C’est pour cette raison qu’elle devra tout quitter et laisser derrière elle les seuls repères de son existence… Quant à Sa et Ca, deux Neutres, ni hommes ni femmes, ils s’aiment dans une ville où les sentiments sont interdits. Deux futurs hommes qui vont devoir fuir leur quotidien afin de devenir les adultes qu’ils veulent être. Tous les trois finiront par se retrouver afin de construire leur identité et changer le destin de l’Anneau, grâce à la Symphonie des Abysses…

 

 

À part pour les cours, je ne me suis jamais penchée de moi-même vers un roman d’un auteur français, et j’avais vraiment envie de remédier à ça, car il est important de soutenir les écrivains de notre pays. J’avais beaucoup entendu parler de Carina Rozenfeld avec Phaenix, et j’étais plutôt tentée de commencer par ce diptyque, mais finalement je me suis dirigée vers son dernier roman, « La Symphonie des Abysses », paru en février dernier. La couverture et le titre m’avaient interpellée, et le résumé plantait vraiment un décor qui me correspondait bien. 

 

L’écriture de Carina Rozenfeld est très poétique et très particulière, elle nous immerge dans un univers très spécial et unique en son genre, mais malheureusement je n’ai pas réussi à être touchée par la magie de ce bouquin, et j’ai eu l’impression d’être restée en marge de l’histoire et de n’avoir jamais réussi à m’y plonger complètement. 

 

L’auteur s’attarde énormément dans les descriptions, parfois un peu trop, je pense que c’est son style qui veut ça, mais je trouve que ça brise un peu la dynamique de l’histoire, et bien que ces descriptions précises nous permettent d’imaginer sans difficulté les lieux où évoluent les personnages, j’ai eu l’impression de ne plus avoir de place pour mon imagination, et j’aime bien garder une certaine liberté quand je lis un livre.

 

Concernant les personnages, je n’ai pas réussi à m’y attacher ni à m’identifier à eux, je n’ai eu aucune affection pour Abrielle malgré les événements auxquels elle doit faire face, et j’ai trouvé Ca et Sa beaucoup trop étranges à mon goût. Il est vrai que le message identitaire caché sous cette seconde partie du roman avec ces personnages assez particuliers était juste, bien pensé, et original, mais malgré tout ça ne m’a pas interpellée et je n’ai pas réussi à me sentir concernée, c’était comme si je suivais l’histoire de loin. 

 

L’auteur a décidé de privilégier les descriptions à l’action, parfois ce choix peut fonctionner, mais ici ce n’est pas le cas, car je n’ai pas ressenti les émotions que j’attendais de ce roman. J’aurais par exemple apprécié voir Abrielle développer une romance, c’était d’ailleurs quelque chose que j’attendais et que j’espérais, je croyais dur comme fer que ça allait se produire, mais le milieu du roman est arrivé, et Abrielle a disparu pour laisser place à une seconde histoire, celle de Sa et Ca qui s’entremêlera à celle de la jeune fille un peu plus loin dans le récit. L’auteur semble avoir choisi de développer sa romance autour de Sa et Ca, mais je pense qu’il y avait de la place pour une seconde romance, surtout que celle de ces deux personnages manque finalement de profondeur et d’intensité dans les émotions, c’est vraiment mon ressenti. 

 

Du fait que les descriptions sont longues et trop présentes, l’histoire évolue finalement assez peu, ou du moins pas assez à mon goût. Arrivée à la fin de ce premier tome, j’avais comme la sensation qu’on m’avait enlevé le bouquin à la moitié de l’histoire et c’est assez frustrant, car j’ai trouvé cette lecture très longue, et j’ai été perpétuellement dans l’attente d’un petit truc en plus qui n’est jamais arrivé. J’ai ressenti ce roman plus comme une introduction, et pour 468 pages je trouve que c’est assez long, même un peu trop long. 

 

Je ressors donc plutôt déçue de ce livre, et pourtant j’étais presque certaine que j’allais aimer, mais finalement l’univers que l’auteur met en place, et les personnages qu’elle propose n’ont pas su m’interpeller et me toucher. Carina Rozenfeld a vraiment une plume particulière, une plume poétique, mais qui n’a pas fonctionné sur moi avec la Symphonie des Abysses. Mais je ne m’avoue pas vaincue, et j’irai tenter ma chance avec Phaenix, en espérant que ce dernier saura davantage me toucher que l’histoire d’Abrielle.

  

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

9 Comments

  1. Oh quel dommage que tu n'aies pas aimé, c'est ma dystopie préférée parce que les messages que l'auteur fait passer sont importants et que j'ai trouvé son écriture si belle.. <3 Peut-être que tu aimeras davantage Phaenix (alors que je l'ai détesté ahah) .? :p Bisous!

    • C'est étrange d'habitude on a les mêmes goûts en matière de livres, mais clairement ce livre n'a pas fonctionné sur moi et pourtant j'étais persuadé qu'il allait me plaire ! Dommage :)

  2. C'est drôle on à ressentit la même chose à peu de choses près...
    Je n'ai pas non pus réellement accrochée à Phaenix je ne sais pas si je dois te le conseiller du coup ( probablement pas ) pourtant ce n'est pas l'écriture de l'auteur qui peche ...
    Mais pour les deux j'ai trouvée les intrigues trop évasive, rapide ou trop lente.

    Pleins de bisous <3

    • Je pense donner quand même une seconde chance à l'auteure et tenter Phaenix :) Merci pour ton commentaire ^^

  3. Moi contrairement à toi, le résumé, le titre et encore moins le couverture m'on attiré, alors de savoir qu'en plus tu n'a pas accroché à ce livre, il ne me tente pas du tout ^^

    • Il a pourtant convaincu énormément de monde, mais chez moi ça n'a pas fonctionné malheureusement :(

  4. C'est vraiment dommage, parce que moi j'ai vraiment trouvé ce livre formidable. décidément avec lui c'est soit on adore soit on est déçu. J'espère que tu retenteras sa plume dans un autre de ses romans !

    • C'est vrai que dans les avis que j'ai lu il n'y a pas tellement de demi mesure, soit on adore soit on n'aime pas :) Je tenterais Phaenix dès que possible je pense. Merci pour ton commentaire :)

  5. C'est dommage que ce soit une déception pour toi car mon avis est totalement le contraire : un véritable coup de cœur !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *