The Secret Diary of Lizzie Bennet - Touchant, amusant et moderne !

02/07/2014

Titre : The Secret Diary of Lizzie Bennet

Auteur : Bernie Su et Kate Rorick

Éditeur : Touchstone

Parution : 24 juin 2014

Prix : 9,20 €

Nombre de pages : 400

Genre : Réécriture, Contemporain, Journal Intime, Romance, Chick-Lit

Résumé : Basé sur la série YouTube The Lizzie Bennet Diaries, qui a remporté les Emmy Award.

Lizzie Bennet, étudiante de vingt-quatre ans, est couverte de dettes suite à ses prêts. Elle vit encore chez ses parents avec ses deux sœurs, la jolie Jane et l’imprudente Lydia. Lorsqu’elle filme ses réflexions sur sa vie pour son mémoire et les poste sur YouTube elle n’a alors pas du tout conscience que The Lizzie Bennet Diaries aura bientôt sa propre vie, transformant ainsi les sœurs Bennet en célébrités du web. Lorsque le beau et riche Bing Lee arrive en ville, accompagné de son ami William Darcy, les choses commencent à devenir intéressantes pour les Bennets – et pour les abonnés de Lizzie. Mais il se passe également des choses derrière la caméra. Heureusement pour nous, Lizzie tient un journal intime.

(Traduction par mes soins)

 

 

Face au succès de la web série, les créateurs de The Lizzie Bennet Diaries (dont je vous ai déjà parlé ici) ont décidé de réécrire l’histoire sous un autre format : celui d’un journal intime. Oui, Lizzie sait aussi partager son ressenti de façon old school. Il s’agit donc de la même histoire mais à l’écrit, avec des éléments en plus… J’ai aimé cette adaptation autant que la première, Bernie Su et Kate Rorick ont vraiment su capter l’essence des personnages d’orgueil et préjugés pour les transposer à notre époque. C’est donc une fois de plus un énorme coup de cœur !

 

L’avantage de cette version par rapport à celle de Jane Austen, c’est que le personnage principal a une vraie voix. Je n’ai aucun reproche à faire à l’original, mais la différence au niveau de la narration, qui est celle de Lizzie, me semble juste plus pertinente pour notre époque. On retrouve son ton, son humour et sa personnalité unique qui ont fait le succès des vlogs. Revenir au média d’origine pour cette histoire n’était pas au détriment de celle-ci mais l’enrichissait.

 

Le style moderne respecte le parti-pris des vlogs. L’ouvrage comporte donc l’insertion des conversations sms, des tweets, mails et même de graphs qui viennent illustrer les faits. Si la chose était possible, l’insertion de gif n’aurait pas été surprenante non plus. Lizzie Bennet is a geek, nulle raison de le nier. Le développement de l’histoire ne change pas et comme je le disais plus haut, quelques petits détails nous sont apportés, mais rien de transcendant non plus. Ceci dit, je ne sais pas s’il est possible de dissocier les deux formats. Les vlogs étant le fondement de l’histoire, le journal intime accompagne ce média. Je ne suis pas certaine que le livre, pris à part, soit une lecture aussi plaisante sans la connaissance des vidéos par le lecteur. The Secret Diary of Lizzie Bennet serait-il donc un simple goodie de la série plutôt qu’une création à part entière ? (je vous laisse méditer sur le sujet)

 

Ce qui m’a le plus plu dans cette réécriture, c’est la présence des médias et de la modernité. Lizzie est étudiante en communication (copiiiine – voilà savez ce que je fais de ma vie maintenant) et de ce fait les nouveaux médias, leur utilisation et leur potentiel sont des thèmes récurrents. La modernité est extrêmement présente et la pop culture l’est tout autant (Doctor Who est mentionné plusieurs fois, je dis ça je dis rien moi…). Je me suis donc sentie énormément proche de notre bien aimée protagoniste, chose que j’apprécie de temps à autre car j’avoue ne pas souvent réussir à m’identifier aux personnages (mais ça vient certainement plus de mes lectures que de ma personne. I am not that unique.).

 

Vous l’aurez compris, j’ai trouvé que l’idée du journal intime était une excellente alternative aux vlogs. Cette lecture m’a tout autant charmée que le visionnage de la série, que je continue de vivement vous conseiller. Je suis ravie de l’initiative prise par les créateurs en nous proposant ce format qui accompagne à merveille les vidéos. C’est la réflexion sous-adjacente sur les nouveaux médias et leur utilisation comme outil de communication qui m’a poussée à qualifier ce livre de coup de cœur, l’étudiante que je suis est donc particulièrement curieuse de connaitre votre avis sur le sujet ! (sur le livre aussi, cela va de soi

Parisienne d’adoption, geek dans l’âme, grande lectrice de fantasy et danseuse à mes heures perdues je speak english like a native. J’ai fait mes armes sur le tas, aux côtés d’April O’Neil, à défaut d’avoir reçu ma lettre d’admission à Poudlard. Je navigue entre les pages et les univers virtuels, à la recherche de réponses, convaincue que la vérité est ailleurs. Plus sérieusement, j’attends toujours de voir une certaine cabine téléphonique bleue atterrir en bas de mon immeuble.
0 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. J'adore Jane Austen et Orgueil et préjugés! Une adaptation moderne de ce roman, quelle bonne idée! Ca donne envie :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *