La Planète des Singes - L'affrontement : Une réussite

01/08/2014

affiche.La-Planete-des-singes-l-affrontement.55447 

Titre : La Planète des Singes – L’Affrontement

Réalisateur : Matt Reeves

Avec : Andy Serkis, Jason Clarke, Gary Oldman

Genre : Science Fiction, Action

Durée : 2h11

Date de sortie : 30 Juillet 2014

Synopsis : Une nation de plus en plus nombreuse de singes évolués, dirigée par César, est menacée par un groupe d’humains qui a survécu au virus dévastateur qui s’est répandu dix ans plus tôt. Ils parviennent à une trêve fragile, mais de courte durée : les deux camps sont sur le point de se livrer une guerre qui décidera de l’espèce dominante sur Terre.

 

 

 

J’avais adoré La Planète des Singes les Origines avec James Franco, ce film m’avait émue et j’avais trouvé les effets spéciaux réalisés grâce à la motion capture particulièrement incroyables, j’étais ressortie du cinéma complètement convaincue par cette préquelle de Rupert Wyatt. Il a tout de même fallu attendre trois longues années pour découvrir le deuxième volet de la Planète des Singes, réalisé cette fois-ci par Matt Reeves que nous connaissons notamment pour le film Cloverfield.

 

photo.La-Planete-des-singes-l-affrontement.152751

 

On découvre les singes, dix ans plus tard, qui ont réussi à créer une véritable communauté autonome dans la forêt bordant San Francisco pendant que les hommes s’éteignaient à petit feu. En effet, la grippe simiesque a progressivement tué la majorité des hommes sur Terre, transformant notre planète en un décor post apocalyptique. Mais alors que César se demande si la race humaine est vraiment éteinte, un groupe d’humains pénètre dans la forêt.

 

Au niveau du casting, nous disons au revoir à James Franco, qui est probablement mort du virus qui a plus ou moins éradiqué la race humaine mais nous retrouvons un clin d’œil émouvant au personnage qu’incarnait l’acteur, ce qui ravira les fans un peu déçus de ne pas retrouver James Franco dans ce deuxième film. Le nouveau casting se compose notamment de Gary Oldman ( c’est moi ou il est partout en ce moment ? ) qu’on ne présente plus, nous avons également Jason Clarke dans le rôle de Malcolm qui incarnait notamment George Wilson dans Gatsby le Magnifique. Keri Russell incarne quant à elle le personnage d’Ellie, et nous retrouvons évidemment Andy Serkis qui se cache sous le personnage de César. Le casting au complet a su me convaincre, particulièrement l’acteur Jason Clarke, bien que j’aie entendu tout le contraire autour de moi, j’ai personnellement trouvé qu’il était convaincant et touchant, et la bonté d’âme du personnage était bien mise en avant. Mais il faut malgré tout soulever le fait que j’ai souvent eu l’impression que les humains étaient davantage présents pour mettre en avant les singes, dans ce film il est principalement question de César et de sa tribu, bien plus que des humains et leurs tentatives de survie.

 

la-planete-des-singes-l-affrontement-photo-536b8e16ab7d2

 

Le film est un peu long à se mettre en place, ou du moins la première partie du film est davantage focalisée sur l’interaction entre les personnages et non pas sur l’action. J’ai trouvé la mise en scène très réussie, particulièrement la communication entre les singes, ils communiquent principalement avec des signes, mais parfois avec la parole, rendant le tout incroyablement convaincant, tellement qu’on s’attendrait presque à voir des singes qui parlent lors de notre prochaine sortie au zoo.

 

photo.La-Planete-des-singes-l-affrontement.152752

 

Ce film n’est pas qu’un simple blockbuster sans réflexion, bien au contraire, j’ai particulièrement aimé le message qui transpire de ce deuxième volet, qui nous amène à nous questionner sur la peur et ce qu’elle peut engendrer. C’est d’ailleurs une dynamique importante dans l’histoire, puisqu’au fond il n’y a pas de véritable méchant, mais surtout des personnages qui ont des comportements dictés par leurs peurs et leurs craintes qui les empêchent de faire confiance aux autres.

 

photo.La-Planete-des-singes-l-affrontement.152757

 

La deuxième partie du film est plus rythmée et plus dense, l’action s’enchaîne sans pour autant laisser de côté la réflexion philosophique et psychologique du film qui semble être présent comme un fil conducteur. On constate alors que parfois, même lorsque deux camps ne souhaitent que la paix, des éléments empêchent que cela se produise provoquant des conflits, ou même des Guerres initialement non souhaitées, on prend vite conscience que la peur est toujours au cœur du problème.

 

photo.La-Planete-des-singes-l-affrontement.152755

 

En conclusion, La Planète des Singes – L’affrontement m’a énormément plu, aussi bien pour des raisons visuelles que psychologiques, j’ai vraiment adoré le message qui transpirait du film. Le rythme de ce deuxième opus est certes un peu délicat par moments avec quelques longueurs, mais rien qui justifierait de ne pas aller voir ce film au cinéma. Je suis personnellement ressortie complètement bluffée par la Planète des Singes – L’affrontement, qui est véritablement un film incroyable et je suis maintenant encore plus impatiente de découvrir le troisième volet de cette préquelle. 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

3 Comments

  1. Tout à fais d'accord ! J'ai toujours adoré cette franchise, mais là je trouve que c'est un parfait mélange avec les progrès cinématographiques. J'adore toujours les envers du décor mais là, c'est grandiose.

  2. J'avais été voir le premier volet au cinéma et j'avais énormément aimé et ta chronique me donne envie de voir ce deuxième volet :)

  3. J'ai adoré ce film, il m'a complètement bluffer au niveau des décors et des acteurs!
    Si on a adoré le premier volet on ne peut qu'aimer le deuxième
    J'attends le troisième volet avec impatience, espérons qu'il mette moins de temps à sortir que le deuxième (même si l'attente valait le coup)
    J'ai hâte en tout cas!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *