Là où j'irai - Une suite très touchante !

29/09/2014

Titre: Là où j’irai

Auteur: Gayle Forman

Éditeur: Pocket Jeunesse

Parution: Novembre 2011

Prix: 6,20€

Nombre de pages: 242

Genre: Romance, Contemporain, Young Adult

Résumé: Il y a trois ans, il l’a suppliée de rester. À tout prix. Et Mia est sortie du coma. Pour quitter Portland, peu après, pour le quitter lui. C’était le prix à payer. Et la voilà de nouveau en chair et en os. Ce soir, Carnegie Hall est à guichets fermés. Tout New York est venu admirer sa virtuosité au violoncelle. Et Adam s’est glissé dans la salle. Lui, la rock star à la vie dissolue, pourchassé par les paparazzis, il tremble… Souvenirs et mélodies affluent – retrouvailles en SI majeur…

 

 

 

 

 

Il arrive parfois qu’un livre qui a touché des millions de personnes vous laisse complètement de marbre ; c’est rare, mais ça arrive. C’est ce qui m’était arrivée pour Si je reste de Gayle Forman, et j’étais très déçue de ne pas avoir réussi à être happée par cette histoire. Mais je suis de nature curieuse, et malgré ma déception pour le premier tome, j’ai eu envie de découvrir le deuxième. 

 

Ici, nous ne sommes plus sous le point de vue de Mia, mais sous celui d’Adam, et je crois que c’est clairement ce qui fait que j’ai adoré ce livre, parce que oui, ce deuxième tome est largement au-dessus du premier et a vraiment su me toucher et me bouleverser. Adam est plus profond que Mia, je l’avais déjà constaté dans le tome 1, mais je n’aurais jamais imaginé qu’il l’était autant, j’ai adoré suivre cette histoire sous son point de vue, découvrir ses pensées les plus profondes, ses souffrances, ses questionnements. Adam est vraiment une personne entière, généreuse et incroyablement touchante. 

 

Ce livre est trop court, j’aurais pu continuer à vagabonder dans les méandres de son esprit encore et encore sans jamais m’en lasser, je crois, mais les meilleures choses sont toujours trop courtes, malheureusement. Le défaut principal que j’avais noté pour Si je reste, c’était la manière que Mia avait de raconter son histoire, elle semblait complètement détachée, comme si elle évoquait la vie de quelqu’un d’autre, il était donc difficile d’être touché par ce personnage et d’éprouver de la compassion. Ici, Gayle Forman nous offre un Adam totalement opposé au personnage de Mia, et c’est ce que j’ai aimé. 

 

Il est difficile pour moi de trouver les mots justes concernant ce livre, car il m’a vraiment touchée d’une façon très particulière, je n’ai pas réellement pleuré comme pour Nos Étoiles Contraires par exemple (oui, ce livre est devenu ma référence sur les livres qui font pleurer ^^) mais j’ai eu les larmes aux yeux, la boule au ventre, et l’envie incommensurable d’être aux côtés d’Adam pour le soutenir et lui dire qu’il n’est pas seul, car clairement vous ressentirez énormément de compassion pour lui.

 

Aujourd’hui, je suis heureuse d’avoir lu Si je reste, même si ce premier tome n’a pas été à la hauteur de mes espérances, il m’a permis de découvrir Là où j’irai, et sans ce premier tome je serais passée à côté de cette fabuleuse suite qui a vraiment su me toucher et m’émouvoir. 

 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. Je suis du même avis. Si Je Reste ne m'a pas fait grand effet alors que Là Où J'irai m'a complètement emporté. J'espère honnêtement qu'il sera adapté au cinéma car l'adaptation de Si Je Reste était, à mon avis, au dessus du livre.

  2. Si je reste ne m'avait pas non plus touché plus que ça... J'ai hâte de me lancer dans Where she went maintenant que j'ai vu ton superbe avis :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *