New Victoria - Rébellion : Un deuxième tome qui n'égale pas le premier

15/11/2014

Titre: New Victoria #2 – Rebellion

Auteur: Lia Habel

Éditeur: Castelmore

Prix: 17,20€

Parution: Avril 2013

Nombres de pages: 544

Genre: Zombies, Steam Punk, Young Adult

Résumé: Paranoïa et Préjugés!
Bram Griswold, zombie de son état, n’a rien d’un monstre, contrairement à ce que certains Néo-Victoriens voudraient faire croire à propos des morts-vivants. Il l’a prouvé à plusieurs reprises, notamment en sauvant la jeune et charmante Nora des griffes de redoutables terroristes… et il filerait avec elle le parfait amour si seulement les règles de savoir-vivre étaient un peu moins strictes ! Mais, alors que les tensions entre vivants et zombies semblaient enfin s’apaiser, Bram s’aperçoit que le virus du Lazare a muté et que des zombies incontrôlables et sanguinaires arpentent les rues, provoquant des vagues de panique. Hasard ou complot ? Et si l’Apocalypse ne faisait que commencer ?

 

 

J’ai entendu beaucoup d’avis mitigés concernant ce roman sur internet, mais ayant adoré le premier tome, je me devais de lire la suite, qu’importe les bruits que j’avais pu entendre le concernant. Alors, est-ce que cette suite est à la hauteur ?

 

Oui et non. Disons que je ne peux pas dire que je n’ai pas apprécié ce roman, pour la simple et bonne raison que j’adhère à l’écriture de Lia Habel et à son univers, et que rien que pour le plaisir d’avoir retrouvé Bram, Nora et les autres, j’ai apprécié lire ce deuxième tome. En revanche, dire qu’il était parfait serait un mensonge immense, car cette suite a énormément de défauts…

 

Commençons par le début. L‘auteur peine énormément à faire redémarrer son intrigue, et nous plonge dans une introduction longue et ennuyeuse. L’action ne vient pas, et arrivé au deuxième tiers du récit on prend conscience qu’il ne s’est strictement rien passé et que l’auteur nous a simplement exposé le fait que la cohabitation vivants/morts est difficile et pose de nombreux soucis amenant certains groupes à prendre des mesures extrêmes. Alors effectivement, cet aspect « politique » est intéressant, mais de là à nous l’exposer pendant plus de 200 pages ? Non.

 

On constate que l’auteur avait de bonnes idées pour ce roman, mais qu’elle a peut-être voulu trop bien faire en nous donnant trop d’informations, ce qui a alourdi le récit. Elle s’enfonce beaucoup trop dans des explications, oubliant parfois de laisser place à la surprise pour laisser son lecteur dans une attente de découvrir le dénouement. Ainsi, l’histoire évolue doucement, et très peu, du coup on reste un peu sur notre faim une fois le livre refermé. Car à mon avis, il aurait été possible de condenser bien plus ce deuxième tome, et d’aller peut être plus loin dans l’intrigue, pour fournir ainsi une suite plus riche et plus dense, à l’image du premier tome.

 

La romance qui gravite autour de Nora et Bram m’a laissée de marbre dans ce deuxième tome, et je n’ai pas réussi à être touchée par leurs sentiments comme j’ai pu l’être à l’issue du premier livre. En effet, l’auteur fait tomber ce couple dans une routine qui malheureusement a fait perdre toute la magie de leur amour à mes yeux, et aucun couple ne vient remplacer ce vide laissé par ces deux personnages.

 

Ce deuxième tome manque donc de romance, d’action et de dynamisme, ce qui au final enlève tous les bons points que j’avais pu noter pour le premier tome … Il ne reste donc finalement que l’univers et les personnages qui arrivent à relever le niveau de cette suite sans pour autant réussir à la hisser suffisamment haut pour qu’elle soit satisfaisante. 

 

De plus, cette histoire écrite à la base pour être une trilogie ne verra jamais son tome final publié, tout simplement parce que la maison d’édition Américaine de Lia Habel a choisi de cesser la publication de cette histoire, prétextant qu’elle n’avait pas suffisamment généré d’argent à leurs yeux. Alors évidemment, la question que je me suis posée, c’est pourquoi Lia Habel n’a-t-elle pas publié elle-même ( en ebook par exemple ) la suite ? Et bien elle explique toutes les raisons ici : http://liahabel.com/2013/10/24/the-future-of-dearly-and-lia/

 

D’ailleurs, l’auteur vient juste de publier en ebook le premier tome d’une nouvelle trilogie, le nom de ce premier livre est Familiar Things, je vous laisse découvrir tout ça ici 

 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

3 Comments

  1. Coucou Nine,

    J'ai craqué, suite à ta chronique sur le premier tome, pour l'intégral chez Bragelonne ( ils ont d'ailleurs fait un travail de fou sur la couv elle est fantastique ) et j'ai vraiment hâte de me plonger dans cette lecture malgré tous ces avis mitigé !

    PS: Tu es l'ennemie N°1 de mon porte monnaie !!! Grrr je suis faible !! :)

    Bises.

    • L'intégrale est si magnifique ! Tu as bien de la chance de l'avoir ! J'espère que ta lecture te plaira :D Merci pour ton commentaire, bisous <3

  2. Hello Nine,

    je viens d'acquérir l'intégrale grâce à France Loisirs. Je ne l'imaginait pas aussi beau. Les pages sont dorées !

    Plus qu'à me lancer dans cet univers. DEs bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *