Wonder – Une petite « merveille » livresque

01/12/2014

Titre : Wonder

Auteur : R. J. Palacio

Éditeur : Pocket Jeunesse

Prix : 17,90 € (grand format)

Parution : Janvier 2013

Nombres de pages : 410

Genre : Littérature jeunesse

Résumé : « Ne jugez pas un livre sur sa couverture. Ne jugez pas un garçon sur son apparence. Je m’appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c’est sans doute pire.  » Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n’est jamais allé à l’école. Aujourd’hui, pour la première fois, ses parents l’envoient au collège… Pourra-t-il convaincre les élèves qu’il est comme eux ?

 

 

 

 

 

Cela faisait déjà un bon moment que lorsque je me rendais dans mon magasin de livres fétiche, mon regard était attiré par la couverture de Wonder (et bien sûr, par la suite, par son résumé), mais je ne m’étais jamais décidée à l’acheter. Et finalement, j’ai eu la chance de l’acquérir via le partenariat du blog avec les éditions Pocket Jeunesse. Et au final, je regrette énormément d’avoir attendu aussi longtemps avant de lire cette histoire, car ce fut pour moi un vrai coup de cœur.

 

Tout d’abord, je dois reconnaître que si la couverture de Wonder accrochait mon regard, c’était principalement car elle me rappelait étrangement celle de « Nos étoiles contraires » (sûrement à cause de sa couleur ! 🙂 ), qui est sorti presque en même temps dans les librairies. Pourtant, si c’était à refaire aujourd’hui, je suis presque certaine que je donnerais la priorité à Wonder.

 

En dehors du fait que Wonder tourne également quelque peu autour de la sphère médicale, la ressemblance avec « Nos étoiles contraires » s’arrête là et on sent dès le début de la lecture qu’on aura à faire à quelque chose de totalement différent. Dans cette histoire, on suit environ une année (ainsi que quelques flashbacks) de la vie d’August Pullman, un enfant assez ordinaire âgé de 10 ans, et qui est pourtant tout à fait particulier, principalement en raison d’une de ses caractéristiques, à savoir son visage. En effet, August est venu au monde avec une malformation faciale assez importante, ce qui est tout sauf facile pour un petit garçon vivant dans le monde d’aujourd’hui…

 

Ce que j’ai adoré par-dessus tout dans Wonder, c’est l’authenticité de l’histoire. En effet, je pense que les personnes vivant la même situation dans le monde réel expérimentent les mêmes choses qu’August au moins à un moment de leur vie. J’ai souvent repensé à ma lecture du « Monde de Charlie » en lisant Wonder, car tout comme Charlie, August se retrouve face à la difficulté d’être différent dans un monde de « normalité ».

 

Je me suis personnellement beaucoup attachée à August, car d’une certaine manière, je suis comme lui (même si ce n’est pas pour les mêmes raisons), et je sais pertinnement bien ce qu’on ressent lorsqu’on sent qu’on est différent de la majorité, j’ai donc eu énormément d’empathie à son égard. J’ai souri avec lui, j’ai souffert avec lui, j’ai fait face au monde avec lui. C’est donc clairement mon personnage préféré du roman !

 

Les chapitres sont extrêmements courts, ce qui apporte une lecture très fluide, et c’est vraiment agréable, on ne voit pas les pages passer. Le livre est également découpé en plusieurs « parties », chacune correspondant au point de vue de plusieurs personnages différents (August, sa sœur, certains élèves de sa classe). C’est assez intéressant car tous les personnages apportent quelque chose à l’histoire, aucun n’est de trop, et cela nous permet de savoir ce que chacun pense réellement d’August. Dans Wonder, il y a également plusieurs petites clins d’œil à d’autres univers que j’adore (Star Wars, Harry Potter, Bilbo le Hobbit, Disney), et ça m’a fait beaucoup sourire !

 

La plume de l’auteur est quant à elle tout à fait singulière, exceptionnellement belle et poétique presque naturellement, sans avoir besoin de faire quelque effort que ce soit. Elle retranscrit parfaitement la naïveté et l’innocence de l’enfance, et tout à la fois à quel point l’humain peut parfois être insensible, intolérant et méchant (et je pense qu’on sait tous à quel point les enfants peuvent parfois être mesquins entre eux). Mais ce qui est encore mieux, c’est que l’auteur nous montre que toute personne peut changer en bien, et il suffit parfois d’une seule personne pour la faire changer.

 

Au final, ce livre nous apporte une belle leçon de morale, assez simple et pourtant rarement mise en œuvre, par moi y compris, à savoir qu’il ne faut pas juger les gens sur leur apparence. Ce roman fait clairement l’éloge de la différence, dans ce monde où tout le monde est sous pression, où toutes les personnes qui n’entrent pas dans la « norme » s’en prennent plein la tête, et où les gens ont peur de ce qui est différent, de ce qu’ils ne connaissent pas. En ce qui me concerne, je suis tellement heureuse de connaître aujourd’hui « l’histoire ordinaire d’un petit garçon extraordinaire », car August nous transmet un message d’espoir très intense, une petite éclaircie dans ce monde qui est, à mon goût, bien souvent trop sombre. Je pense que vous l’aurez compris, mais je vous le dis quand même : je vous recommande fortement Wonder, car tout comme son titre, c’est une merveille !

Petite universitaire belge âgée de 24 ans, je passe plus de temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries qu’à bosser mes cours. Egalement fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’ado. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
0 I like it
0 I don't like it

7 Comments

  1. Wow. Cette magnifique chronique me convainc d'aller le chercher tout de suite dans ma PAL :)

    • Je te remercie ^^ N'hésite surtout pas, ce livre en vaut vraiment la peine ! :)

  2. J'ai entendu beaucoup des bonnes critiques de cet livre mais je n'ai pas eu encore le temps de le lire; il faut que je me dépêche!

    • Il n'y a pas le feu hahaa ^^ Mais c'est sûr que personnellement, si j'avais su, je l'aurais lu beaucoup plus tôt :)

  3. J'ai beaucoup entendue parler de ce livre, que curieusement je n'ose pas lire. J'ai peur de cette lecture.
    Ta chronique est très bien écrite :)
    Bisous rouge à lèvres

  4. Un vrai coup de coeur pour moi !
    L'auteure arrive à manipuler extrêmement bien un sujet si délicat...
    Au passage, super chronique !

    Les lettres de Sel
    (http://lespetiteslecturesdethallia.blogspot.fr/)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *