The Originals, un bon spin-off de Vampire Diaries ?

15/02/2015

the_originals__v_promo_poster_by_ryodambar-d5ypepb

Titre : The Originals

Créée par : Julie Plec

Avec : Joseph Morgan, Daniel Gilles, Phoebe Tonkin

Format : 42 min

Diffusion : NT1 (2015)

Genre : Drame, Fantastique

Synopsis : Le vampire originel Klaus fait son retour au Vieux Carré, un quartier français de la Nouvelle Orléans. Dans cette ville qu’il a aidé à construire quelques siècles plus tôt, il y retrouve son ancien protégé, le diabolique et charismatique Marcel. Dans l’espoir d’aider son jeune frère à trouver la rédemption, Elijah est contraint de s’allier avec des ennemis de Marcel…

Spin-off de Vampire Diaries centré autour du personnage de Klaus.

 

 

 

 

Je fais partie de ceux qui aiment l’univers de Vampire Diaries mais qui ont abandonné la série en cours de route à cause d’une intrigue un peu trop redondante … Dommage ! Il y a tellement de potentiel… Mais c’était sans compter sur le succès de la série outre-Atlantique et l’intérêt du public pour les Originels. Pas bêtes, les créateurs ont décidé d’en faire un spin-off. J’étais un peu sceptique avant de décider de me lancer.

 

On retrouve donc Klaus, Rebekah et Elijah autour d’une nouvelle intrigue, bien loin de Mystic Falls et des frères Salvatore. L’action prend place à la Nouvelle-Orléans, là où la famille Mikaelson s’est installée quelques siècles plus tôt. Ils retrouvent une ville sous le contrôle d’un vampire qu’ils connaissent bien, Marcel, et viennent chambouler l’équilibre qui s’y était installé. Klaus est évidemment au centre de toutes les intrigues, les créant largement lui-même.

 

35d88ab0-bcfb-0131-8e00-2e525f243e56

 

L’intrigue est dense puisque trois histoires se déroulent en même temps. Certains éléments de l’enfance des Mikaelson sont révélés au fur et à mesure que l’intrigue se déroule autour de leur retour à la Nouvelle-Orléans, ce qui soulève des souvenirs de leur précédente installation dans la ville. Beaucoup d’informations nous sont données, ce qui rend le rythme soutenu. Toutefois, comme dans Vampire Diaries, l’intrigue tend parfois à tourner en rond. C’est de l’ordre du : « On se trahit, on se venge, on fait la paix et on recommence ! ».

 

Bien évidemment, on retrouve l’univers fantastique avec les vampires, les loup-garous, les sorcières et les autres, le tout teinté d’une ambiance propre à la Nouvelle-Orléans qui donne un peu plus de piquant et d’originalité à l’ensemble. J’ai beaucoup aimé cet aspect-là. Les décors et les costumes sont magnifiques. Je tiens à souligner le travail de création qui a été fait de ce côté-là parce que je pense que c’est vraiment un des points forts de la série.

 

Le but d’un spin-off, c’est quand même d’en apprendre plus sur l’univers et les personnages. Je dois dire qu’avec The Originals on est plutôt bien servi. La personnalité de Klaus est beaucoup explorée puisqu’il se retrouve dans une situation inédite pour lui. Il est poussé dans ses retranchements à plusieurs reprises et doit faire des choix importants. J’ai aimé en savoir plus sur lui et voir ses réactions permet de nuancer son caractère de manière à passer outre sa cruauté naturelle pour aller voir ce qu’il y a en dessous. Sa carapace est largement ébréchée et on comprend beaucoup mieux son comportement.

 

Autour de lui gravite beaucoup de monde, à commencer par Elijah. Égal à lui-même, il veut préserver au maximum son frère en rattrapant ses bêtises. Pourtant là encore, la série va plus loin et le poussant à bout et en explorant ses réactions face à des situations de plus en plus insoutenables. Lui aussi doit faire des choix. Rebekah non plus n’est pas épargnée, même si elle est un peu plus en retrait.

 Hayley-and-Elijah-The-Originals

 

Au-delà de ce trio de choc, une myriade de nouveaux personnages vient s’ajouter. J’ai beaucoup aimé Marcel, de même que Hayley. Ils sont forts tous les deux et portent une part de mystère qui ajoute de l’attrait à l’intrigue. Tous les personnages secondaires jouent un rôle précis et à aucun moment je me suis dit qu’il y en avait trop ou pas assez. Je trouve que l’ensemble est assez bien articulé.

 

La comparaison avec Vampire Diaries est inévitable. Le côté « adolescent » de la série originale est complètement gommé dans The Originals puisqu’on oublie le lycée pour entrer dans des histoires politiques entre races assez complexes. J’ai aimé cet aspect plus mature et moins « amourette de lycée », ce qui n’empêche pas d’avoir de très jolies romances aussi dans le spin-off. Je pense que les producteurs ne s’adressent pas exactement au même public, mais plutôt aux gens comme moi, qui regardaient Vampire Diaries il y a quelques années, qui ont grandi et qui attendent autre chose aujourd’hui.

 

La dernier point à éclaircir est : peut-on regarder The Originals sans avoir vu Vampire Diaries ? La réponse est oui, même si quelques lacunes se feront sentir notamment quand il s’agira de l’histoire des parents des Mikaelson. Il y a quelques références aux événements s’étant produits précédemment à Mystic Falls, mais rien d’insurmontable.

 

Pour résumer, j’ai aimé cette première saison, notamment grâce à l’ambiance et à l’approfondissement du caractère des personnages. La suite laisse présager autant d’action et d’intrigues que durant ces premiers épisodes. J’attends pourtant un peu plus de subtilité dans le scénario et moins de répétitions. Cette série a un beau potentiel et je suis impatiente de voir ce que ça va donner !

 

Dévoreuse de livres, TV Show addict, cinéphile, geekette, …
Magie, créatures bizarres et compagnie : mon truc, c’est le fantastique ! Si je pouvais, j’irai vivre au pays des elfes et je vous emmènerai tous avec moi ! 😛
0 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. Je préfère désormais largement ce spin-off à The Vampire Diaries. Dés le premier épisode de la saison 5, hop, j'ai zappé ! En revanche, pour ce qui est de retrouver Klaus... Je réponds présente à l'appel !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *