Cendrillon - Magnifique mais trop prévisible !

27/03/2015

affiche.Cendrillon.59225

Titre : Cendrillon

Réalisateur : Kenneth Branagh

Acteurs : Lily James, Richard Madden, Cate Blanchett, Helena Bonham Carter…

Genre : Comédie/ Romance

Date Sortie : 25 Mars 2015

Synopsis : Cendrillon, une jeune fille dont le père est parti, vit au service de sa belle-mère et de ses deux méchantes demi-sœurs. Malheureuse et seule, cette belle demoiselle finira par rencontrer un destin merveilleux et plein de magie.

 

 

 

 

 

 

 

Préambule : Le film, au cinéma, est devancé par le court-métrage de la Reine des Neiges, « Une fête givrée ». On y retrouve Elsa qui prépare un somptueux anniversaire pour sa sœur Ana. Un court-métrage bien sympathique, en attendant le deuxième film qui vient d’entrer en préparation.

 

photo.Cendrillon.169335

 

Kenneth Branagh, acteur et réalisateur du premier Thor et de The Ryan Initiative l’année dernière, nous revient cette année dans un genre qu’il n’avait jamais osé : l’adaptation live du conte Disney : Cendrillon.

 

Dès le départ du projet, on sent que les choses seront grandioses. Comment pourrait-il en être autrement quand on parle du mastodonte qu’est Disney ? La firme a mis les moyens, fort de Maléfique, autre adaptation live avec Angelina Jolie, sortie l’an dernier et qui avait cartonné au box-office mondial. Doté d’un casting plus que prestigieux, cette nouvelle adaptation partait sur de bonnes bases …

 

Pourtant, je suis loin d’avoir été convaincue par cette nouvelle version live. L’idée qui faisait que Maléfique m’avait beaucoup plu, était que le film changeait quelque peu « l’histoire » pour la rendre plus moderne et inédite. Malheureusement, ici c’est loin d’être le cas. L’équipe a fait le choix de copier l’intrigue du Disney original, en y intégrant quelques nouveautés, mais en gardant à 90% l’intrigue de base. Un choix que je n’ai pas trouvé pertinent. Le film d’animation de 1950 collait plus ou moins aux mœurs en rigueur de l’époque. Or, transposer ces mêmes mœurs et thèmes au 21ème siècle est une grave erreur de jugement.

 

photo.Cendrillon.169386

 

Ces dernières années, Disney a multiplié les projets grandioses et prestigieux, entre l’univers Marvel, celui de Star Wars bientôt et le succès de La Reine des Neiges et Les Nouveaux Héros, la firme sait créer l’événement. On remarque que les derniers films de « princesses », genre le plus connu en animation chez Disney, a pas mal évolué lui aussi. Les princesses sont devenues des jeunes filles fortes et courageuses. Elles sont dynamiques et outrageusement modernes. Merida dans Rebelle ou Elsa dans la Reine des Neiges en sont l’exemple : elles n’attendent pas après le Prince Charmant et ont du pouvoir, autant qu’en aurait un homme. Excepté qu’ici, Cendrillon n’a que pour seul objectif d’être gentille et aimante. Quand elle croise le chemin de Kit (alias le Prince qui se tait sur son titre), la jeune fille tombe immédiatement amoureuse. Ce qui est bien, c’est qu’elle se fout qu’il soit Prince ou apprenti, mais bon dès qu’elle va arriver au château, ça va vite changer. Alors je ne sais pas si c’est le jeu de Lily James ou le charisme qu’elle voulait donner à Cendrillon, mais j’ai trouvé qu’elle avait beaucoup trop de mimiques, qui ne la rendaient vraiment pas crédible en « simple » roturière.

 

C’est bien là le problème, car dans mes souvenirs, la Cendrillon de 1950 n’en faisait pas autant. Au lieu d’arriver simplement, certes dans une robe de princesse mais quand même, la Cendrillon du film surjoue ce moment. Elle parait au final très prétentieuse et fait perdre la sympathie qu’on a pour le personnage, dû à l’enfer qu’elle vivait.

 

photo.Cendrillon.169378

 

Contre toute attente, j’ai beaucoup aimé la marâtre jouée par Cate Blanchett, dont je ne suis pas très fan à la base, mais qui est parfaite dans le rôle de cette femme froide et mesquine. Ses filles donnent au film une petite dose d’humour non négligée. Pour ce qui est du Prince, très franchement pour ce qu’on en voit, je ne saurais trop me prononcer. La rencontre entre Cendrillon, de son véritable prénom Ella, et le Prince montre un coup de foudre réciproque, mais sans trop en savoir plus sur l’autre, c’est comme si personne d’autre n’existait à leurs yeux. Ils ne se connaissent pas, mais le Prince veut l’épouser. Le Prince est proche de son père et parle quelques fois de son futur avenir en tant que Roi, mais je pense qu’il aurait été intéressant d’approfondir le fond. Sans cela, le Prince parait vraiment fade et cela malgré ses dents extra bright et son brushing impeccable !

 

photo.Cendrillon.169315

 

Le gros point fort du film reste les décors et costumes, qui sont à mon sens le seul et unique intérêt du film. La réalisation correcte mais sans plus. La maison d’Ella est décorée à merveille et on ne peut que remarquer l’extraordinaire travail qui a été accompli par les designers ! Il en va de même pour les costumes : les robes sont vraiment travaillées et épousent vraiment le caractère des personnages qui les portent. Même si je reste un peu (beaucoup) sceptique face aux tailles (parfois même retouchées) des robes dans le film : surtout celle d’Ella au bal, qui a mon sens envoie un très mauvais message aux jeunes filles quant aux proportions réalistes du corps. Pour ce qui est des effets spéciaux, on remarquera l’incroyable travail fait sur le château du Prince, mais moins sur les souris de Cendrillon.

 

photo.Cendrillon.169342

 

Au final je ne recommande le film qu’aux fans de Disney qui n’attendent pas plus qu’un copier-coller du film animé de 1950. 

Pauline, j’ai toujours voulu étudier à Poudlard, mais n’ayant jamais reçu ma lettre, je me suis contentée de vivre par procuration d’incroyables aventures à travers les livres, les films et séries tv. J’aime tout, de la sci-fi, aux comédies romantiques, en passant par les drames ou thrillers. Qu’importe le format ou la manière, le plus important est que l’histoire me touche.
0 I like it
0 I don't like it

17 Comments

  1. C'est dommage qu'il n'y ait pas plus de nouveautés au niveau de l'intrigue, je trouve ça lassant toutes ces reprises de contes. Le côté positif est qu'en effet l'esthétisme du film a l'air très soigné. Je verrai sûrement ce film mais pas au cinéma :)

    • Voilà pourquoi j'avais été agréablement surprise par Maléfique, qui changeait quelque peu l'histoire originale et cela pour notre plus grand bien :)

  2. Personnellement, dans un sens je suis pas trop d'accord sur certains points. En voyant les bandes annonces, on sait très bien à quoi on s'engage en allant voir ce film. C'était tout de suite clair que ce serait très, très proche du conte Disney. Et pour les fans de Disney comme moi, ce film, c'est deux heures de bonheur.

    Concernant les moeurs, je vois pas trop où ça pose problème, puisque comme c'est vraiment pareil que le conte Disney de base, qui ne nous choque pas, je vois pas trop pourquoi on devrait être choqué par celui-ci, on sait que ça reste du cinéma ^^

    Après, je n'aime pas le choix de l'actrice pour Cendrillon (et je suis totalement d'accord avec le fait qu'elle surjoue, en comparaison avec le personnage original), et je trouve que Richard Madden a 100 fois moins de charme sans sa barbe, il fait vraiment très niais dans le film. Je suis aussi d'accord en ce qui concerne les costumes et décors, j'ai trouvé tout le passage "transformation" vraiment magnifique, j'ai eu des étoiles plein les yeux tout du long (mais je n'irai pas jusqu'à dire que c'est le seul point positif du film...). J'ai personnellement été envoûtée par la robe de Cendrillon, mais beaucoup moins par les pantoufles de verre, le talon et la cambrure ne me semblent pas naturels, dommage !

    J'aurais beaucoup aimé faire la chronique du film, je lui aurais mis un bon 5 étoiles :)

    • J'avoue qu'on sait à quoi s'attendre en allant voir un Disney et en étant moi même une grande fan je me doutais bien de ce que serait le film.
      Mais en tant que cinéphile je sais aussi ce que je n'ai pas envie de voir, même dans un Disney.
      J'ai lu quelques critiques comme quoi le film est féministe car Ella tient tête au Prince pendant leur première rencontre. Mais pour moi, les Disney avaient tellement fait une avancé dans les autres films de Princesses : des filles fortes et indépendantes, comme dans Rebelle ou Frozen, que ca m'a gênée de voir ce retour en arrière.
      Oui un film de Princesses c'est à ça que ca ressemble, mais on est au XXI ème siècles et j'aimerais qu'un jour mes enfants aient un autre rêve que de rencontrer leur Prince charmant. Peut être que je suis trop vieille pour pouvoir apprécier encore ce genre de film (et encore j'aime vraiment ça à la base ahah... vraiment je suis une trèèèès grande fan de rom-com) xD.

      Mais c'est cool de voir qu'on est pas tous d'accord :)

      Pour les pantoufles (que j'ai aussi trouvé horribles !) je pense que c'est encore de mauvais effets spéciaux. Déjà qu'à la base dans le conte d'origine ce n'est pas du "verre" mais du "vair" donc de fourrure... Enfin bon heureusement que les robes rattrapent le tout ;-)

  3. Bonjour ,je viens de découvrir ton blog .Toi qui aurais voulu étudier à Poudlard ,sais-tu qu'une expo Harry Potter vient de démarrer à La Cité du Cinéma ?
    Ton avis sur Cendrillon est intéressant ,j'irai cependant me faire ma propre opinion,histoire de replonger en enfance .
    Merci .

    • Hello Nadine, ton message est très sympa, même si ce n'est pas mon blog ;-) (on est plusieurs à écrire des critiques mais le site appartient à Nine).

      Ouiiii j'ai hâte d'aller voir l'expo, même si j'ai déjà fait 2 fois les Studios HP à Londres. Mais bon on a jamais assez de Harry Potter dans sa vie :D

      N'hésites pas à me dire ce que tu as pensé du film quand tu l'auras vu.

  4. Moi perso, j'avais envie de regarder ce film car j'attendais le classique disney mais en film, donc je pense que je ne vais pas être déçue car je ne veux pas de nouveautés mais récupérer le classique.

    • Je pense que dans ce cas là tu l'apprécieras :)
      Je pense quand même que faire du copier coller avec juste pour différence des acteurs en chair et en os, n'a à mon sens pas grand intérêt ahah.

  5. je suis 100% d'accord sur ton analyse! je l'ai vu cet après-midi; je m'attendais juste à un joli moment; je rajouterai qu'il manquait une musique, un thème fort; du coup ça plus les animaux pas très bien travaillés, mon plaisir coupable de voir Cendrillon a été un peu diminué. Cate Blanchett tire son épingle du jeu comparé à Lili James ( de Downton Abbey) qui est assez fade. Les décors et les costumes effectivement sont les atouts majeurs!

    • C'est vrai que niveau fond sonore il n'y avait rien de transcendant alors même que les Disney sont connu pour ça à la base !

  6. J'ai été le voir ce matin, visuellement je l'ai trouvé superbe, mais j'ai les mêmes réserves que toi concernant la façon de se comporter Ella, pour une roturière comme tu le dis, elle agit comme une princesse. Je dois dire que Cendrillon ne fait pas partie de mes dessins animés préférés et le fait que l'héroïne tombe toujours immédiatement amoureuse en un regard m'a toujours gêné, de même que le Prince en tombe amoureux. Malgré tout j'ai passé un très bon moment et ne regrette pas de l'avoir vu au cinéma.

    • De même je ne regrette pas de l'avoir vu, seulement j'aurai aimé trouver un peu de réalisme dans le comportement des personnages :)

  7. Je ne pense pas que j'irai voir ce film. Tout simplement parce que je n'ai jamais accroché avec cette histoire. Mais le visuel à l'air d'être vraiment très beau à voir !

  8. Je trouve ton article très intéressent! :)
    Mais Cendrillon n'est pas sorti en 1950 mais en 1949.

    • Mes recherches me donnent 1950 :) Maybe internet se trompe, mais comme j'étais pas née...

  9. Bon, déjà que j'étais sceptique en voyant la bande-annonce, je suis convaincue de ne pas aller le voir et de préférer rererereregarder Ever After avec Drew Barrymore !

  10. Je te rejoins complètement sur cet avis. Et moi aussi mon personnage préféré était la marâtre!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *