Miss Peregrine et les enfants particuliers - Un roman singulier !

16/03/2015

fille

Titre : Miss Peregrine et les enfants particuliers

Auteur : Ransom Riggs

Editeur : Bayard Jeunesse

Prix : 15,90€

Parution : 31 mai 2012

Nombre de pages : 438 pages

Genre : Paranormal

Résumé : Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…

 

 

Miss Peregrine et les enfants particuliers est un roman très particulier. On est plongé dans un univers spécial, parfois un peu glauque, mais jamais trop. On retrouve ici Jacob, un jeune adolescent de 16 ans qui a été bercé pendant son enfance par des histoires très singulières que son grand-père lui racontait concernant sa propre enfance qu’il avait passée dans un orphelinat spécial, peuplé d’enfants particuliers, dotés de pouvoirs étranges. En vieillissant, Jacob a fini par prendre ses histoires pour des contes de fées, jusqu’au jour où son grand-père se retrouve mortellement blessé par une étrange créature… Jacob ressort déboussolé de cette épreuve, et décide de retourner sur les traces du passé de son grand-père pour en apprendre davantage sur ce fameux orphelinat…

 

Je me suis plongée dans ce roman avec une grande curiosité, la plume de l’auteur est relativement agréable à lire, la lecture est simple et fluide. En revanche, on entre assez tardivement dans le vif du sujet, et j’ai dû m’armer de patience pour enfin arriver aux révélations que j’attendais réellement. Ransom Riggs nous plonge dans une attente qui fait monter crescendo notre impatience, mais peut-être un peu trop à mon gout, car au final il faut attendre d’avoir passé un tiers du livre pour enfin découvrir les enfants particuliers.  

 

Le personnage de Jacob m’a plu, j’ai réussi à m’attacher à lui par rapport à ce qu’on apprend de son grand-père, de son père, et de sa vie en général. Malheureusement, je regrette un peu le fait qu’on se focalise principalement et presque uniquement sur lui, j’aurais réellement apprécié qu’on aille plus en profondeur concernant les autres personnages, qui sont finalement pour certains à peine présentés. Peut-être que l’auteur souhaite garder certaines choses sous le coude pour la suite, je l’espère en tout cas, car j’attends du tome 2 un vrai approfondissement à ce niveau-là, car ici il nous propose un beau panel de personnages, mais n’en développe pas suffisamment à mon goût.

 

L’ambiance du roman est spéciale, un peu angoissante, parfois un tantinet glauque, mais jamais de trop, d’ailleurs je m’attendais à une histoire plus sombre, plus dérangeante, je pensais avoir quelques frayeurs, et finalement non. L’ambiance de Miss Peregrine et les enfants particuliers m’a fait penser à celui de Tim Burton, je pense que c’est certainement pour ça que l’étrange réalisateur a été choisi pour s’occuper de l’adaptation de ce roman au cinéma ; le projet lui correspond parfaitement, et je pense qu’il pourra apporter beaucoup de positif à l’histoire. 

 

J’ai apprécié découvrir des photos pendant ma lecture qui ont fait prendre vie à certains éléments de l’histoire, elles contribuent grandement à l’ambiance spéciale du récit et apportent un réel plus au roman. Miss Peregrine et les enfants particuliers est un véritable objet livre, il est plaisant de l’avoir entre les mains et de l’exposer dans sa bibliothèque. 

 

J’ai apprécié ma lecture de Miss Peregrine et les enfants particuliers, mais je reste malgré tout sur ma faim, je m’attendais à quelque chose d’un peu différent, de plus sombre, de plus dérangeant, et peut être même de plus « compliqué ». Je suis ravie de l’avoir lu, mais je ne suis pas spécialement dans une grande impatience concernant la lecture du tome 2, même si je pense réellement lire la suite un jour. 

 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

7 Comments

  1. Ta chronique me rappelle que j'ai ce livre dans ma pile à lire, je l'avais complètement oublié. Pourtant je suis curieuse de découvrir cette atmosphère très spéciale !

  2. Coucou :)

    J'aime beaucoup ta critique qui me donne envie de lire le roman. J'ai déjà lu la BD qui m'avait vraiment bien plu avec son univers étrange, le côté historique et les personnages touchants. Je pense que je vais me lancer dès que j'aurais déjà fini ceux qui trônent au pieds de mon lit.

  3. pas loin du coup de coeur pour moi, je ne vais pas tarder à lire le tome 2. Je suis fan de Tim Burton et j’ai vraiment hâte de voir son adaptation.

  4. Moi j'ai trés envie de le lire car j'ai entendu pas mal des bonnes critiques et, j'avoue, j'adore la couverture.
    Bisous

  5. J'ai adoré le premier roman. Je n'ai pas encore eu le temps de lire le deuxième, mais ca ne serait tarder. C'est vrai qu'on s'attend à quelque chose de beaucoup plus sombre en commençant mais je trouve que le côté "imaginaire" est vraiment bien exploité et au final cela ne m'a pas dérangé. Hâte de voir ce que va en faire Tim Burton qui travaille en ce moment sur l'adaptation du roman :)

  6. Ta critique m'avait donnée envie de lire ce livre, c'est désormais chose faite :-) ça ne m'a pas dérangé que l'histoire prenne du temps à se mettre en place, j'ai même plutôt bien aimé cette première partie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *