AFTER #2 - Un deuxième tome un peu redondant.

11/07/2015

Titre : After Saison 2 – After we collided

Auteur : Anna Todd

Editeur : Hugo Roman

Prix : 17€

Parution : 5 Février 2015

Nombre de pages : 706 pages

Genre : New Adult

Résumé : Hardin n’a rien à perdre… sauf elle. Après leur rencontre, la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu’Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l’effet d’une bombe. Tessa est hors d’elle. Hardin sera toujours… Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s’en séparer ? Ce n’est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d’elle… de sa peau qui l’électrise… de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n’est pas sûre qu’elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l’université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu’il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer… par amour ?

 

 

Après une agréable surprise à la lecture du tome 1, et surtout après une fin m’empêchant clairement de passer à autre chose, je me suis lancée dans la lecture du deuxième tome d’After d’Anna Todd. 

 

La première partie du récit est prenante, la détresse de la relation entre Tessa et Hardin est bien montrée et nous bouleverse, ou du moins moi elle m’a bouleversée. J’ai eu le ventre noué plus d’une fois en me mettant à la place de Tessa. L’auteure propose également des révélations sur Hardin et sur ses sentiments, et j’ai beaucoup aimé ces passages, car on découvre une nouvelle facette du personnage. Le début du roman m’a plu, et j’espérais vraiment que ça serait également le cas de la suite du livre…

 

Malheureusement, tout se gâte un peu arrivé à environ 40% du roman ( oui je lis en numérique donc je parle en % ^^ ), car arrivé à cette partie du récit, une véritable lenteur se fait ressentir, et l’aspect redondant de la relation de Tessa et Hardin devient un peu lourde. À 60% de ma lecture, pas de réelle amélioration en vue, le roman continue de tourner en rond et semble brasser de l’air, même si la lecture en elle-même continue d’être addictive, car l’affection qu’on a pour les personnages nous pousse à persévérer dans le récit.

 

Je dirais qu’on reprend réellement plaisir à lire le roman vers la fin, même si avant pour être honnête, ce n’était pas de la torture évidemment, mais le plaisir de lire les aventures de Tessa et Hardin lors du premier tome était clairement moins présent dans ce deuxième. Car ici beaucoup trop de choses s’enchaînent pour un seul et même tome, et surtout on se dit qu’on est seulement au tome 2, du coup qu’adviendra-t-il de nos personnages principaux dans les 3 tomes suivants ?

 

À la fin de ce tome, je me sens fatiguée de leur relation, pas dans le sens ou elle m’ennuie mais plutôt dans le sens où je me mets à la place de Tessa et à sa place je serais simplement épuisée de la situation et j’aimerais simplement fermer les yeux et que tout cesse. Tessa, quant à elle, a encore l’espoir que tout s’arrange et que leur couple aille mieux à l’avenir, mais nous, simples lecteurs, nous savons qu’il reste trois tomes et qu’elle n’est pas près de s’arrêter de souffrir et de pleurer, et c’est usant parce qu’on apprécie Tessa et Hardin et on a envie que tout roule bien pour eux. 

 

Ce tome 2 n’est pas une énorme déception, car cette histoire est toujours aussi facile à lire et on a cette curiosité qui nous amène à toujours vouloir connaître la finalité de l’histoire de Tessa et Hardin, mais on ne peut pas nier que ce tome devient rapidement redondant et qu’on a réellement l’impression de tourner en rond. Ce tome est le plus gros des cinq, et je pense qu’il aurait réellement pu être raccourci pour proposer quelque chose de plus dynamique. J’espère que les tomes suivants ne suivront pas le même schéma répétitif de ce tome au risque de me faire décrocher avant la fin. 

2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *