La Tour - Une ascension particulièrement prenante !

06/07/2015

Titre : La Tour

Auteur : Cécile Duquenne

Editeur : livre numérique auto-édité

Prix : 2,99€

Parution : 4 juillet 2015

Nombre de pages : 101 pages

Genre : Young Adult

Résumé : Jessica, 16 ans, se réveille dans un marécage artificiel aux dangers bien réels. Très vite, elle comprend qu’elle se trouve au sous-sol d’une étrange tour sans fenêtres, et que le seul moyen d’en sortir est de monter jusqu’au toit. Accompagnée de quelques autres jeunes, elle se lance dans l’ascension de sa vie, explorant chaque niveau, affrontant les dangers embusqués… Et les révélations. Car Jessica n’a plus aucun souvenir d’avant son arrivée ici. Ils lui reviennent par bribes, étage après étage, et plus elle en apprend, moins elle désire sortir – surtout que son pire ennemi se trouve à l’intérieur avec elle. Bientôt, l’envie de se venger prend le pas sur l’envie de s’échapper… Et si en exhumant les secrets de son passé, Jessica levait aussi le voile sur la véritable fonction de La Tour ?

 

 

Grande fan de la saga Les Foulards Rouges de Cécile Duquenne, j’étais très curieuse de la découvrir dans un autre univers. Je suis extrêmement sévère en littérature jeunesse, j’avais donc très […] très peur de ne pas aimer le roman (faute avouée, faute à moitié pardonnée ?). Mon attitude médisante envers le genre en a pris pour son grade… J’ai adoré ce roman qui m’a foutu une belle claque, c’est un véritable coup de cœur !

 

Je vais être gentille et tenter de déclarer ma flamme pour cette histoire sans trop vous le spoiler #TeamNoSpoiler. Cécile nous embarque immédiatement dans l’univers froid et austère de la Tour. L’ambiance oppressante et malsaine qui y règne se ressent dès la lecture des premières pages. Tout en découvrant le décor, nous faisons connaissance avec Jessica, notre héroïne partiellement amnésique. Très rapidement, nous évoluons avec elle dans cet endroit particulièrement coquet qu’est la Tour – on aurait presque envie d’y passer ses vacances.

 

Peu à peu, nous en découvrons plus sur la vie de la demoiselle et surtout sur les raisons qui l’ont amenée à se retrouver dans la Tour. Autant vous dire que l’auteure nous tient en haleine et vous balance ces révélations qui arrivent comme une véritable claque. Je n’ai absolument pas vu venir la raison du pourquoi du comment de la situation fort peu enviable de l’héroïne ! L’évolution se fait graduellement et plus nous en apprenons plus le caractère de Jessica émerge.

 

Le roman aborde avec brio un sujet difficile à traiter (eh non je ne spoilerai pas). Le thème est souvent mal exploité, surtout en young adult où il est très facile de tomber dans le cliché ! Cécile trouve ici les mots justes et effectue un parfait enchaînement d’adjectifs, le tout en nous emmenant dans un univers qui pousse les protagonistes dans leurs retranchements.

 

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman. Le format est très court, environ une centaine de pages. Je vous le conseille, qu’importe votre genre de prédilection. La qualité de l’écriture est particulièrement bluffante. Cécile Duquenne est définitivement une auteure que je continuerai à suivre !

 

 

Parisienne d’adoption, geek dans l’âme, grande lectrice de fantasy et danseuse à mes heures perdues je speak english like a native. J’ai fait mes armes sur le tas, aux côtés d’April O’Neil, à défaut d’avoir reçu ma lettre d’admission à Poudlard. Je navigue entre les pages et les univers virtuels, à la recherche de réponses, convaincue que la vérité est ailleurs. Plus sérieusement, j’attends toujours de voir une certaine cabine téléphonique bleue atterrir en bas de mon immeuble.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *