AFTER #3 - Un véritable tournant pour Tessa et Hardin

30/09/2015

Titre : After we fell

Auteur : Anna Todd

Editeur : Hugo Roman

Prix : 17,00 €

Parution : 12 Mars 2015

Nombre de pages : 464 pages

Genre : New Adult, Romance

Résumé : Avant, rien n’aurait pu les séparer… Le caractère ombrageux d’Hardin continue de lui jouer des tours et il échappe de peu à l’expulsion de l’université. Tessa, qui vient de retrouver son père au hasard d’une rue, ne peut ignorer les similitudes de caractères des deux hommes de sa vie. Et ce n’est pas Hardin, toujours aussi ingérable, qui facilitera cette rencontre imprévue. Alors Tessa va devoir affronter la plus douloureuse des questions : Hardin sera-t-il capable de s’ouvrir un jour ? Un week-end chez le père d’Hardin est l’occasion rêvée pour se recentrer sur leur histoire. Et la rencontre du couple Riley et Lilian leur en apprend bien plus que toutes leurs querelles. Mais le départ pour Seattle approche, c’est le moment de prendre les bonnes décisions. Tessa veut-elle démarrer une nouvelle vie avec Hardin ? Hardin est-il seulement capable de mettre ses démons de côté pour la suivre ? Le besoin passionné d’être ensemble sera-t-il plus fort que tous les obstacles ?

 

 

 

 

Le tome 2 d’After m’avait laissé une impression de déception, l’histoire tirait en longueur, les répétitions étaient trop présentes, et l’intrigue en elle même perdait de son intérêt. C’est donc avec de grands espoirs, et de grandes attentes, que je me suis plongée dans le tome 3 d’After.

 

Je ne dirais pas que cette suite m’a déplu, néanmoins, il y a des choses à redire tout de même. Déjà dans un premier temps, l’histoire met du temps à redémarrer, mais ce qui rend la lecture tout de même intéressante à mes yeux c’est la tournure de la relation entre Tessa et Hardin. Notre personnage masculin semble plus modéré et ça fait du bien, même si son côté manipulateur ressort clairement dans ce début du tome 3. 

 

L’apparition du père de Tessa à la fin du tome 2 n’apporte pas réellement un plus au personnage de Tessa, du moins pas comme je l’aurais imaginé. J’espérais que ça lui apporterait un réel plus dans l’évolution de son personnage, mais en réalité le père de Tessa apporte surtout une nouvelle dimension à Hardin, et à eux deux ils créent un duo que j’ai beaucoup apprécié je dois dire. 

 

En arrivant vers 40% du roman, je me suis dis que je trouvais le temps long, et je pense que l’auteur le pensait également, d’où l’introduction du personnage de Lilian qui va réellement apporter une nouvelle dimension et réflexion sur l’histoire. C’est un personnage sympathique et intéressant. On voit clairement que l’auteur souhaitait faire une transposition du couple Hardin/Tessa à celui d’un couple gay, afin d’amener nos personnages à des prises de conscience. 

 

Néanmoins, il faudra attendre vers les 70% du récit pour que les événements redeviennent réellement intéressants. La tournure de la relation de Tessa et Hardin voit une vraie évolution, les choses bougent et ça fait du bien, mais encore mieux HARDIN SE REVEILLE ENFIN ! Et j’aime cette nouvelle façon qu’ils ont d’appréhender les problèmes suite à l’incident terrible. 

 

A la fin de ce tome, j’entrevois enfin la direction que j’espérais pour Hardin et Tessa, j’aime la nouvelle facette d’Hardin car le côté bad boy et torturé, ça commençait à être un peu gonflant et redondant à la longue, l’auteur a su rebondir vers quelque chose de différent qui donne de la matière à l’histoire. J’ai apprécié également le courage et la détermination de Tessa, j’ai aimé qu’elle ne cède pas et qu’elle prenne enfin une décision difficile. 

 

J’ai apprécié ce troisième tome, principalement pour la direction que prend le couple Tessa/Hardin. L’auteur a vraiment choisi de faire évoluer ses personnages dans cette suite, et ce n’est pas pour me déplaire. Alors les longueurs sont toujours présentes, mais clairement pas autant que dans le deuxième tome, et on y passe plus facilement outre. Arrivée à ce stade de l’histoire, je peux clairement dire que je suis très attachée aux personnages, tellement que je suis réellement préoccupée par ce qui les attend, car bien qu’eux ignorent qu’il reste deux long tomes avant de clôturer leur histoire, nous on sait qu’ils n’ont pas fini d’en baver, que cette tournure de leur relation n’est que le début, et qu’il faudra encore beaucoup de courage et de persévérance. 

 

 

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *