AFTER #4 - Tessa / Hardin un couple toxique et destructeur.

21/10/2015

Titre : After we rise

Auteur : Anna Todd

Editeur : Hugo Roman

Prix : 17,00 €

Parution : 2 Avril 2015

Nombre de pages : 450 pages

Genre : New Adult, Romance

Résumé : Avant, personne n’aurait osé les déchirer… Grâce à Zed, Tessa échappe au pire et soulagée, elle peut commencer une nouvelle vie indépendante à Seattle. Hardin se rapproche de plus en plus de Richard, le père de Tessa, jusqu’à l’héberger dans leur ancien appartement pour l’aider à s’en sortir ! L’occasion parfaite pour prouver qu’il a changé et que, peut-être, il peut devenir quelqu’un de bien. Ou est-ce une manipulation de plus à son actif ? Reste-t-il un espoir pour Tessa et son incorrigible bad&loveboy ? Les nuits entre les deux amants sont plus passionnées que jamais, et Tessa se jette à corps perdu dans cette liaison tumultueuse. Pourtant son entourage semble croire que sa relation avec Hardin va la plonger dans une spirale destructrice dont elle ne pourra sortir indemne. Grâce au soutien de Landon, elle va mener sans doute l’un de ses plus durs combats pour sauver son couple. C’est sans compter sur un cruel coup du destin qui va faire ressortir les pires démons d’Hardin… Tessa arrivera-t-elle à chasser les ténèbres dans l’esprit torturé de son homme ?

 

 

 

J’ai envie de dire, que serait un tome d’After si le démarrage n’était pas relativement long ? Les quinze premiers pour cent, il ne se passe pas grand-chose d’intéressant, la relation d’Hardin et Tessa est à un stade assez étrange que j’ai eu du mal à comprendre. L’auteur prend d’ailleurs son temps pour faire durer cette situation, mais peut être un peu trop à mon goût, car arrivé au premier tiers de l’histoire, on a encore l’impression de tourner en rond. En réalité, il faudra attendre un peu après la moitié du récit ( 60 % pour être précise ) pour que l’histoire redevienne vraiment intéressante. 

 

Alors que dans le précédent tome, l’auteur nous offrait un parallèle de la relation Tessa/Hardin avec celle d’un couple gay qui leur ressemblait, ici l’auteur souhaite réitérer l’expérience avec les parents de Tessa, et je dois dire que j’ai beaucoup plus apprécié ce parallèle-là qui nous offre une nouvelle vision de leur relation, même si cette dernière est quelque peu pessimiste, car on ne peut s’empêcher de se dire à ce stade-là de l’histoire, que cette relation est vouée à l’échec, même si on souhaite très fort que ça ne soit pas le cas. Ce parallèle nous permet également de voir différemment la mère de Tessa, qui jusqu’à présent me débectait au plus haut point, ici on apprend à l’apprécier et à la comprendre. 

 

Vers les 80 % de l’histoire, les événements font que tout monte crescendo et que ça devient vraiment dynamique et intéressant. Dans la difficulté, on ressent encore plus les efforts d’Hardin qui se contrôle beaucoup plus qu’avant et qui fait véritablement preuve de patience. Cette évolution du personnage fait plaisir à voir, surtout quand on compare le Hardin du premier tome au Hardin du quatrième tome. 

 

Arrivé à la toute fin de ce tome-ci, je n’ai pu m’empêcher de penser à la fin du premier tome, dans le sens où il est impossible de ne pas lire le tome suivant directement après tant le suspens est insoutenable. J’espère néanmoins que le tome 5 me plaira bien davantage que le deuxième tome qui est pour le moment celui que j’ai le moins aimé de la série. 

 

J’ai apprécié ce quatrième tome, même si toute la première moitié du récit était longue, ennuyeuse et pas particulièrement intéressante par moments. La suite relève clairement le niveau et nous fait angoisser sur le futur de nos personnages, c’est limite douloureux de voir autant de peine, de déchirement et de souffrance dans seulement deux personnes. Il ne reste maintenant plus qu’un seul tome, et j’ai presque peur que la relation finale des deux personnages ne soit pas celle que j’espère au fond de moi, car même s’il s’agit simplement d’une fiction, je ne peux nier l’angoisse qui me noue l’estomac. Car oui, Tessa et Hardin n’existent pas, mais je me suis quand même beaucoup attachée à eux, et je pense sincèrement qu’ils méritent d’être enfin véritablement heureux. 

Blogueuse et YouTubeuse, j’étais une sims dans une autre vie, je souhaite me réincarner en Zombie après ma mort. Actuellement ? Je travaille à Poudlard, oui je sais, c’est cool !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *