Scream Queens - La série qui mêle épouvante, gore et paillettes !

31/01/2016

scream-queens-poster

Titre : Scream Queens

Créée par : Ian Brennan, Brad Falchuck, Ryan Murphy

Avec : Emma Roberts, Jamie Lee Curtis, Skyler Samuels etc.

Format : 45 mn

Diffusion : Fox

Genre : Comédia, Épouvante-Horreur

Synopsis : Dirigée d’une main de fer par Chanel Oberlin, la maison Kappa Kappa Tau est la sororité la plus prisée de l’université de Wallace. Mais, alors que la doyenne Cathy Munsch, profondément anti-Kappa, déclare la guerre en ouvrant le recrutement à toutes les étudiantes, un tueur fou en costume de diable répand la terreur à travers le campus, décimant les membres de la sororité un par un…

Disclaimer : Série pour public averti

 

 

 

Très réceptive au travail de Ryan Murphy et Brad Falchuck sur American Horror Story, leur nouveau projet, Scream Queens, m’a hypée dès ses débuts. Le petit air rétro emprunté  aux teen movie / film d’horreur des années 90 fait tout le charme de cette nouvelle série. Scream Queens est clairement dédiée aux fans du genre et ayant passé mon adolescence devant les Urban Legends ou les films tels que Jawbreaker, j’étais la cible parfaite. L’honneur est sauf puisque cette première saison est une réussite malgré un final de piètre qualité.

ten-things-we-know-so-far-about-upcoming-tv-series-scream-queens-grace-discovering-the-4170611

La série est merveilleusement bien réalisée et j’estime qu’elle n’a que très peu de défauts sur ce point (spéciale dédi à mes amis les faux raccords et les incohérences capillaires). L’épisode 12 est d’ailleurs le mieux réalisé d’après moi, avec un travail de l’image et de l’esthétique de chaque scène assez époustouflant. Rien que sur le cadrage, la série joue avec les clichés du genre, un parti-pris qui est renforcé par le jeu d’acteur. Qu’il s’agisse de Jamie Lee Curtis, Skyler Samuel ou Abigail Breslin (Oui oui, la petite fille de Little Miss Sunshine m’sieurs dames), tous ont réussi à travailler leur gestuelle pour renforcer ce côté exagéré qui fonctionne à merveille.

VezYV

Best punchline, EVER.

Cette exagération se ressent surtout dans l’écriture. Les dialogues sont tellement offensants, tordus et drôles que j’ai fait mon lot de punchlines pour au moins 6 mois. L’ambiance d’une sororité américaine est poussée à son paroxysme et Emma Roberts, qui interprète la présidente, Chanel, nous livre les plus beaux bitch stare de l’univers. Ce sont véritablement ces dialogues vulgaires et outranciers qui m’ont convaincue de continuer la série dont l’intrigue s’essouffle rapidement.

billie-lourd-scream-queens-gi

Saluons ensemble cette merveilleuse référence à Freddy

Le scénario est plutôt bien mené durant les trois-quarts de la saison, mais le final demeure extrêmement décevant. La résolution de l’intrigue est tellement évidente et facile qu’on a l’impression que les scénaristes l’ont rédigée durant leur pause clope. Cependant, malgré cette énorme fausse note, je maintiens que la série vaut vraiment le coup d’être regardée. Si vous aimez les trois premiers épisodes, vous pouvez aller jusqu’à la fin. Pour la petite anecdote, un des rôles principaux est tenu par Billie Lourd (la fille de Carrie Fisher) et les clins d’œil capillaires aux coiffures de Leïa ne manquent pas tout au long de la saison. J’ai passé de très bons moments devant cette première saison de Scream Queens et je regarderai sans aucun doute la saison 2 qui a d’ores et déjà été annoncée !

Parisienne d’adoption, geek dans l’âme, grande lectrice de fantasy et danseuse à mes heures perdues je speak english like a native. J’ai fait mes armes sur le tas, aux côtés d’April O’Neil, à défaut d’avoir reçu ma lettre d’admission à Poudlard. Je navigue entre les pages et les univers virtuels, à la recherche de réponses, convaincue que la vérité est ailleurs. Plus sérieusement, j’attends toujours de voir une certaine cabine téléphonique bleue atterrir en bas de mon immeuble.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *