Shadowhunters - Critique d'un pilote sans saveur

15/01/2016

0 

Titre : Shadowhunters  

Avec : Katherine McNamara, Dominic Sherwood…

Format : 42 mn 

Diffusion : Freeform (ABC Family) aux USA / Netflix en France 

Genre : Fantastique/ Action

Synopsis : Clarissa « Clary » Fray est une jeune adulte de 18 ans qui vit à New York avec sa mère et étudie l’art. Lors d’une soirée dans un club new-yorkais, elle assiste au meurtre d’une femme par trois jeunes étranges qu’elle seule semble voir et tue par accident un homme. De retour chez elle, sa mère, Jocelyn, lui révèle leurs véritables natures : elles descendent d’une longue lignée de Chasseurs d’Ombres. Mais avant de pouvoir lui en dire plus, des hommes viennent les attaquer, ce qui pousse Jocelyn à téléporter Clary ailleurs. Clary fait alors la rencontre de Jace, l’un des jeunes du club mais surtout un Chasseur d’Ombres. Aux côtés d’autres Chasseurs d’Ombres, il lui fait découvrir l’Institut ainsi qu’un monde surprenant et peuplé de Créatures Obscures telles que les vampires, les loups-garous et autres démons. Clary va tenter de comprendre ce monde particulier auquel elle appartient depuis toujours sans le savoir et de sauver sa mère.

 

 

1 

La saga de Cassandra Clare, The Mortal Instruments, fascine, c’est le moins que l’on puisse dire. Après un film sorti en 2013 qui a été un échec cuisant au box-office, Freeform (anciennement ABC Family) a décidé de faire revenir la saga sur écran. Cette nouvelle série n’est pas la suite du film de 2013, mais bel et bien un reboot, puisque le pilote s’ouvre là où le premier livre commence.

La série sera à suivre, pour les francophones, le lendemain de sa diffusion (en VF et VOSTFR) sur Netflix, à raison d’un épisode par semaine. Que Netflix ait acheté les droits me surprend assez. Bien qu’ils possèdent (tout du moins en France) plusieurs séries de la même chaîne, je dois dire qu’au vu du pilote, je ne comprends pas vraiment ce choix. Peut-être est-ce pour la communauté de fans de la saga, mais quand on pense à l’échec du film, on se dit que ce n’est pas vraiment la variable la plus fiable… Je ne sais pas si la série sera un succès ou non, mais j’espère que celle-ci va changer, car son pilote ne donne pas vraiment envie de voir la suite et je vous explique pourquoi…

Bien entendu, je n’ai vu que le pilote pour l’instant. Ma critique va donc se faire exclusivement dessus, mais quand on sait qu’un pilote est l’épisode qui doit à tout prix donner envie aux gens de regarder, il y a de quoi se poser des questions quant à celui de cette série.

 

2

 

Tout d’abord, comme dans le film, il y a quelques changements dans les événements et la chronologie, mais rien qui puisse déstabiliser les lecteurs de la saga. On retrouve facilement l’univers caractéristique des livres, mais ne vous attendez pas non plus à énormément de détails puisque le pilote doit planter le gros de l’histoire en 42 mn ! C’est un des gros points négatifs de ce pilote, la précipitation dans l’action. Bien que tout se déroule assez vite dans le livre, dès le moment où Clary tombe sur Jace dans la boîte de nuit, dans le pilote, cela va encore plus vite et laisse un mauvais ressentiment aux téléspectateurs. On n’a pas le temps de se sentir proche des personnages, ni de les connaitre et encore moins de s’attacher à eux. Si je n’avais pas lu les livres, je ne sais même pas si j’aurais compris une partie des interactions entre les personnages. La mère de Clary, par exemple, qui est le point de départ de tout, et donc qui est très importante à l’histoire, est sous-exploitée. C’est dommage car on ne ressent pas l’amour de cette femme pour sa fille et ce qui l’a poussée à mentir à Clary pendant autant d’années, et cela même alors qu’on nous offre un flashback d’une scène censée nous expliquer cela… Il en va de même pour la fin de l’épisode, où nous apercevons enfin Valentin : quelle déception !

 

3

 

Le deuxième gros point noir est donc le casting, qui est vraiment mauvais. Il n’y a pas de tête d’affiche connue du grand public, ce qui est à mon sens un gros désavantage pour ce genre de série. Il y a bien un ancien acteur de Glee, Harry Shum Jr, qui joue ici Magnus Bane. Malheureusement, dans Glee, il était cantonné à un second rôle pendant toute la série… Les personnages principaux que sont Clary et Jace sont, quant à eux, joués par deux acteurs abonnés aux petits seconds rôles : on a vu Dominic Sherwood dans l’adaptation de la saga young adult Vampire Academy (gros flop au box-office) et Katherine McNamara dans le dernier film adapté de la saga littéraire Le Labyrinthe. Deux acteurs ciblés pour un public adolescent, mais qui n’ont aucun charisme et ne font rien ressentir en 42 mn ! J’espère quand même voir un peu plus dans leur jeu, car une partie importante de la saga est consacrée à leur relation. Une relation compliquée et unique, qui je l’espère ne sera pas mise à la trappe comme dans le film.  Le personnage que j’ai aimé dans ce pilot est celui d’Isabelle, jouée par une inconnue, Emeraude Toubia. La jeune fille est magnifique et dégage vraiment quelque chose. Je pense qu’elle fera une très bonne Isabelle : toujours là pour les autres. Les autres : Simon (invisible au possible) et Alec qui passe pour un grincheux jaloux dès les premières minutes… Quand on pense que Simon est un personnage important, on ne comprend pas pourquoi il est intégré et utilisé comme ça. La fin de l’épisode en est la preuve flagrante : à aucun moment Clary ou lui n’ont vraiment l’air de vivre la scène, et ce qui se passe devant eux. Cela doit aussi venir du jeu d’acteur, mais ça fait peur quand on voit comment la chaîne et Netflix ont misé sur la série !

 

4

 

Je pourrais aussi vous parler des cheveux de Clary qui sont tellement hideux : non pas que je n’aime pas le roux, bien au contraire, mais ses cheveux (l’actrice est blonde à la base) ne font absolument pas naturels ! C’est quand même un trait de beauté qui fait du personnage de Clary une personne à part. Ici, on ne voit que cela, mais malheureusement pas pour les bonnes raisons. Je n’ai pas trop aimé non plus le changement qu’il y a eu au niveau du camp de base des Shadowhunters : dans la série, il n’y a pas que Jace, Isabelle, Alec et Hodge mais beaucoup d’autres personnes, qu’on imagine être d’autres Shadowhunters. C’est un aspect du livre et du film que j’aimais beaucoup : le côté feutré, sombre et isolé de cette forteresse. J’aimais que Hodge soit une sorte de Rupert Gilles comme dans Buffy : toujours dans sa bibliothèque, toujours à chercher les réponses dans les livres. J’ai vu sur IMDb que le Hodge de la série avait la trentaine… Cela s’annonce bien…

  

La série a aussi changé une scène importante et donc toute la dynamique de la symbolique : quand Clary se fait attaquer chez elle la première fois, au moment où elle rentre pour chercher sa mère. Dans le livre et le film, Clary se débat et tue elle-même le monstre : cela montre qu’elle en est capable et qu’elle n’a pas besoin d’un quelconque homme (alors même qu’elle a eu la peur de sa vie). Dans la série, Clary n’est en présence de la bête depuis 2mn à peine que Jace vient la sauver en tuant le monstre. La série ne laisse pas le temps à l’héroïne de se défendre et de se découvrir : c’est plus « facile » de poser un homme dans cette scène qui réglera tout. Ici, la jeune femme n’est que la demoiselle en détresse et cela passe mal quand on sait qui est Clary dans les livres !

 

Comme vous pouvez le voir, je n’ai vraiment pas aimé ce pilote, auprès duquel le film de 2013 passe littéralement pour un chef-d’oeuvre ! Il n’y a pas vraiment grand-chose à tirer de ce premier épisode et j’espère que le reste sera mieux, sans quoi je ne suivrai pas les aventures de Clary et de la bande.

 

 

Pauline, j’ai toujours voulu étudier à Poudlard, mais n’ayant jamais reçu ma lettre, je me suis contentée de vivre par procuration d’incroyables aventures à travers les livres, les films et séries tv. J’aime tout, de la sci-fi, aux comédies romantiques, en passant par les drames ou thrillers. Qu’importe le format ou la manière, le plus important est que l’histoire me touche.
0 I like it
0 I don't like it

7 Comments

  1. moi j'ai bien aimé :) je pense qu'un épisode c'est pas suffisant pour se faire un avis. Le sentiment de rapidité je l'ai eu également. enfin bon avis tout de même car bien argumenté :)

  2. Je n'ai pas encore vu l'épisode. Malgré cette critique négative je vais regarder, pour me faire un avis perso... Autrement, j'avais beaucoup aimé le film (qui semblait être mauvais vu la bande annonce), car il m'a fait découvrir l'univers et les livres.

  3. Je ne vois pas comment on peut juger une série sur son pilot ! Ok c'est une série attendue, dont tout le monde a envie de voir par le fait que le film n'est pas fonctionné. Cependant, je ne donnerais pas d'avis pour l'instant car je veux que la série fasse ses preuves et voir ce qu'elle a dans le ventre pour les prochains épisodes. On sait tous d'avance qu'une adaptation n'est pas à 100 % fidèle à des livres et je trouve ça plutôt bien qu'ils aient changé un petit peu les choses, histoire de ne pas retrouver la même chose qu'on a déjà vu dans le film. Pour ma part, je continuerais à regarder. Chacun son avis, je suis d'accord, mais je trouve trop tôt pour donner un avis constructif, car-là c'est tirer des conclusions trop hâtives !

    • Je ne juge pas la série entière mais seulement le pilote et comme je le disais un pilote est censé donner envie de regarder la suite. Si ce n'est pas le cas (ce n'est que mon avis), c'est qu'il y a un problème, qu'il faut définir et espérer que celui-ci soit changé. comme je le disais, j'espère de tout coeur que la suite sera meilleure, mais en attendant j'ai le droit de juger ce que j'ai vu :)
      De plus je ne demande pas à la série d'être 100% fidèle aux livres, mais quand on a lu et aimer la saga, on veut quand même qu'elle s'en rapproche au maximum et que ce qui était intéressant dans les livres, soit reporté dans la série.

      La critique n'a rien de méchant quand elle est faite avec ouverture et recherche, ce que je pense faire pour toutes mes critiques. Nous n'avons pas l'habitude de faire des critiques de pilote, mais cela existe et c'est même courant. Le pilote est l'épisode le plus important et le plus scruté par les professionnels pour savoir comment vont évoluer les audiences et donc les attentes du public.

      Je vois que cette critique fait réagir et c'est aussi cela le but. Je suis contente de voir que tout le monde n'est pas de mon avis et que cela fait avancer le débat sur la qualité et les enjeux de la série :)

  4. Je suis totalement d'accord avec toi concernant cette critique.
    J'ai vraiment été déçue de ce pilot, cependant, sur plusieurs site américain l'épisode 2 est déjà sorti, si cela vous intéresse.
    Comme tu le dis dans ton article, Hodge a bien une trentaine d'année et j'ai trouvé ce deuxième épisode toujours aussi décevant :/
    Pour moi ce pilot n'est absolument pas représentatif du livre et les acteurs ne sont pas bons.
    La première adaptation en film m'avait beaucoup plu, c'est grâce à elle que j'ai découvert les livres d'ailleurs.
    Pour le moment, les deux premiers épisodes me laissent un goût amer, à voir par la suite ... :)

    • Je vais aller voir ça de ce pas mais si tu dis que l'épisode 2 est aussi mauvais que le pilote je ne vois pas trop comment je vais faire pour continuer la série ahah.

      C'est vraiment dommage oui car le film, même s'il avait ses défauts (en grosse partie la fin, qui était faite pour ne pas choquer un jeune public) était plutôt pas mal et surtout une bonne adaptation du livre.

    • J'espère pour toi qu'il te plaira quand même :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *