Pretty Little Liars Saison 6 : Deux parties, Deux avis ! (avec spoilers)

22/03/2016

6B_Poster_5_Years_Forward

Titre : Pretty Little Liars

Crée par : Marlene King

Avec : Lucy Hale, Shay Mitchell, Sasha Pieterse, Ashley Benson, Troian Bellisario, …

Format : 42 minutes

Diffusion : Freeform (anciennement ABC Family)

Genre : Drame, Thriller, Mystère

Synopsis : Divisée en deux parties, cette saison est riche en rebondissements et révélations. Dans la première, les Menteuses vont devoir apprendre à se reconstruire après leur enfermement dans la « Dollhouse » par « -A ». C’est également dans le dixième épisode qu’on va enfin connaitre l’identité de celui qui a persécuté les filles pendant toutes ces années et découvrir son histoire…
La deuxième partie de la saison est marquée par un bond dans le temps de cinq ans qui a permis à nos Menteuses de refaire leurs vies, entreprendre des projets et entamer des nouvelles relations. On aurait pu croire qu’elles allaient enfin pouvoir mener une vie calme et paisible mais c’était sans compter sur un nouveau « Big Bad » qui va leur faire comprendre que tout ce qu’elles ont vécu jusqu’à présent n’était rien comparé à lui…

 

 

Je commencerais par dire que j’ai essayé de faire un article sans spoilers mais qu’il s’est avéré très difficile d’exprimer ce que je pensais sans évoquer certains événements. Par conséquent, si vous n’avez pas vu l’intégralité de la saison 6 et que vous ne voulez pas gâcher votre visionnage de la série, ne lisez pas ce qui suit. Cet article sera divisé en deux parties, tout simplement parce que la saison a été elle-même divisée en deux (6A et 6B). 

Commençons par la 6A

Le premier épisode de cette saison fut explosif ! Je pense que c’était le meilleur démarrage depuis longtemps et malheureusement, avec un tel début, on ne pouvait qu’être déçu par la lenteur de la suite. Bien qu’il était intéressant de suivre les filles après leur libération de la « Dollhouse » (Maison de Poupées), j’ai trouvé que les créateurs n’avaient pas poussé le bouchon assez loin et je n’ai donc pas particulièrement ressenti de compassion malgré ce qui leur était arrivé…

 

209338.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

J’ai tout de même continué à regarder puisque je voulais absolument savoir qui se cachait derrière cette fameuse capuche noire. Car en effet, Marlene King (productrice exécutive et créatrice de la série) nous avait annoncé qu’on connaîtrait l’identité de « -A » à la fin de la saison 6A. De plus, on avait appris qu’il s’agissait de Charles DiLaurentis, le frère d’Alison et de Jason ! Un frère qu’ils n’ont jamais connu et dont le visage demeurait inconnu… Au fur et à mesure des épisodes, des révélations sont venues me chambouler, me faisant changer de suspect chaque semaine. Et puis, l’épisode 10 est arrivé. Il a reçu énormément de critiques et je dois avouer que j’ai été légèrement déçu en le regardant. On a découvert avec surprise que Cece Drake, une amie d’Alison qui avait fait sa première apparition dans la saison 3, se cachait derrière le masque  de « -A ».

 

pretty-little-liars-vanessa-ray-game-over-charles

 

Ce qui m’a dérangé, ce n’est pas son identité mais son « histoire ». Même s’il y a eu quelques moments touchants qui auraient pu expliquer son attitude envers les filles, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas de raisons suffisantes pour justifier son comportement. En finissant l’épisode, je me suis donc simplement dit : « c’est tout ? ». Mais le pire, ce n’était pas cela. Plus haut, j’ai dit qu’on avait appris à la fin de la saison 5 que Charles DiLaurentis était « -A », or ici ce n’était pas à un frère qu’on faisait face mais à une sœur ! Charles était devenu Charlotte. J’ai trouvé que le sujet de la transsexualité était maladroitement exploité. C’était en effet peu crédible qu’un adolescent change de sexe du jour au lendemain et n’ait aucune séquelle visible de ce bouleversement. Sans parler du fait qu’une telle opération nécessite beaucoup d’argent et un long temps de préparation… Je dois également souligner le fait que la réaction des filles ne m’a pas du tout semblé réaliste : je ne sais pas vous, mais à leur place (après avoir subi la folie de « -A »), j’aurais eu beaucoup de mal à pardonner à cette personne

Vous l’aurez compris, cette première partie ne m’a pas réellement convaincu.

 

Passons à la 6B.

 

Promo_6x11_17

 

J’avais beaucoup d’a priori sur cette suite, notamment parce que l’identité de « -A » avait été dévoilée. Je me demandais ce qu’ils allaient bien pouvoir inventer ! Eh  bien figurez-vous que j’ai été plus que satisfait de cette deuxième partie. Je dirais même que je l’ai préférée à la première… J’ai eu l’impression de retrouver cette ambiance des deux premières saisons avec une nouvelle intrigue. Tout commence avec un événement auquel je ne m’attendais absolument pas : le meurtre de Charlotte. De là, les filles vont à nouveau recevoir des messages inquiétants d’une personne persuadée qu’elles connaissent l’identité du tueur…

 

-A_6x13

 

Le bond de cinq ans dans le temps apporte un réel plus à l’histoire, puisque les actrices peuvent enfin jouer un rôle de leur âge ! On assiste également au retour de Sara Harvey, celle qui aidait Charlotte à persécuter les filles sous le « Red Coat » (Manteau Rouge). Cette dernière a un comportement des plus étranges et les filles sont persuadées qu’elle est à l’origine des nouvelles menaces.

 

611_104

 

J’ai également beaucoup aimé voir les différents chemins qu’ont pris les héroïnes, découvrir leurs nouvelles vies et assister à la création de nouveaux couples. Et puis ce final : waouh ! Marlene King avait parlé d’un jumeau qui allait tout bousculer mais je n’ai pas vu cette Mary Drake venir ! Jumelle de la défunte Mrs. D. (mère d’Alison) et mère biologique de Charlotte, elle m’a fait sursauter dans mon fauteuil ! La découverte de son complice ne fut pas aussi surprenante puisque dès le début, Eliott (mari d’Alison) m’avait paru bizarre… Ils sont, apparemment, là pour venger la mort de Charlotte et on imagine qu’ils vont faire des dégâts. Le destin d’Hanna reste également incertain : on l’a, en effet, découverte avec stupeur inconsciente et traînée au sol par un inconnu au sommet de l’église (là où Charlotte a été tuée)… 

 

Vous l’aurez compris : j’ai adoré cette deuxième partie ! J’ai hâte de voir ce que va donner la saison 7 (qui risque bien d’être la dernière) et enfin avoir toutes les réponses à mes questions.

Qui a tué Jessica DiLaurentis (Mrs. D.) ? Qui a tué Charlotte ? Hanna va-t-elle survivre ? Qui sont véritablement Mary Drake et Eliott ? 

Et surtout, qui est ce fameux A.D., dont les filles reçoivent un message à la fin du season finale et qui est probablement le nouveau « -A » ?

 

Et vous, qu’avez-vous pensé de l’histoire de Charlotte ? La saison 6B vous a-t-elle emballée ? 

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *