The Neon Demon – NWR s’éloigne un peu plus de la qualité de Drive

17/06/2016

affiche.The-Neon-Demon.63050

Titre : The Neon Demon

Réalisateur : Nicolas Winding Refn

Avec : Elle Fanning, Jena Malone, Karl Glusman, …

Genre : Thriller, Horreur

Durée : 1h57

Nationalité : Américain / Danois / Français

Sortie : 8 juin 2016

Synopsis : Une jeune fille débarque à Los Angeles. Son rêve est de devenir mannequin. Son ascension fulgurante et sa pureté suscitent jalousies et convoitises. Certaines filles s’inclinent devant elle, d’autres sont prêtes à tout pour lui voler sa beauté.

 

 

 

 

Il y a de cela quelques années déjà, je découvrais l’univers de Nicolas Winding Refn avec Drive, qui est pour moi un chef d’œuvre totalement unique. Un peu plus tard, je retrouvais le réalisateur avec Only God Forgives, que j’avais assez apprécié, mais tout de même bien moins que Drive. Aujourd’hui, c’est de son tout dernier film que je viens vous parler : The Neon Demon. Le film ayant défrayé la chronique au Festival de Cannes (surtout dans le sens négatif du terme), j’avais vraiment envie de me faire ma propre idée. Malheureusement, c’est pour moi une grosse déception.

 

photo.The-Neon-Demon.183395

 

Dans The Neon Demon, on suit Jesse, jeune orpheline à la beauté naturelle incroyable qui débarque à LA pour se faire un nom dans le milieu du mannequinat. Mais ce faisant, en chemin elle se fera tout sauf des amies…

 photo.The-Neon-Demon.183391

 

Voilà donc en gros l’histoire. Je suis franchement mitigée sur ce film, qui nous montre les dessous de l’univers cruel du mannequinat. Mitigée parce que d’un côté, au final je ne vois pas l’intérêt du film et que clairement, cette vision du mannequinat est à mon avis quelque peu exagérée, même s’il y a très certainement une part de vérité. D’un autre côté, il y a certaines choses que j’ai appréciées. Je pense entre autres au côté visuel du film, qui joue sur les couleurs et la luminosité, et qui est vraiment extrêmement beau, et aussi et surtout à la musique, qui nous fout des frissons et nous immerge totalement dans l’ambiance du film. En tout cas, une chose est sûre : soit on aime, soit on déteste, mais il est clair et net que le travail de Nicolas Winding Refn ne peut laisser qui que ce soit indifférent.

 neon-demon

 

Contrairement à Drive, avec The Neon Demon je n’ai à aucun moment réussi à m’imprégner de l’histoire. Impossible d’être touchée par un quelconque personnage, à part peut-être Dean, le pauvre… Mais je pense que rendre les personnages aimables ne faisait absolument pas partie des objectifs du film, donc ça reste excusable. Et ne parlons même pas de l’interdiction aux moins de 16 ans, qui d’accord est justifiée pour, disons, les 30 dernières minutes de film (intenses et crades, il faut le reconnaître), mais le reste du temps, on s’endort un peu… Voire beaucoup. Bien sûr, c’est propre au style du réalisateur d’utiliser très peu de dialogues dans ses films, et j’ai vraiment adoré ça dans Drive et Only God Forgives. Mais ici, ça m’a laissée de marbre parce que l’ambiance du film ne se suffisait pas à elle-même, alors que c’était le cas dans les deux films précités. Par ailleurs, il y a certains moments que je n’ai pas compris, mais j’avais déjà connu ça avec Only God Forgives… Donc en fait, soit je n’ai pas assez d’imagination, soit je suis stupide, soit je n’ai pas une culture cinématographique assez étendue pour comprendre les éventuels sous-entendus.

 photo.The-Neon-Demon.183392

 

Du côté des acteurs, c’est résumable très rapidement : Elle Fanning porte à elle seule l’entièreté du film sur ses épaules. Je l’ai trouvée d’une justesse remarquable dans ce rôle de fille d’abord timide, mais qui prend de plus en plus d’assurance, voire même qui devient arrogante et insolente en avançant dans le film. Comment vous dire ? Ça change, elle joue ici un rôle aux antipodes de celui d’Aurore dans Maléfique, où je l’avais trouvée vraiment nunuche.

 the-neon-demon-6503x4340-elle-fanning-10707

 

Au final, je pense que j’étais trop attachée à l’image que j’avais gardée de Drive (et accessoirement d’Only God Forgives), et que fatalement j’ai été déçue. Mais si vous n’avez pas peur de vous immerger dans une expérience bizarre, je pense que The Neon Demon est à voir au moins une fois.

Petite belge âgée de 27 ans, je passe mon temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries. En tant que fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’adulescente. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
0 I like it
0 I don't like it

4 Comments

  1. 2 étoiles, un peu sévère tout de même

    • C'est mon ressenti, du coup je vois pas pourquoi je mettrais plus ^^

  2. Je lui ai aussi attribué cette note :) Contrairement à toi, je n'avais pas aimé Only god forgives.

  3. C'est très beau, très bien filmé, mais comme toi je n'ai pas aimé.
    Je comprends bien les sous entendus sur le monde de la mode mais alors l'alégorie de la fin, franchement... Je n'ai même pas de mot...
    Par contre je dois dire que j'ai beaucoup aimé Jena Malone dans le film :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *