A la recherche de La servante écarlate

22/06/2017

A l’occasion de la sortie en France le 27 juin prochain de la série The Handmaid’s Tale – adaptation du roman éponyme de Margaret Atwood, considéré aujourd’hui comme un classique de la littérature contemporaine – Emma Watson part à la conquête de Paris, munie d’exemplaires du roman, en version française.

 Résumé :

« Il nous est interdit de nous trouver en tête à tête avec les Commandants. Notre fonction est la reproduction […]. Rien en nous ne doit séduire, aucune latitude n’est autorisée pour que fleurissent des désirs secrets. »

Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers, l’Ordre a été restauré. L’Etat, avec le soutien de sa milice d’Anges noirs, applique à la lettre les préceptes d’un Evangile revisité. Dans cette société régie par l’oppression, sous couvert de protéger les femmes, la maternité est réservée à la caste des Servantes, tout de rouge vêtues. L’une d’elle raconte son quotidien de douleur, d’angoisse et de soumission. Son seul refuge, ce sont les souvenirs d’une vie révolue, d’un temps où elle était libre, où elle avait encore un nom.

 

L’opération est simple : dissimuler les livres dans des lieux iconiques de Paris. Déjà un exemplaire a été trouvé près de la pyramide du Louvre. Ce jeu géant de cache-cache est facilité par des indices semés chaque jour sur le compte Twitter de The Book Fairies, l’éditeur britannique de La servante écarlate. Son homologue français et traducteur du roman, Robert Laffont, se prête également au jeu et participe à l’opération.

Connue pour ses prises de positionx féministes et ses actions de développement de la littérature, Emma Watson nous prouve, une fois de plus, que les livres sont l’affaire de tous et à portée de main. Investigatrice d’un club de lecture proposant chaque mois la découverte d’un récit (de fiction ou non) en lien avec la condition de la femme, l’interprète de Belle dans La Belle et la Bête avait également lancé une opération du même genre dans des grandes villes, telles que New York ou Londres avec le livre Mom & Me & Mom (Lady B en français) de Maya Angelou.

Alors, si vous aussi vous souhaitez vous prêter au jeu et, par ce biais, découvrir un classique de la littérature anglaise, soyez connectés !

Lire l’avis de Roxy sur le trailer officiel de La Servante écarlate.

Chroniqueuse littéraire, je suis tombée dans la marmite de livres étant petite. Libraire dans l’âme, attachée de presse dans la vraie vie, je m’attache à transmettre le grand secret de la vie éternelle : la lecture (et la pierre philosophale pour les plus chanceux) !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *