Little Mix : elles ont mis le feu au Zénith ! #GloryDaysTourParis

11/06/2017

Les Little Mix étaient de passage à Paris, et devinez quoi ? Nous y étions ! C’est donc l’occasion pour nous de vous faire découvrir ce que nous avons vécu lors de ce concert exceptionnel à travers ce premier live report.

Elles avaient conclu leur dernier concert au Grand Rex -Paris, le 23 juin 2016- en disant qu’elles reviendraient. Et elle l’ont fait ! Dans le cadre de leur tournée « Glory Days Tour », les ensorcelantes londoniennes ont tapé du talon sur le plancher du Zénith jeudi dernier. Perrie, Jade, Leigh-Anne et Jesy sont revenues rendre visite à leurs fans français pour notre plus grand plaisir, déterminées à nous faire passer une soirée digne de leur dernier album.

La première partie du show a été assurée avec brio par leurs confrères britanniques du boys band The Vamps, que le public a su acclamer avec vigueur en les accompagnant à chanter sur leurs tubes les plus connus. Les quatre jeunes hommes ont su mettre l’ambiance durant une demi-heure de prestation sans bavure.

EMPOWERMENT

20h45, les premières notes sourdes de l’intro retentissent, tel un compte à rebours. Frissons garantis. Les quatre gagnantes de X-Factor entrent enfin dans la lumière. C’est avec leur dernier single en date, Power, qu’elles ont choisi de débuter le show. Choix judicieux qui donne le ton, car en quelques secondes, la salle est déjà en ébullition. Les fans aguerris brandissent leurs affiches préparées pour l’occasion où l’on peut lire les mots « I am who I am and I got the power ». Les Little Mix s’inscrivent définitivement comme les meilleures ambassadrices du féminisme dans l’univers de la musique pop. Dans leurs tenues de scène toujours aussi fraîches et inventives, elles débutent sur une chorégraphie surpuissante qui nous laisse sans voix. Enfin, façon de parler. Car comme tous les fans présents ce soir-là, nous nous époumonions à n’en plus pouvoir, sans aucun complexe.

Le clip de Power est d’ailleurs sorti quelques heures après le concert.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=Dw8B1q1tKgs]

IMPRESSIONNANT

Un écran géant posté derrière elles diffusait des images inédites pour chaque chanson. De quoi donner encore plus d’ampleur au spectacle. À ce stade, la température de la salle est bouillante. Jade a d’ailleurs su le souligner à plusieurs reprises. La chaleur monte encore d’un cran lorsqu’elles enchaînent sans pause avec leur tube Black Magic, suivi immédiatement par l’emblématique Salute, puis le sulfureux Down & Dirty. Ces nanas sont infatigables. De vraies performeuses ! Elles chantent. Pour de vrai. Et elles le font divinement bien.

Suite à cette série conquérante, les Little Mix s’accordent enfin une -petite- pause pour s’adresser au public. Elles nous ont communiqué leur joie en l’espace d’une poignée de chansons et Perrie nous gratifie même de quelques mots en français avec un mignon petit accent.

La setlist est ensuite admirablement complétée par F.U, Hair et Your Love, mêlant des prestations vocales à couper le souffle et des chorégraphies plus étonnantes les unes que les autres. Nous avons pourtant été attentives mais… il n’y a eu aucune fausse note. Aucune !

TOUCHANT

Secret Love Song nous a ensuite emportés dans une forte émotion ponctuée de frissons. Ce puissant hommage à leurs fans LGBT, représentés ce soir-là par de nombreux drapeaux arc-en-ciel, n’en était que plus saisissant.

La salle en émoi est alors immédiatement plongée dans les couleurs chaudes du clip No More Sad Song. Machine Gun Kelly (en featuring sur ce titre) a d’ailleurs été acclamé -à travers l’écran, malheureusement- comme un membre du groupe à part entière.

Les Little Mix installent un jeu de questions/réponses avec leur public déchaîné sur You Gotta Not. Cet hymne n’a jamais si bien sonné qu’entre ces murs du Zénith parisien.

Et c’est lors de leur prestation sur Wings que l’ambiance est à son apogée. Le jeu de lumières au rythme des notes significatives de leur hit qui marque le début de leur carrière en 2012 est excellent. La prestance scénique des filles l’est encore plus ! Nous avons tous été agréablement surpris de la high-note de Perrie, qui s’est brillamment conclue par une explosion de serpentins de toutes les couleurs.

Les quatre artistes ont su nous blouser afin de ne pas exclure totalement certains titres emblématiques tels que Change Your Life et Move. Il est vrai que lorsque l’on a autant de hits, il est impossible de tous les jouer en live. C’est donc autour d’un petit blind-test improvisé par Jesy que le public les chantonne pour leur plus grand bonheur.

Touch est la cerise sur le gâteau. Qu’on se le dise. Les Little Mix sont des expertes quand il s’agit de briser les codes et ruser de créativité. Lorsque l’on s’attend à enchaîner sur l’ultime refrain, les voilà lancées dans une chorégraphie inédite qui vient casser la routine musicale à laquelle on s’attend tous.

CLAP DE FIN

Avant d’entamer leur dernière chanson, les filles nous disent au revoir. Puis, les lumières s’éteignent pour laisser place à l’ultime performance de la soirée. Shout Out to My Ex résonne avec force dans nos oreilles, repris en chœur par un public conquis qui hurle à en perdre la voix, leurs ballons illuminés au bout des doigts. C’est sur cette nouvelle note de girl power que le concert prend fin. Bye bye les copines, on se revoit bientôt, hein ? Et promis, nous connaîtrons vos chorégraphies à la perfection !

Lorsque les lumières se rallument, nous avons tous cette sensation de confiance en nous. Les Mixers (mixtes, nous tenions à le préciser) ont joué le jeu et sont restés debout d’un pied ferme et endiablé du début à la fin. Une chose est sûre : les Little Mix n’ont pas fait dans la dentelle ! Elles restent les queens de la scène à nos yeux.

Seul bémol ? Trop court. Beaucoup trop court. Même leurs fans entonnant a cappella le titre One Last Time d’Ariana Grande en hommage aux victimes de Manchester, ne les referont pas revenir sur scène, car à la différence de leur dernier show intimiste dans la capitale, celui-ci était millimétré.

Ci-dessous une de leurs prestations (lors du Capital Summertime Ball 2017), sensiblement identique à ce qu’elles nous ont offert jeudi dernier. Nous préférons vous privilégier de belles images et un bon son 😉

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=2A50zNMRPP0]

Rassurez-nous, nous n’étions pas les seules à ne plus avoir de voix en sortant ?

2 I like it
1 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *