The Field Party - Tomes 1 & 2

29/06/2017

2

Titre : Dans un silence / Sous la lumière

Auteur : Abbi Glines

Editions : Hugo Roman

Prix : 17,00 € par tome

Parution : 9 mars 2017 & 13 avril 2017

Nombre de pages : 330 pages

Genre : New Adult, Romance

Résumé : La vie de Maggie a volé en éclats il y a deux ans, lorsque son père a assassiné sa mère sous ses yeux. Après avoir raconté tous les détails à la police, elle a décidé de ne plus jamais parler. À son arrivée au lycée de Lawton en Alabama, tout le monde la croit muette. Et personne n'aurait pu imaginer qu'elle se rapproche de West Ashby, le beau footballeur-star du lycée. Mais lors d'une soirée au campus, West confie ses peines à Maggie. Son père souffre d'un cancer qui le consume peu à peu. Maggie décide alors de retrouver sa voix seulement pour lui. Les secrets qui les lient vont-ils les amener à briser tous leurs silences ? Willa ne peut effacer les erreurs indélébiles du passé. Après des années d'absence, elle est contrainte de rentrer à Lawton, sa petite ville natale en Alabama. Là-bas, elle retrouve Brady et Gunner, ses amis d'enfance. Ils n'ont finalement pas tant changé, si ce n'est qu'ils sont aujourd'hui les stars de l'équipe de football locale. Et qu'ils sont tous les deux très sensibles aux charmes de la belle jeune fille qu'elle est devenue... Alors que les secrets inavoués remontent à la surface, les cœurs se brisent et se réparent. Même si elle risque de perdre ses amis pour toujours, Willa acceptera-t-elle de dévoiler sa vérité sous la lumière ?

 

 

Je tiens tout d’abord à remercier Hugo Roman pour l’envoi de ces deux tomes. Petite anecdote, je n’avais demandé que « Dans un silence » mais j’ai également reçu par erreur « Sous la lumière ». Je ne comptais donc pas lire le second, mais ayant assez bien apprécié les personnages de « Dans un silence », je me suis dit que je laisserais tout de même une chance à son confrère. Et autant vous dire que j’ai bien fait puisque étonnement, après les avoir lus tous les deux, mon cœur balance finalement davantage vers « Sous la lumière » que « Dans un silence », même si ces deux romans restent pour moi des lectures plutôt moyennes dans l’ensemble.

 

Ici, ce sont principalement les secrets de famille qui régissent l’intrigue.

« Dans un silence » nous parle de West et Maggie. West souffre au quotidien du cancer de son père, qu’il cache sans trop de difficultés à sa bande d’amis. Maggie a été traumatisée par le meurtre de sa mère, commis par son père sous ses yeux. Depuis ce jour-là, elle a décidé qu’elle ne parlerait plus du tout. Nous sommes donc ici face à deux formes de silence : faire croire que tout va bien, et ne plus prononcer un mot.

« Sous la lumière » nous parle de Gunner et Willa. Gunner ne s’est jamais senti aimé par sa propre famille, mais cela cache bien évidemment quelque chose. Willa, quant à elle, est de retour dans sa ville natale après 6 ans. Là encore, ce n’est pas par hasard si c’est maintenant qu’elle revient habiter chez sa grand-mère.

 

Tous les personnages que je viens de vous citer font partie de la même bande d’amis que l’on retrouve donc dans les deux premiers tomes de la saga « The Field Party ».

Vous remarquerez une énorme différence entre les résumés des deux livres : celui de « Dans un silence » nous en révèle beaucoup, alors que pour « Sous la lumière », ça reste très flou et mystérieux. C’est la raison principale qui a fait qu’au final, j’ai préféré ce dernier : j’ai aimé ne pas tout savoir dès le départ, et j’ai vraiment été surprise par quasiment toutes les révélations qui se font au fur et à mesure de l’avancement de l’histoire.

 

Je connaissais déjà la plume d’Abbi Glines pour avoir lu une autre de ses sagas, The Vincent Boys. J’en gardais le souvenir d’une écriture épicée et excitante, les scènes hot étaient tout de même assez présentes et les pages défilaient sans qu’on s’en rende compte. C’est ce que j’espérais retrouver dans The Field Party mais malheureusement, l’écriture reste ici trop sage en comparaison avec ce qu’on peut lire dans The Vincent Boys. Il est ici bien plus question de sensibilité que de sexe, mais j’ai trouvé l’écriture quand même un peu tristounette. Heureusement, ces deux livres se lisent tout de même très vite grâce à l’alternance des points de vue (West/Maggie dans « Dans un silence », Willa/Gunner/Brady dans « Sous la lumière ») et à des chapitres assez courts.

Autre point positif : vous pouvez lire « Dans un silence » sans avoir lu « Sous la lumière », et inversement, ce sont des livres qui peuvent se lire indépendamment. « Sous la lumière » se passe après les événements de « Dans un silence », il y a quelques petites références faites à l’histoire de West et Maggie, mais vous ne serez absolument pas perdu pour autant si vous n’avez pas lu « Dans un silence » avant. Cependant, si vous comptez les lire tous les deux, je vous conseille de lire d’abord « Dans un silence », vous serez de cette manière déjà familier avec certains des personnages mentionnés dans « Sous la lumière ».

 

Toutefois, le vrai point fort de ces romans, ce sont leurs personnages, cette bande d’amis qu’on retrouve dans les deux tomes. On s’attache très facilement à eux car ils ont tous leurs propres fêlures, plus ou moins profondes, et plus on en apprend sur ce qu’ils traversent, plus on les apprécie. C’est réellement un plaisir de les retrouver dans plusieurs tomes, et que chacun à leur tour ils soient davantage approfondis.

Cependant, et cela peut paraître paradoxal, ils sont aussi souvent clichés, surtout les garçons. Ainsi, ce sont tous des types bien, mais qui dans le même temps se comportent vraiment mal avec les filles (ils sont très axés sur le physique des filles, souvent bien plus que sur leur personnalité). Enfin, jusqu’à ce que LA fille débarque (quoique parfois, ils continuent à se conduire comme des ordures). J’ai aussi eu du mal avec le fait que les descriptions des personnages (surtout pour West et Maggie, en fait) nous laissent à penser qu’ils sont parfaits physiquement, ça m’a un peu dérangé. Et c’est peut-être pour ça que mon personnage préféré dans ces romans reste Willa, car j’ai l’impression que l’auteur s’est davantage penché sur la psychologie du personnage que sur son physique.

 

En dehors de la plume un peu triste de l’auteur et des personnages parfois clichés, ce que je reproche à ces livres, c’est leur côté prévisible. Enfin, je reproche surtout ça à « Dans un silence », qui est typiquement le genre de livre dont on connait la fin au moment de le commencer. J’aurais aimé par exemple avoir davantage de détails sur la relation des parents de Maggie, et comment ils ont pu en arriver là.

Je suis un peu plus nuancée en ce qui concerne « Sous la lumière », car j’ai vraiment été surprise par les révélations des différents protagonistes et c’est cette envie de découvrir leurs secrets qui m’a poussé à ne pas lâcher ce bouquin. Cependant, un autre point noir, une autre forme de prévisibilité vient obscurcir cette lecture : l’éternel triangle amoureux. Et ça m’a d’autant plus frustrée car en avançant dans notre lecture, on se rend compte que ce triangle amoureux n’a absolument aucune raison d’être, il ne sert strictement à rien et c’est énervant. Les révélations sur Willa et Gunner sont tellement riches qu’elles auraient suffi à l’histoire. Alors certes, les chapitres du point de vue de Brady apportent des pages en plus mais ça ne nous en apprend pas tellement sur lui (à part pour nous montrer le côté assez négatif de sa personnalité), et on a la désagréable impression que le personnage de Brady est assez inutile au final. J’aurais préféré un livre plus court mais avec uniquement les points de vue de Willa et Gunner, qui sont selon moi les seuls vraiment utiles à l’histoire de « Sous la lumière ».

 

Au final, je recommanderais la saga The Field Party aux personnes qui aiment les romances New Adult qui sortent légèrement de l’ordinaire mais pas trop, parce que ces romans ne révolutionnent pas le genre. Par contre, je ne pense pas que ces livres soient ceux à lire en premier si vous souhaitez découvrir la plume d’Abbi Glines, ils risquent de vous donner une image un peu négative et erronée de son écriture. Enfin, je ne sais pas si d’autres tomes sont prévus pour s’attarder sur d’autres personnages de la bande de The Field Party ; si c’est le cas, je pense éventuellement les lire un jour mais ils ne feront pas partie de mes lectures prioritaires.  

.

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *