A comme Arsenic - Le parfait guide de l'apprenti assassin !

08/07/2017

Titre : A comme Arsenic

Auteur : Kathryn Harkup

Editions : Le Masque

Prix : 23,00 €

Parution : 16 novembre 2016

Nombre de pages : 400 pages

Genre : Non-fiction / Science

Résumé : Il y a mille et une façons de tuer. Ce n'est pas à Agatha Christie qu'on va l'apprendre. Mais à chacun ses préférences. Chez la reine du crime, le poison est la méthode qui revient le plus, au point de devenir un personnage à part entière dans ses romans.


A comme Arsenic est l'abécédaire aussi glaçant que fascinant de ses choix en matières de substances létales. Loin d'être aléatoires, ils rendent compte de l'étendue de son savoir scientifique ; chaque poison possède des caractéristiques précises permettant l'obtention d'indices majeurs pour la résolution de ses intrigues.

Un livre à ne pas laisser entre toutes les mains...

 

Étant un fan inconditionnel d’Agatha Christie, vous imaginez bien qu’il me fallait absolument A comme Arsenic. Je remercie par conséquent les éditions Le Masque pour leur envoi car en plus d’être un très bel objet livre, son contenu est tout simplement fascinant

Sachez qu’il ne s’agit pas là d’un roman de la reine du crime, ni même d’un roman tout court en fait. C’est une sorte d’abécédaire dans lequel chaque lettre correspond à un poison utilisé par Agatha Christie dans un ou plusieurs de ses romans. On retrouve ainsi dans cette pharmacie mortelle l’aconit, l’arsenic, le cyanure, l’ésérine, le phosphore, le thallium et bien d’autres !

Vient ensuite un travail de recherche colossal, appuyé par un savoir scientifique impressionnant. Kathryn Harkup, en plus d’être une très grande admiratrice d’Agatha Christie, est en effet chercheuse en chimie. Ses connaissances dépassent donc largement celles d’un lecteur lambda en la matière. Et pourtant, j’ai trouvé sa manière de vulgariser ce domaine scientifique très accessible et captivante (avec notamment des schémas qui vous donnent l’impression de tenir un rapport confidentiel entre les mains). Malgré l’utilisation de termes pointilleux, on n’est jamais perdu puisque l’auteure fait appel à un vocabulaire quotidien pour expliquer comment un tel poison agit sur le corps humain, comment un autre paralyse les muscles ou, simplement, comment une pincée d’une poudre, a priori inoffensive, peut vous tuer…

Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus sur le contenu de A comme arsenic car c’est le genre de livres qu’on découvre à son propre rythme. Un conseil tout de même que je vais illustrer par un exemple pour que ce soit plus clair. Pour l’aconit, Kathryn Harkup s’est basée en partie sur le roman Le train de 16h50 ; je vous recommande donc de lire celui-ci avant de consulter la partie consacrée au poison. Il arrive en effet que l’auteure dévoile volontairement des éléments de l’intrigue pour expliquer comment le poison a agi et si il a été correctement utilisé par Agatha Christie. 
En parcourant les pages du bouquin, j’avoue quand même avoir eu la crainte qu’il tombe entre de « mauvaises mains ». Tout est en effet si bien expliqué qu’il suffirait simplement de suivre les « instructions » pour commettre le meurtre parfait sans se faire attraper ! Espérons donc que c’est uniquement poussés par la curiosité intellectuelle que les gens iront se procurer cette bombe à retardement…

Je ne sais pas vous, mais rédiger cette chronique m’a fortement donné envie de me plonger dans un bon roman signé Christie (je compte bien tous les lire un jour même si j’essaye pour le moment de faire durer le plaisir). Quoi qu’il en soit, A comme Arsenic est, selon moi, un must have pour tout fan de l’oeuvre de la reine du crime ! 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
1 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. Moi qui suis une grande fan d'Hercule Poirot, je ne comprends pas pouquoi ce livre manque à ma bibliothèque! Et encore plus avec cette couverture qui est belle à mourir! :D En tous cas ta chronique m'a donné bien envie!

    • Ce livre est une vraie pépite ! Il est en hardback en plus ;)
      Et le contenu est hyper fascinant ! Tu DOIS l'acheter !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *