Emma Watson dans les pas de Margaret Atwood

20/07/2017

D’abord évoqué à deux reprises dans son club de lecture, puis distribué récemment dans Paris à l’occasion d’une chasse au trésor à grande échelle, La Servante écarlate semble être le livre phare d’Emma Watson. En proie à un effet de masse renforcé par l’adaptation récente sur le petit écran, cette histoire fait désormais beaucoup parler d’elle.

Dans la continuité de son engagement pour la cause des femmes, Emma Watson a réalisé une interview de Margaret Atwood, l’auteure de La Servante écarlate, pour le magazine Entertainment Weekly.

Les deux femmes ont donc échangé sur le roman dont l’histoire a également pris de grandes proportions dans l’Ohio, puisqu’en guise de manifestation contre une loi visant à interdire l’avortement, des femmes ont défilé en habits des servantes, décrits dans le livre.

A propos de cet événement politique, Margaret Atwood précise :

Je ne pense pas que l’Amérique acquiesce d’une seule voix devant tout ça [le résultat des élections présidentielles et les nouvelles lois sur la santé], comme vous l’avez sûrement vu en lisant les informations. Vous avez sûrement vu ces femmes habillées en Servantes, qui s’assoient au Capitole pour protester.

Ces mots rejoignent directement ceux d’Emma Watson, prononcés plus tôt et que le récit de Margaret Atwood illustre parfaitement :

[ce roman] qui rend compte avec tellement d’acuité de ce qu’une femme ressent lorsqu’elle perd le contrôle de son propre corps.

A l’occasion de cette interview, l’auteure de La Servante écarlate évoque également ses sources d’inspiration pour l’écriture de son livre, notamment ses déplacements en Pologne et à Berlin en 1984 qui, bien qu’ils ne constituèrent pas une révélation, aidèrent à construire l’ambiance du récit.

Découvrez l’interview complète d’Emma Watson sur le site de The Entertainment Magazine > ici.

Chroniqueuse littéraire, je suis tombée dans la marmite de livres étant petite. Libraire dans l’âme, attachée de presse dans la vraie vie, je m’attache à transmettre le grand secret de la vie éternelle : la lecture (et la pierre philosophale pour les plus chanceux) !
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *