Je suis ton soleil - Coup de coeur et coquillettes

20/07/2017

Titre : Je suis ton Soleil

Auteur : Marie Pavlenko

Editions : Flammarion

Prix : 17,50 €

Parution : Mars 2017

Nombre de pages : 466 pages

Genre : YA, tranche de vie

Résumé : Déborah entame son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui dévore toutes les siennes et seulement les siennes. Mais ce n'est pas le pire, non. Le pire, c'est sa mère qui se fane, et la découverte de son père, au café, en train d'embrasser une inconnue aux longs cheveux bouclés. Le bac est en ligne de mire, et il va falloir du courage et beaucoup d'humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

.

Quand j’ai pris ce livre, c’était simplement parce qu’on m’avait dit « tu devrais le lire, c’est chouette ». Je n’en savais pas vraiment plus sur l’intrigue mais je me suis laissée tenter par la couverture, dorée et agrémentée de petites coquillettes : il y avait forcément quelque chose à découvrir derrière tout ça, avec un titre aussi lumineux que Je suis ton Soleil.

Et puis les premières pages ont été un peu décevantes : une rentrée de terminale où tout va de travers pour Déborah, notre héroïne. Elle n’a pas de chaussures satisfaisantes parce que le chien que sa mère a décidé d’adopter dévore les siennes, Héloïse, sa meilleure amie qui n’est pas dans sa classe, de nouveaux camarades de classe profondément inintéressants et en plus, Héloïse tombe amoureuse d’un grand benêt et ne parle que de lui… Si l’année scolaire s’annonçait longue pour Déborah, la lecture s’annonçait encore plus longue pour moi. Je le voyais d’ici, le scénario beaucoup trop convenu à coup de triangle amoureux ou – peut-être pire encore !- de beau mâle stupide d’un côté et de mec étrange qui finit par se révéler terriblement intéressant de l’autre…

Et pourtant, vous n’avez pas rêvé, j’ai bien mis la mention coup de cœur à ce roman ! Alors que s’est-il passé ?

Eh bien tout simplement, ce scénario super convenu que je n’ai pas envie de re-re-re-lire encore une fois n’est jamais arrivé. Au lieu de cela, j’ai découvert une héroïne avec un humour ravageur (j’aime !), le portrait changeant et pourtant superbement réussi d’une adolescente qui devient une jeune femme, une galerie de personnages extrêmement réussis et finalement, un roman « tranche de vie » mené d’une main de maître. Avec ce roman j’ai souri, j’ai essuyé une larme, j’ai ri franchement et j’ai même vraiment sangloté (eh oui !). Je ne sais pas comment s’y est pris l’auteur, mais moi qui trouve que souvent les adolescents sont trop peu réalistes dans les romans, là c’est un sans faute. J’ai tout de suite accroché avec l’héroïne – peut-être parce qu’elle n’en est pas vraiment une. Dans Je suis ton Soleil, on traverse avec Déborah son année de terminale avec, à la fin, l’épreuve ultime : le bac. Des petites poisses quotidiennes aux gros déboires, aussi bien que les moments douceur et de rires aux larmes, on partage avec elle les hauts et les bas de la « dernière » année scolaire.

Je pourrais vraiment vous parler du roman pendant des heures, mais j’ai peur d’en dire trop et de vous gâcher le plaisir de la lecture, je vous laisse donc avec une recommandation toute simple : allez voir votre libraire ou votre bibliothécaire, procurez-vous ce livre et lisez-le. C’est un coup de cœur absolu et vous n’en ressortirez pas indemne !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
3 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *