Outlander S03E01 : un retour réussi !

19/09/2017

3

Titre : Outlander

Créée par : Ronald D. Moore

Avec : Caitriona Balfe, Sam Heughan, Tobias Menzies, Duncan Lacroix, Laura Donnelly, Steven Cree

Format : 42 minutes

Diffusion : Netflix

Genre : Fantastique, Historique, Science-Fiction, Romance

Résumé : Les aventures de Claire, une infirmière de guerre mariée qui se retrouve accidentellement propulsée en pleine campagne écossaise de 1743. Elle se retrouve alors mêlée à des histoires de propriétés et d'espionnage qui la poussent à prendre la fuite et menacent sa vie. Elle est alors forcée d'épouser Jamie, un jeune guerrier écossais passionné qui s'enflamme pour elle et la conduit à être déchirée entre fidélité et désir, étant partagée entre deux hommes dramatiquement opposés et deux vies irréconciliables.

Dans ce premier épisode de la saison 3, nous suivons la Bataille de Culloden et la grossesse de Claire. Jamie est gravement blessé et se remémore son combat. Claire essaie de s'habituer à sa nouvelle vie à Boston et avec Frank. Jamie souhaite mourir. Claire ne cesse de penser à lui et ne peut s'empêcher de rejeter un Frank désemparé. 

Le début de l'épisode a très peu de dialogues (en tout cas pour la partie flash-back de Jamie). C'est un début que j'ai trouvé décevant. Je m''attendais à mieux. En effet, pendant plusieurs mois, on nous a sur-vendu la Bataille de Culloden dont on nous rabâche les oreilles depuis l'épisode 1 de la saison 1. Sam Heughan disant avoir adoré tourner ces scènes qu'il avait trouvées très intenses et qu'il promettait épiques... Du coup, difficile de ne pas être déçu face au résultat : ça va tellement vite... La mort de Black Jack Randall n'est pas une surprise : on le savait puisque ça aussi on nous en parle depuis un moment. Par contre, qu'est-ce que c'est rapide ! Au bout de dix minutes d'épisode, emballé, c'est pesé ! Dix minutes durant lesquelles il ne se passe pas non plus quelque chose d'intéressant. Ce personnage, plus détestable que Geoffrey Baratheon et Ramsay Bolton de Game of Thrones réunis, méritait une mort plus spectaculaire quand même. Et puis cette embrassade finale qui fait écho à la relation louche des deux hommes et au viol subi par Jamie dans la saison 1... Mouais... C'est moyen, on aurait pu s'en passer.

Le problème d'Outlander, c'est que beaucoup d'intrigues ont été révélées pour attiser notre curiosité et s'assurer que le public soit au rendez-vous pour la saison 3. Mais du coup, cela donne lieu à un premier épisode sans surprises qui laisse un peu sur sa faim. Je suis d'autant plus déçue que les saisons précédentes m'avaient passionnée et j'avais regardé les épisodes les uns après les autres sans modération ! Par contre, le reste de l'épisode est génial. Que de rebondissements ! Peu surprenants, certes, mais très bien tournés. La saison 3 s'annonce super. En revanche, j'ai beaucoup aimé voir la vie de Claire. C'étaient des scènes extrêmement fascinantes et très intéressantes. La mode est aux séries féministes et Outlander ne déroge pas à la règle : le petit patron de Frank ne manque pas d'énerver face à une Claire qui se contient. Il estime que les femmes sont faites pour enfanter et s'occuper de la maisonnée… Que celle qui n'a pas eu envie de lui en retourner une me jette la première pierre !  

Mention spéciale à Tobias Menzies, qu'on déteste en tant que Black Jack Randall, mais pour qui on ressent beaucoup de peine en tant que Frank. Quel jeu d'acteur ! Il interprète merveilleusement un mari torturé qui ne comprend pas son épouse mais fait tout pour retrouver grâce à ses yeux malgré tout. Tous les acteurs de cette série, de toute façon, jouent de façon sublime. Ils incarnent leurs personnages à la perfection. Et puis les scènes de fusillades des derniers compagnons d'arme de Jamie - que nous avons suivis pour certains depuis la saison 1 - sont particulièrement poignantes. L'acteur Sam Heughan a des yeux sublimes grâce auxquels il réussit à nous faire passer sans problème aucun toutes ses émotions. Enfin, sans différence avec les saisons précédentes, la cinématographie est au top. Les images sont magnifiques et c'est un délice à regarder.

La scène finale conclut avec maestria un épisode déjà très réussi et qui nous met en haleine quant à la suite. La naissance de Brianna rappelle malheureusement la fausse couche d'Eden, mais cette fin joyeuse (bien qu'attendue) fait plaisir à voir. Et si Claire est tellement euphorique qu'elle est prête à faire table rase du passé et à embrasser sa nouvelle vie avec Frank (et à embrasser Frank tout court), la question d'une infirmière quant à la chevelure de sa fille va vite la faire redescendre : "D'où viennent ses cheveux roux ?" … Jouissif ! L'épisode 2 est déjà disponible sur Netflix depuis hier.

.

2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *