Zombillénium bientôt au cinéma

25/09/2017

Publiée pour la première fois en 2009 dans le journal Spirou, la bande dessinée d’Arthur de Pins Zombillénium connaît une deuxième vie un an plus tard avec la sortie du premier tome aux éditions Dupuis, puis des deux autres tomes en 2011 et 2013.

Résumé : Le parc d’attraction Zombillénium refuse d’embaucher les mortels. Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille cette petite entreprise qui ne connaît pas la crise. On n’embauche pas n’importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n’ont qu’à passer leur chemin, ici on ne travaille qu’avec d’authentiques loups-garous, vampires et momies. C’est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l’aider à faire ses premiers pas…

 

Comme de nombreux éditeurs, Dupuis propose une bande annonce pour accompagner la sortie du premier tome de la série en 2010. Cette première vidéo est rapidement suivie d’une deuxième qui, sur le même principe, annonce la sortie du tome 3.

Les personnages de la bande dessinée s’animent donc pour la première fois lors de ces bandes annonces. L’effet est poussé quelques temps après un peu plus loin grâce au groupe Skip The Use qui s’empare de l’univers de Zombillénium, en collaboration avec l’auteur Arthur de Pins, dans un beau clip porté par la chanson « Namelesse World ».

L’année suivante, en juin 2014, Zombillénium prend encore un peu plus d’ampleur : après le court-métrage présenté dans le clip de Skip The Use, Arthur de Pins annonce la projection de sa bande dessinée sur grand écran : le dessinateur deviendra alors réalisateur. Mais ce n’est que plusieurs années après que la date de sortie du film d’animation est annoncée : le 18 octobre 2017. Le film est présenté en avant-première lors du Festival du Film Francophone à Angoulême.

Toutefois, Arthur de Pins et son co-réalisateur Alexis Ducrod précisent qu’il ne s’agit pas d’une adaptation de la bande dessinée à proprement parler, mais plutôt d’un scénario original, sous forme de préquelle, reprenant néanmoins les personnages phares de la série de livres.

On suit les aventures d’un nouveau personnage, Hector, qui tente de s’adapter à l’univers très particulier de Zombillénium. Le film revêtira une forte dose d’humour et de parodie de titres horrifiques phares, tels que le clip « Thriller » de Michael Jackson, ou encore la série Twilight.

La bande originale du film est signée Mat Bastard, offrant ainsi une touche rock’n’roll à l’univers monstreux de Millénium.

Chroniqueuse littéraire, je suis tombée dans la marmite de livres étant petite. Libraire dans l’âme, attachée de presse dans la vraie vie, je m’attache à transmettre le grand secret de la vie éternelle : la lecture (et la pierre philosophale pour les plus chanceux) !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *