Le best-seller de Raphaëlle Giordano bientôt au cinéma !

09/10/2017

Il pourrait concourir pour le prix du livre qui reste le plus longtemps en tête des ventes : le livre de Raphaëlle Giordano, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, trône encore en troisième place dans le classement des meilleures ventes de Livres Hebdo depuis sa sortie chez Pocket au format poche il y a maintenant 78 semaines.

 


Résumé : Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

 

 

Face à un tel succès, les producteurs de cinéma se sont bousculés afin d’obtenir les droits pour une adaptation sur grand écran. Finalement, ce sont les producteurs de la société Main Journey, Yann Zenou et Laurent Zeitoun, qui s’empareront du livre de Raphaëlle Giordano, notamment connue pour avoir financé des films grand public comme Intouchables, L’Arnacoeur, Un sac de billes ou plus récemment Le Sens de la fête. Pour le moment, seuls les droits audiovisuels ont été acquis, aucune information n’a été donnée sur le casting ou la date de sortie du film.

Aujourd’hui vendu à plus d’1 million d’exemplaires en France et traduit dans 32 pays, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une est un indétrônable de la littérature française contemporaine. Raphaëlle Giordano a sorti en juin dernier le roman suivant, Le jour où les lions mangeront de la salade verte, publié également chez Eyrolles et qui a déjà rejoint le palmarès des meilleures ventes en 13e place avec 100 000 exemplaires vendus.

 

Résumé : Romane a toujours le trac avant une conférence. Ce jour-là, au moment où elle s’apprête à prendre la parole le micro part dans un terrible larsen. Un homme au premier rang s’esclaffe : « Ah ! Les femmes et la technologie… » Romane rend silencieusement grâce à cet homme, qui lui permet de confirmer l’importance et l’ampleur de sa mission : réduire le taux de burnerie. Les symptômes de ce mal aussi bien féminin que masculin sont connus : sentiment de supériorité, égocentrisme, penchant naturel pour les jeux de pouvoir ou les rapports de force, inflation de l’égo, mauvaise foi, etc. C’est parce que les burnés sont légion que Romane a décidé de créer sa société Sup’ de burnes, et d’aider ses stagiaires dans leur parcours de déburnerie. Ses méthodes originales et surprenantes ont le vent en poupe. Lors d’une nouvelle session Romane accueille Emilie, Nathalie, Patrick, Bruno, et le charismatique Maximilien Vogue, célèbre PDG d’un des plus grands groupes cosmétiques au monde. Charismatique… et terriblement burné ! Romane aura du pain sur la planche, tant pour l’accompagner à changer que pour lui résister…

Chroniqueuse littéraire, je suis tombée dans la marmite de livres étant petite. Libraire dans l’âme, attachée de presse dans la vraie vie, je m’attache à transmettre le grand secret de la vie éternelle : la lecture (et la pierre philosophale pour les plus chanceux) !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *