Mon amie Adèle – Le meilleur pour la fin

16/10/2017

3

Titre : Mon amie Adèle

Auteur : Sarah Pinborough

Editions : Préludes

Prix : 16,90€

Parution : 27 septembre 2017

Nombre de pages : 448 pages

Genre : Thriller

Résumé : LOUISE Mère célibataire, elle est coincée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron. DAVID Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante. ADÈLE L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise... Fascinée par ce couple modèle, Louise se retrouve malgré elle piégée au coeur de leur mariage. Et peu à peu, elle commence à entrevoir des failles. David est-il l’homme qu’il prétend être ? Adèle, aussi vulnérable qu’elle y paraît ? Et par quel secret inavouable sont-ils liés l’un à l’autre ?

.

Je remercie les éditions Préludes pour l’envoi de ce roman. C’est tout d’abord l’avis d’Anton (que vous pouvez d’ailleurs retrouver sur ce lien, puisqu’il a lu et chroniqué la VO il y a de cela quelques mois) qui m’avait vraiment donné envie de découvrir cette histoire. Ayant aussi apprécié la trilogie des Contes des Royaumes, écrite également par Sarah Pinborough, cela faisait déjà 2 bonnes raisons de le lire. Enfin, après avoir enchaîné de nombreuses lectures plutôt jeunesse, j’avais grandement besoin de me plonger dans quelque chose de plus adulte. « Mon amie Adèle » tombait donc à pic ! Et au final, ça a donné quoi ? Un livre bien écrit, une intrigue menée d’une main de maître et un dénouement (excusez l’expression qui va suivre) qui en laissera certainement plus d’un sur le cul. Étant donné que le principal enjeu de l’intrigue se joue vraiment dans les toutes dernières pages, et qu’il n’y a pas forcément énormément de choses à dire sur le reste, je tiens à vous prévenir que mon avis sera certainement plus court qu’à l’accoutumée.

 

De quoi ça parle ?

D’Adèle et David, un couple marié depuis plusieurs années maintenant, mais qui, il faut bien le dire, est à la dérive. David n’est plus heureux avec Adèle, il passe tout son temps à boire tandis qu’elle, de son côté, y croit encore et fait son maximum pour que leur couple remonte la pente. C’est dans ce contexte que David fait la connaissance de Louise un soir, dans un bar ; commence alors entre eux une relation adultère. Dans le même temps, Louise et Adèle (l’amante et la femme, donc) deviennent amies. Et toutes deux se découvrent un point commun bien particulier...

 

Les idées, les thèmes abordés

C’est assez difficile d’expliciter les sujets dont traite ce roman. À première vue ça peut paraître très banal puisque ça parle de la dérive d’un couple, d’adultère, de secrets, etc. Et en même temps, c’est terriblement réducteur de se contenter de résumer le roman à cela, mais malheureusement, impossible de vous en dire plus sans vous spoiler. Mais ce que je peux vous assurer, c’est que tout au long du roman vous passerez votre temps à vous faire des films et à élaborer des théories toutes plus farfelues les unes que les autres (en tout cas, c’est ce qui m’est arrivé pendant ma lecture), votre cerveau ne sera jamais au repos. Et quand le moment de la révélation survient, il est clair qu’on peut rejoindre deux clans : ceux « ouverts d’esprit », qui seront totalement surpris et « charmés » par cette fin, et ceux à l’esprit davantage pragmatique et qui n’aiment pas forcément trop d’originalité, et qui risquent d’être déçus. Enfin, je vous dirai juste ceci en plus : ne vous fiez pas aux apparences !

 

La plume de l’auteur

Même s’il s’agit d’un tout autre style par rapport aux Contes des Royaumes, j’ai une fois encore beaucoup aimé l’écriture de Sarah Pinborough. Elle divise son livre en différentes périodes, à savoir « avant » et « maintenant », et les chapitres sont écrits du point de vue de plusieurs personnages. Sa plume est diablement efficace, elle est incroyablement douée pour semer le doute et distiller les informations au compte-gouttes, juste comme il faut. Elle parvient dès le départ à nous faire comprendre qu’il y a quelque chose de bizarre, et on sent le poids d’un énorme secret tout du long. Et puis évidemment, ceux qui se sont renseignés avant de lire le livre (comme moi) savent que tout se joue à la toute fin du livre, et donc forcément c’est très très dur de le lâcher puisqu’on veut enfin pouvoir comprendre.

 

Les personnages

Là encore, je ne vous en dévoile pas trop. Juste que l’histoire tourne vraiment principalement autour de David, Adèle et Louise, et que (presque) tous les autres personnages en deviennent « oubliables », voire même inutiles pour certains. Adèle et Louise sont un peu le jour et la nuit, en dehors de ce point particulier qu’elles ont en commun. L’une est naïve et on est désolé pour elle, l’autre est manipulatrice et nous effraie carrément... Évidemment, je ne vous dirai pas qui est qui !

 

En conclusion

Je m’excuse si cette chronique est assez brève, mais impossible de vous en dire plus, je veux vraiment que le suspense reste totalement intact pour vous au moment d’entamer ce livre. En ce qui me concerne, je fais partie du clan des personnes vraiment surprises en bien par la fin. Même si en dehors de cette fin, le tout reste un peu « banal », j’ai beaucoup aimé ce livre et je le recommande chaudement aux habitués de thrillers qui justement risquent bien d’être surpris par la révélation finale de Mon amie Adèle !  

.

3 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *