A Good Girl – Une bonne histoire qui aurait mérité quelques éclaircissements

21/11/2017

Titre : A Good Girl

Auteur : Amanda K. Morgan

Editions : Lumen

Prix : 15,00 €

Parution : 5 octobre 2017

Nombre de pages : 372 pages

Genre : Young Adult, Thriller

Résumé : Ses amis la pensent parfaite, et pourtant...
Ce qu'il faut savoir sur Riley Stone :

1. Riley Stone est la perfection incarnée (Demandez autour de vous.)
2. Elle a un faible pour son prof de français, Alex Belrose. (Qu'elle soupçonne ne pas être indifférent à son charme.)
3. La vie entière de Riley est déjà planifiée. (Ce n'est pas négociable.)
4. Elle a toujours su préserver ses petits secrets. (Toujours.)
5. Riley est persuadée que sa vie est sur la bonne voie. (Et rien ne pourra y changer quoi que ce soit.)
6. Elle n'a rien d'une adolescente ordinaire. (Et ne s'en cache d'ailleurs absolument pas.)
7. Les petits jeux, ce n'est pas vraiment son truc. (Mais s'il faut s'y prêter, elle gagne toujours.)
L'un de ces jeux est sur le point de commencer, elle le sent... Sauf que Riley a un plan. Et elle compte bien l'emporter. Car elle ne perd jamais.

Entre Pretty Little Liars et Gone Girl, un roman percutant sur une fille parfaite (ou presque), prête à tout – absolument tout – pour s'assurer que ça ne change pas.

.

Je remercie les éditions Lumen pour leur envoi. Le résumé d’ « A Good Girl » m’avait énormément intriguée, ainsi que la mention du roman Gone Girl (même si pour l’instant je n’ai vu que le film et pas encore lu le livre), avec qui il est censé partager des similitudes. Ni une ni deux, j’ai lu ce livre en quelques jours. Cependant, même si j’ai globalement apprécié ma lecture, la fin de l’histoire m’a laissée trop perplexe pour que celle-ci soit totalement satisfaisante.

 

Tout d’abord, je précise que je ne ferai pas de résumé personnel, parce que le concept de la quatrième de ce livre est trop intéressant et intelligent pour le gâcher en dévoilant davantage de détails sur l’histoire. Vous devrez donc vous en contenter et, comme moi, vous lancer à l’aveugle !

 

Au début, j’avais du mal à voir vers quoi l’auteur voulait aller dans son histoire. Je ne comprenais pas comment elle allait arriver à ce « jeu » dont elle parle sur la quatrième de couverture. Je dois vous avouer que jusqu’aux 200 premières pages environ, j’ai cru avoir été bernée par le résumé, car c’était très lent et pas du tout original : j’avais l’impression que le résumé était trompeur et qu’il sur-vendait l’histoire pour quelque chose qu’elle n’était pas en réalité. Et pourtant… À partir d’un peu plus de la moitié du livre, j’ai enfin commencé à comprendre tout l’intérêt du résumé, et mon avis a changé face à une histoire qui prenait un tournant de plus en plus glaçant. Le vent a tourné et le style du roman a changé ! Dans ce livre, c’est un peu comme si l’histoire était racontée à l’envers, c’est assez déroutant et difficile à expliquer : on croit que les choses sont d’une façon, et en réalité au fur et à mesure de l’histoire on découvre qu’elles sont tout autres. Pour ça, je tiens à féliciter l’auteur !

 

Là où ça a péché pour moi, comme je vous l’expliquais dans mon introduction, c’est au niveau de la fin de l’histoire. Elle arrive super vite, et je ne vais pas vous mentir, j’ai l’impression de ne pas avoir tout compris. J’ai cette sensation, comme s’il me manquait des éléments pour saisir entièrement la résolution de l’histoire. Je suis restée vraiment perplexe, et du coup ça a plus ou moins stoppé l’enthousiasme que j’avais commencé à éprouver en arrivant environ à la moitié du livre. Alors je ne sais pas si c’est moi qui suis une vraie nouille ou si ça manque vraiment d’explications sur certains points, mais en ce qui me concerne, j’aurais aimé que l’auteur prenne un chapitre entier pour expliquer les choses de A à Z, car là ce n’est pas le cas et je reste sur ce sentiment de n’avoir pas tout compris, d’avoir loupé quelque chose.

 

Pour le reste, je ne vous parlerai presque pas des personnages, car pour moi toute l’histoire repose vraiment sur Riley. Certes, on ne peut pas dire que l’histoire serait possible sans tous les personnages qui gravitent autour d’elle, mais je me pose vraiment des questions quant à l’utilité de certains dans l’histoire. Pour le reste, ils sont évidemment là pour donner un contexte à l’histoire, mais sachez que l’élément clé de celle-ci reste Riley. J’ai beaucoup aimé que tous les X chapitres, l’auteur fasse une liste de points « Ce qu’il faut savoir sur Riley Stone », de la même façon qu’elle l’a fait sur la quatrième de couverture. Ce sont certainement ces différentes listes qui nous aident le plus à cerner ce personnage.

 

Je n’ai rien à reprocher à la plume de l’auteur, mais je n’ai rien relevé non plus qui me permette de l’acclamer. Les chapitres sont courts, et elle parvient de manière efficace à instaurer une ambiance assez malsaine et dérangeante, je dois vraiment lui reconnaître ça. Je pense que si un autre de ses livres paraît en français, je n’hésiterai pas à me le procurer.

 

En bref, je m’excuse pour cette chronique un peu brouillonne, mais cette lecture l’a été tout autant, ceci explique donc cela. Ce livre est un mélange de young adult (la majorité du livre) et de thriller (à la très grosse louche, les 100 dernières pages), qui aurait pu être d’autant plus réussi avec un chapitre « explicatif » en plus, car là je vous avoue être encore un peu dans le flou, et c’est quelque chose qui ne me plaît pas particulièrement au sortir d’une lecture. Toutefois, je ne peux pas non plus vous déconseiller ce livre, car la « manière de faire » de l’auteur vaut tout de même le coup d’œil !

.

Petite universitaire belge âgée de 24 ans, je passe plus de temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries qu’à bosser mes cours. Egalement fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’ado. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
4 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *