Chante ! - La série avec Priscilla Betti !

08/11/2017

Titre : Chante !

Créée par : Jean-Pierre Hasson, Olivier Thiébaut

Avec : Priscilla Betti, Alexia Degremont, Gari Kikoïne, Tiphanie Doucet, Aurélie Konaté, Joy Esther, ...

Format : 26 minutes

Diffusion : France 2

Genre : Comédie musicale

Résumé : A 18 ans et son bac en poche, Tina rêve en secret de devenir chanteuse. Quand elle réussit le concours d'entrée du prestigieux Studio 24 qui forme les stars de demain, c'est l'avenir qui s'ouvre devant elle. Mais la route sera longue, semée d'embûches et de surprises avant que le rêve ne se réalise peut-être un jour.

Qui se rappelle de cette série qui venait conclure KD2A les samedis matins sur France 2 ? Cette série du nom de Chante !, qui a fait revenir sur le devant de la scène la chanteuse de notre enfance, Priscilla Betti ? Cette série qui, contre toute attente, a rassemblé plus de 700.000 téléspectateurs lors de sa première saison et qui a quand même duré quatre saisons ? Moi, je m’en suis rappelé et je me suis dit « tiens, et si je me refaisais la saison 1 ? » ! Je me rappelais que déjà, à l’époque, plusieurs scènes me faisaient grincer des dents tant elles étaient malaisantes mais que malgré tout, je ne pouvais pas m’empêcher d’être au rendez-vous pour la suite les samedis suivants. Eh bien, ce sentiment n’a pas changé du tout !


Le jeu d’acteur de Priscilla et ses compères est juste horrible. Il est digne des amateurs que l’on voit dans les émissions du type « Le jour où tout a basculé » ou dans les télénovélas sud-américaines. C’est gênant, gênant, gênant ! Quant aux chansons que Priscilla chante tout au long des épisodes, elles sont hyper ridicules. Je pense à un rap en particulier, devant lequel j’étais aussi morte de rire qu’embarrassée dans l’épisode 12. En règle générale, les scènes sont juste dignes de Malaise TV. Ils s’en sortent seulement grâce à la danse qui, même si elle est loin d’être parfaite (contrairement à ce qu’ils veulent nous faire croire), est quand même sympathique à regarder. Sans plus. 

Malgré ses faux airs de Fame ou Un, Dos, Tres, elle est très loin d’égaler le niveau de ces derniers. L’histoire est insipide, très prévisible, un peu stupide et pas du tout intéressante. Alors pourquoi on reste accroché et on continue de suivre Chante ! ? Peut-être pour les mêmes raisons pour lesquelles les télénovélas ont un succès fou. La curiosité. On a envie de savoir ce qu’il va se passer plus tard. Jusqu’où ça va aller. Car au final, on rigole quand même bien devant cette série et clairement à l’époque, ça faisait plaisir de revoir la chanteuse de Regarde Moi (Teste moi, Déteste moi) ! C’est toujours le cas aujourd’hui car malgré ce retour et surtout sa mise en avant dans la saison 6 de Danse Avec Les Stars sur TF1 (où elle est d’ailleurs allée jusqu’en finale avec Christophe Licata mais a perdu face à l’inégalable Loïc Nottet), Priscilla Betti a une nouvelle fois disparu de nos écrans. 

Autre point gênant : son crush dans la saison 1. Je ne sais pas quel âge a Massimiliano Belsito qui joue Vincent (comme la majorité des acteurs de cette série, il n’a pas de page Wikipedia), mais il faut être aveugle pour ne pas voir qu’il y a au moins dix ans qui les séparent. Au moins. N’oublions pas qu’à l’époque de la saison 1, Priscilla Betti n’avait que dix-huit ans. Et à en juger par ses rides et surtout ses cheveux blancs, c’était très loin d’être le cas de Massimiliano Belsito. Résultat : impossible de s’attacher à ce couple qui est un peu bizarre et c’est une énième raison de grincer des dents à chaque scène entre Tina et Vincent. Pareil lorsqu’elle pique Alex, le copain de sa meilleure amie Lou. Certes, la différence d’âge n’est pas flagrante mais il n’y a aucune alchimie entre les deux acteurs. Il faut dire que Mathieu Besnier, qui joue donc Alex, était l’un des pires acteurs de la série. Il faudra attendre la saison 2 pour que Tina se voie offrir un « love interest » digne de ce nom… 

En conclusion, Chante ! est une daube pas possible mais une daube qui restera quand même dans les annales. Fruit du KD2A et des samedis matins adolescents, elle est l’une des rares teen séries à la française. Au final, elle est tellement horrible qu’elle en devient bien. C’est drôle alors que ce n’est pas censé l’être, mais c’est grâce à ça qu’on passe un bon moment devant. C’est une série feel good, ça, on ne peut pas le lui enlever. Du coup, on ne peut pas s’empêcher de continuer la série puisqu’elle fait passer le temps.

.

Passionnée par les sushis, j’ai appris à maîtriser cet art en regardant mes séries télé préférées. Entre deux makis, je m’intéresse aussi à l’univers d’Harry Potter, de Disney, au cinéma et à la photographie. Sinon, est-ce que je vous ai dit que j’aimais les sushis ?
3 I like it
1 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *