Horizon - Un premier tome intrigant

03/11/2017

Titre : Horizon - Tome 1 : Crash

Auteur : Scott Westerfeld

Editions : Albin Michel Jeunesse

Prix : 13,50€

Parution : 30 août 2017

Nombre de pages : 250 pages

Genre : Aventure, Jeunesse

Résumé : Après un crash aérien au-dessus de l’Arctique, huit jeunes survivants se réveillent, s’attendant à un paysage de neige et de glace. Autour d’eux s’étend une jungle étrange, impossible à identifier. Peu de nourriture, pas d’eau potable, la jungle qui les entoure regorge de menaces surnaturelles : oiseaux carnivores au bec tranchant comme des lames de rasoirs, baies empoisonnées, et un cri sinistre qui résonne la nuit, se rapprochant petit à petit… Où ont-ils atterri ? Sont-ils les victimes d’un accident d’avion ou le jouet d’une expérience ? Auront-ils le courage de faire face à la menace qui les entoure ?

.

Comme beaucoup d’entre vous, je connaissais Scott Westerfeld pour sa saga Uglies, bien que je ne l’aie jamais lue, mais aussi pour sa trilogie Midnighters, que j’avais dévorée au collège. C’est donc avec une grande curiosité que je me suis lancée dans la lecture de ce premier tome, qui promet de belles choses pour la suite. 

Pour vous donner une idée, ce roman est un mélange entre Le Labyrinthe de James Dashner, Midnighters de Scott Westerfeld et Hunger Games de Suzanne Collins. Au début, j’étais un peu déçue de voir qu’il s’agissait simplement d’un mélange de sagas que je connaissais et que j’avais beaucoup aimées, mais au fil de ma lecture, je me suis rendu compte que cette saga avait une identité propre. 

Ce roman ne raconte pas simplement l’histoire d’un crash d’avion et de la survie d’un groupe d’enfants sur une île en apparence déserte. C’est aussi une histoire un peu fantastique, mêlant nouvelles technologies, complots et nature sauvage pouvant à tout moment se retourner contre les survivants. J’ai trouvé que Scott Westerfeld avait vraiment fait preuve d’originalité en créant de nouvelles espèces d’animaux, de plantes, en créant des dangers là où l’on ne s’y attend pas, et surtout, en créant un nouvel outil technologique complètement surréaliste qui va complètement changer les choses pour ces enfants. Je n’avais jamais vu ça et sur ce coup-là, Scott m’a bluffée. 

Après, j’ai trouvé que la diversité des enfants ne semblait pas naturelle. Ce que je veux dire par là c’est qu’ils ne sont pas beaucoup, et qu’il y a un enfant par continent, ils ont tous une couleur de peau différente et certains ne parlent même pas anglais, et je trouvais que ça faisait très peu naturel. De plus, certains personnages, notamment celui asiatique (je ne sais plus s’il est Chinois ou Japonais donc je ne préfère pas m’avancer), et ça m’a parfois gênée. Je suis complètement pour la diversité et dans ce domaine, Rick Riordan fait un job formidable, mais là j’ai eu un blocage. 

Sinon, ça a été une lecture très agréable, pleine de rebondissements et avec une révélation surprenante à la fin. Pour une fois, même si l’on est du point de vue des enfants, l’écriture est élaborée, complexe et très agréable à lire. Parfois ça allait un peu vite, mais le roman est très court et destiné à un public jeune qui préfère sans doute des livres plus courts et dynamiques et qui captent leur attention. De ce côté-là, c’est mission accomplie. 

.

Alicia, alias Cupcake, jeune étudiante en anglais, passionnée de lecture depuis la plus tendre enfance mais aussi de films et de séries. Je passe le plus clair de mon temps le nez plongé dans les bouquins, que ce soit pour la fac (les classiques américains et brittaniques n’ont plus aucun secret pour moi!) ou pour le plaisir (faut bien de temps en temps!). Mes genres préférés sont le policier, l’épouvante, le fantastique et le young adult même si je ne suis ouverte à tout !
Parmi les romans préférés on a Les âmes vagabondes (Stephenie Meyer), Fangirl (Rainbow Rowell), Avant toi (Jojo Moyes) et bien sûr la saga Harry Potter ! Que de styles différents, donc.
Et puis, comme je l’ai dit, j’adore les films et si je pouvais vivre dans un cinéma je le ferais !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *