Les Royaumes du Nord - Une vraie belle lecture !

06/11/2017

Titre : Les Royaumes du Nord

Auteur : Philipp Pullman

Editions : Folio Junior

Prix : 8€90

Parution : octobre 2017

Nombre de pages : 282 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Découvrant que sa mère est responsable des disparitions d'enfants qui touchent la région, Lyra part vers le Nord à leur recherche. Dans des mondes parallèles, elle va lutter contre les forces du mal accompagnée de Pantalaïmon, son « daemon » , sorte de conscience d'apparence animale et génie protecteur.

.

Quand je commence à chroniquer Les Royaumes du Nord en 2017, je me dis que j’ai vraiment un train de retard. Si la trilogie de Philip Pullman, À la croisée des Mondes, a été un franc succès lors de sa sortie, elle a cependant été – à mon sens tout du moins – un peu éclipsée par le monstre sacré qu’est devenue la saga Harry Potter. Et pour moi, tout cela a eu une conséquence de taille : je n’ai pas lu À la Croisée des Mondes étant enfant. Nous y voilà donc, je découvre cette trilogie pour la première fois en 2017, avec un pied dans l’âge adulte (officiellement du moins). Dans le regard que je porterai sur l’œuvre, il n’y aura donc pas cette pointe de nostalgie, cet amour des personnages, ce souvenir des aventures que j’aurais déjà traversées avec eux… que j’aurais pu insuffler dans la chronique d’un tome de Harry Potter ou du Livre des Etoiles.

Mais pourquoi me lancer maintenant ?

Tout d’abord, il faut bien le dire, pour rattraper mon retard. Dans mon entourage, tout le monde a lu À la Croisée des Mondes étant enfant, et j’avoue qu’à la longue louper certaines références me donnait envie de m’y mettre depuis un moment déjà. Mais deux choses m’ont donné « le déclic » pour le lire cet été. Tout d’abord, il y a le fait que Philip Pullman ait commencé une nouvelle trilogie qui se déroulera – si j’ai bien compris – dans le même univers et approfondira cette histoire de Poussière, qui – pour l’instant – m’intrigue toujours autant ! Clélia vous en parlait par ici et rien que la couverture m’a fait frémir d’envie alors cette fois, pas question de rater le coche : je serai sur le pont à la sortie de la prochaine trilogie ! Enfin, j’ai participé au mois de juin dernier au MOOC sur la littérature fantasy sur la plateforme FUN, que j’ai adoré faire, et dans lequel ils proposaient une critique et une analyse plus qu’intéressante d’À la Croisée des Mondes. Bref : j’étais arrivée au point de non-retour et j’étais obligée de lire ce roman !

Et du coup, j’en ai pensé quoi ?

Je pense que ce ne sera pas une grosse surprise, mais j’ai beaucoup aimé le roman. J’avais – bien sûr – déjà entendu parler de l’histoire et j’avais peur qu’elle soit trop simple, voire simpliste, et qu’un regard d’adulte sur l’univers et la manière dont il avait été construit me laisse un peu de marbre. Eh bien pas du tout ! L’univers que Philip Pullman a mis en place est vraiment très très très riche et la narration est extrêmement bien construite. On est loin d’une intrigue simpliste dans un univers basique. Petit détail qui pour moi fait tout, les scènes d’expositions et d’explications sont toujours bien amenées et très bien traitées : on apprend beaucoup en suivant Lyra qui écoute les conversations des adultes sans les comprendre (et tout est prévu pour que le lecteur ne les comprenne pas non plus au départ, mais puisse faire des liens plus tard). C’est vraiment un procédé qui marche (selon moi) et qui m’a tout à fait happée dans le roman. Moi qui avais peur d’une narration trop simple, je me suis même parfois dit que ça ne devait pas forcément être super évident pour un lecteur plus jeune ! Cela dit, je pense que les lecteurs jeunes passent rapidement sur ces scènes pour aller plus vite à la partie aventure !

Car oui, de l’aventure, il y en a et pas qu’un peu ! Le personnage principal, Lyra, est une jeune fille assez casse-cou, aventurière et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas froid aux yeux ! Quand elle a quelque chose en tête, il est difficile de l’en dissuader et elle a le don de se fourrer dans des situations assez extraordinaires ! Si dans mon entourage, tous ceux qui ont lu À la Croisée des Mondes ont adoré le personnage de Lyra, je dois avouer que je reste quant à moi plutôt mitigée. Je trouve que c’est un personnage très riche et très bien écrit, mais je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher à elle. Je pense que c’est son côté menteuse éhontée, chahuteuse et désobéissante qui m’a un peu empêchée de m’identifier à elle… Ou alors peut-être que c’est là où le fait de n’être plus vraiment le public cible se fait ressentir ?

Cela dit, si je ne me suis pas vraiment attachée à elle en termes de caractère, je dois quand même dire que je remercie vivement Philip Pullman de proposer une héroïne forte qui ne soit pas parfaite. Je ne vais pas me lancer dans une tirade féministe, mais je trouve que beaucoup trop souvent, les héroïnes – même fortes – sont assez stéréotypées et ont trop de « qualités » traditionnellement laissées aux femmes : elles sont calmes, réfléchies, douces, … Lyra est à l’opposé de tout cela et c’est justement pour ça qu’elle se fait entendre tout au long du roman. Vous voyez, mon rapport à ce personnage est assez complexe !

Enfin, le dernier gros point fort selon moi tout au long du roman, c’est le mystère que l’auteur arrive à entretenir : comment fonctionne la « boussole d’or » ? Qu’est-ce que la Poussière ? Quel est ce lien qui lie les daemons aux humains ? Autant de questions dont les réponses arrivent progressivement mais continuent de poser plus de questions. C’est pour moi cette dimension qui peut rapprocher l’œuvre de Philip Pullman de la saga Harry Potter. En répondant aux questions qu’on se pose en tant que lecteur, l’auteur réussit à nous faire entrevoir qu’il y a d’autres aspects auxquels on n’avait pas encore pensé, ce qui donne encore plus envie de continuer dans le roman…

Bref, vous l’aurez compris, je suis conquise par ce premier tome des aventures de Lyra et je me réjouis vraiment que l’auteur ait continué à travailler sur cet univers, cela présage à mon sens encore de belles pages de lecture !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. Tu connais La Passe Miroir de Christelle Dabos? Roman jeunesse fantasy qui m'a fait le même effet que A la Croisée des Mondes, soit un kif absolu *-*
    Au plaisir de te relire!

    • Je me suis fait offrir La Passe Miroir très récemment et je n'ai pas encore eu le temps de m'y plonger! On m'en a dit beaucoup de bien mais alors si tu me dis que c'est aussi bien que La Croisée des Mondes il va VRAIMENT falloir que je m'y mette!

      Merci pour ton conseil ;)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *