Orgueil & Préjugés - A la (re)découverte du classique de la littérature anglaise !

19/11/2017

Titre : Orgueil et Préjugés

Auteur : Jane Austen

Editions : Milady

Prix : 16,90 €

Parution : 27 octobre 2017

Nombre de pages : 528 pages

Genre : Classique

Résumé : Redécouvrez l'un des plus grands classiques de la littérature anglaise grâce à une édition inédite en France. Publiée en 1894 en Angleterre, l'édition de George Allen comporte des illustrations de Hugh Thomson, célèbre illustrateur victorien, et est devenue une référence dans le monde entier.

Désormais légendaires, Elizabeth Bennet et Mr Darcy émerveillent chaque lecteur en quête de romantisme. Elizabeth Bennet, la pétillante, et Mr Darcy, le vaniteux, ne cessent de se quereller et de se taquiner pour mieux tomber amoureux l'un de l'autre.

Véritable comédie de moeurs, Orgueil et Préjugés met en scène une intrigue sentimentale riche en rebondissements, où les personnages hauts en couleur sont toujours dépeints avec humour et ironie pour notre plus grand plaisir.

.

Pour ma dernière critique, je m’attaque à mon roman préféré, une façon pour moi de boucler la boucle en beauté.

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Milady de m’avoir envoyé cet exemplaire et surtout d’avoir créé cette magnifique édition ! Etant déjà l’heureuse propriétaire de plusieurs éditions du roman, en français et surtout en anglais, je dois dire que le travail fourni par Milady vaut autant que les éditions anglophones que je peux trouver ! Pour 16,90 €, ils nous proposent une sublime édition en hardcover, agrémentée de quelques dessins typiques de l’époque. Il est rare de voir d’aussi belles éditions et pour le prix, sachez que cela en vaut la peine. Petit conseil : cette édition ferait un très beau cadeau de Noël pour un fan ou simplement une personne souhaitant découvrir l’œuvre de l’autrice.

Parlons maintenant du roman : véritable chef d’œuvre de la littérature britannique, le roman est un classique, qui ne vieillit pas. Outre ses suites ou spin-off (d’autres auteurs – que je vous déconseille fortement), le roman a acquis une ferveur populaire au fil des années et cela grâce à de nombreuses adaptations (mini-séries, films, web-séries, téléfilms, …).

Car l’histoire contée est aujourd’hui aussi moderne qu’elle ne l’était au moment de sa publication. L’œuvre de Jane Austen a à mon sens énormément changé la vision des autrices de l’époque. Elle a révolutionné, avec ses 6 romans, une époque, et surtout une vision de la femme, souvent décrite comme fleur bleue dans les romans de l’époque.

Orgueil et Préjugés commence par la mythique phrase : « C’est une vérité universellement reconnue qu’un célibataire pourvu d’une belle fortune doit avoir envie de se marier, et si peu que l’on sache de son sentiment à cet égard, lorsqu’il arrive dans une nouvelle résidence, cette idée est si bien fixée dans l’esprit de ses voisins qu’ils le considèrent sur le champ comme la propriété légitime de l’une ou l’autre de leurs filles ».

Symbole d’une époque où les femmes ne pouvaient espérer autre chose de la vie qu’un « bon mariage », les romans d’Austen ont décortiqué cette « vérité universelle » pour en faire un état plutôt cynique et sarcastique.

Dans ce roman, le couple Bennet a 5 filles à marier. Un calvaire pour la mère, qui sait combien la tâche sera ardue, mais aussi le sort réservé à ses filles si celles-ci ne trouvent pas un bon parti. En effet, à la mort du père, ses biens reviendraient à son descendant masculin, un cousin éloigné. C’est l’arrivée dans le voisinage du riche Mister Bingley, sa proche famille et son ami, Mister Darcy, qui va venir bouleverser la vie de toute une communauté.

Lors d’une soirée organisée en leur honneur, Bingley et Darcy vont faire la connaissance des filles Bennet. Bingley est dès le départ charmé par Jane, la sœur d’Elizabeth. Ce qui n’est pas le cas de Darcy, qui se dévoile comme quelqu’un de froid et peu enclin aux relations hors de son milieu social.

Pourtant, au fil des pages, une relation va se créer entre le ténébreux Darcy et la têtue Elizabeth. Ils ne se supportent pas, ont des préjugés l’un sur l’autre.

Les relations, tant familiales qu’amicales, vont venir compliquer encore plus leur relation conflictuelle. Je dois dire que c’est ce que je préfère dans ce roman : leurs duels verbaux mais aussi leurs non-dits.

Orgueil et Préjugés est loin d’être seulement une histoire d’amour, car au final elle dépeint surtout une société repliée sur ses propres règles et préjugés. Darcy représente cette aristocratie qui n’ose pas s’ouvrir aux autres et Elizabeth, la classe petite bourgeoise qui essaye tant bien que mal de se trouver une place dans le monde.

Au final, il y a tellement à dire sur ce roman qu’il semble plus intéressant de vous le laisser lire si ce n’est pas déjà fait. Vous serez ravi par les personnages, leur vivacité, leur humour, leur ironie et leur bonté.

Je vous conseille par la même occasion de regarder les deux adaptations qui sont pour moi les meilleures : la mini-série de la BBC avec Colin Firth, ainsi que le film de 2006 avec Keira Knightley.

J’espère vous avoir donné envie de vous plonger dans ce roman ! Si vous l’avez lu, quel est votre personnage préféré et pourquoi ?

.

Pauline, j’ai toujours voulu étudier à Poudlard, mais n’ayant jamais reçu ma lettre, je me suis contentée de vivre par procuration d’incroyables aventures à travers les livres, les films et séries tv. J’aime tout, de la sci-fi, aux comédies romantiques, en passant par les drames ou thrillers. Qu’importe le format ou la manière, le plus important est que l’histoire me touche.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *