La Malédiction de l'anneau d'or - Un album simple mais efficace

30/12/2017

3

Titre : La Malédiction de l'anneau d'or

Auteur : Fred Bernard et François Roca

Editions : Albin Michel Jeunesse

Prix : 19,00 €

Parution : 4 octobre 2017

Nombre de pages : 48 pages

Genre : Album Jeunesse

Résumé : Cornélia, une jeune fille aveugle, grandit dans un orphelinat aux côtés de Jack, son corbeau, et de son amie Virginia. Un jour, dans une sombre forêt où se dressent des ruines mystérieuses, Cornélia parvient à retirer de son socle de pierre un anneau d’or pourtant inamovible. Elle développe alors d’inquiétants pouvoirs… Sous prétexte de la désensorceler, le mystérieux Génius l’emmène avec lui au loin, l’arrachant à ses amis chers. Quand Virginia peut quitter l’orphelinat, elle chevauche à travers le monde avec Jack pour retrouver Cornélia… et découvrir son terrible destin.

.

Je n'ai pas l'habitude de lire des albums puisque je suis plutôt du genre à lire des gros pavés de 500 pages, mais le titre de celui-ci m'a beaucoup intriguée. En plus de me faire penser au Seigneur des Anneaux, je me suis demandé si c'était plutôt un album jeunesse ou adulte. J'en suis arrivée à la conclusion qu'il s'agit d'un album jeunesse, de par la simplicité du texte et des illustrations. 

Comme je vous l'ai dit, l'histoire est très simple. On suit une jeune fille aveugle au sein d'un orphelinat aux côtés d'autres jeunes filles. Cornélia, l’héroïne, n'est pas la narratrice de cet album puisqu'il s'agit en fait de son corbeau, Jack. J'ai trouvé cet aspect vraiment original et super sympa. C'est rafraîchissant de voir un album narré par un corbeau alors que le sujet est une jeune fille. 

Cornélia va donc se laisser séduire par un jeune homme qui va ensuite la pousser à porter cet anneau d'or qui va lui causer tant de malheurs. Je ne vous raconte pas la suite, sinon il n'y a aucun intérêt, mais j'aime beaucoup le message moral derrière cette histoire. C'est un album simple mais efficace, sans fioriture et qui va droit au but. La fin m'a beaucoup plu et je pense qu'elle peut servir de leçon aux lecteurs plus jeunes.

.

2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *