Les best-sellers attendus en 2018

12/12/2017

Après la rentrée littéraire d’automne vient celle de janvier. Et celle de 2018 promet d’être riche en auteurs incontournables ! Voici résumée en chiffres à quoi ressemblera la rentrée de cet hiver : 499 nouveaux romans rempliront les tables des libraires, dont 145 livres français, 153 livres étrangers et 64 premiers romans.

Parmi ces nouveautés, plusieurs noms d’auteurs déjà (très) connus sont annoncés :

  • Pierre Lemaître (Albin Michel) : il fait depuis quelques semaines l’actualité avec l’adaptation au cinéma par Albert Dupontel de son fameux roman Au revoir là-haut, vendu à plus d’un million d’exemplaires et qui lui aura valu le Prix Goncourt en 2013. Il revient donc en janvier 2018 avec la suite de ce titre qui compose en réalité une trilogie. Couleurs de l’incendie raconte l’histoire de Madeleine Péricourt qui reçoit l’héritage de son père, feu à la tête d’un empire financier.

  • Delphine de Vigan (JC Lattès) : aussi sorti en salles récemment, l’adaptation de son dernier roman D’après une histoire vraie par Roman Polanski a reçu un fort écho, malheureusement loin de la qualité du livre qui avait reçu le Prix Renaudot et le Goncourt des lycéens. Le mois prochain, nous pourrons donc découvrir Les Loyautés : un roman polyphonique avec quatre personnages, quatre points de vue sur une histoire sombre d’enfant maltraité.

  • Jean Teulé (Julliard) : auteur de nombreux romans reconnus pour leur touche humoristique et loufoque, dont le fameux Magasin des suicides, Jean Teulé revient en 2018 avec Entrez dans la danse qui se présente comme un roman historique, jadis son genre de prédilection. L’auteur s’inspire d’un fait surprenant qui eut lieu en 1518 où les habitants de Strasbourg furent soudainement pris d’une frénésie dansante, si bien qu’aucun d’eux ne put s’arrêter de danser, jusqu’à en mourir.

  • Olivier Adam (Flammarion) : auteur de plusieurs romans de fiction pour adultes et pour la jeunesse, dont le fameux Je vais bien ne t’en fais pas adapté à l’écran avec Mélanie Laurent dans le rôle titre, Olivier Adam publie en janvier prochain Chanson de la ville silencieuse, un roman musical sur la recherche frénétique d’une jeune femme sur son père disparu, dans les rues de Lisbonne.

  • Jean d’Ormesson (Gallimard) : rédigé juste avant sa mort, le dernier livre du grand académicien vera le jour le 11 janvier prochain. Le titre n’est à ce jour pas encore arrêté : il s’intitulera Et moi je vis toujours ou Un Hasanna sans fin.

  • Elena Ferrante (Gallimard) : la célèbre saga italienne continue. Après Celle qui fut et celle qui reste, l’amie prodigieuse III sorti il y a un an, le quatrième et dernier volet de la saga L’enfant perdue, l’amie prodigieuse IV, mettra en scène le début mouvementé de carrière d’Elena qui a quitté mari et enfants pour vivre avec Nino, son grand amour.

  • Olivier Bourdeaut (Finitude) : après le succès aussi phénoménal qu’inattendu avec son premier roman En attendant Bojangles vendu à 500 000 exemplaires, le jeune auteur délaisse l’univers musical et fantasque de Nina Simone pour les salines de Guérande. Pactum Salis raconte la relation particulière entre un agent immobilier frimeur et un paludier taiseux.

2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *